3 légumes qui protègeront votre chien cet hiver…

0
341

Avez-vous remarqué une baisse d’activité chez votre chien avec l’hiver ? Moi oui. Ils sont moroses, ils sont moins dynamiques et ils ne se baignent plus avec autant d’enthousiasme.

L’hiver, le système immunitaire de nos chiens est mis à rude épreuve. Il fait froid, humide, les virus prolifèrent.

J’ai eu l’occasion de voir une vidéo réalisée par Rodney Habib, un propriétaire de chien engagé, qui a créé le site anglais « Planet Paws »1. Dans cette vidéo, il nous dévoile 3 légumes vertueux. Ces 3 légumes aideront votre chien à garder sa bonne santé cet hiver et tout au long de sa vie !

Le brocoli, légume anticancer par excellence.

Le brocoli contient des nutriments extrêmement efficaces dans la lutte contre le cancer. À savoir : le sulforaphane , l’Indole-3 et le kaempférol.
Une étude publiée en 20162 prouve que ces composants tuent les cellules cancéreuses chez les chiens, mais aussi chez les humains, alors n’hésitez pas à partager une gamelle !

Le chou Kale, antioxydant et détoxifiant

Le chou Kale est rempli d’un produit qu’on appelle les isothiocyanates. En plus d’être anti-inflammatoires et antioxydants, ils éliminent les toxines du corps.

Le chou Kale est également riche en bêta-carotène, en vitamines K, potassium, calcium et magnésium.

Le chou de Bruxelles, béquille du système immunitaire.

Les choux de Bruxelles sont riches en glucosinolates, une molécule qui active les enzymes luttant contre les maladies. Ils contiennent aussi du bêta carotène, les vitamines B6 et B9, ainsi que des antioxydants.
Surtout, le chou de Bruxelles est riche en chlorophylle. La chlorophylle bloque les effets des toxines présentent dans l’alimentation.

Quantité et cuisson

Ne soyez pas tenté par la cuisson de ces légumes crucifères. Une étude publiée dans le « British Journal of Nutrition » (le journal anglais de la nutrition) démontre que seulement 9 minutes de cuisson font perdre jusque 60% des composés phytochimiques présents dans les choux.

Contentez-vous de découper ou de broyer les légumes, juste avant de les mélanger à l’alimentation de votre chien. Si vous y tenez, vous pouvez également les cuire à la vapeur.

Question quantité, allez-y progressivement. Commencez par ajouter une cuillère à café par repas, afin d’observer comment votre chien réagit à ce nouveau légume. Puis, augmentez progressivement. Les légumes ne doivent pas dépasser un tiers de la gamelle.

Sur ce, je vous souhaite un agréable dimanche avec votre chien en espérant que mes petites astuces lui permettront de rester en bonne santé tout l’hiver !


Amicalement,

Claude Lefevre et mes trois chiens, Pénélope, Maki et Merlin.



1 https://www.planetpaws.ca/2017/05/14/disease-fighting-veggies/

2 https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/vco.12212

Laisser un commentaire