5 façons de vous protéger, vous et votre famille, contre le coronavirus mortel

0
4280

Alternative Daily, Susan Patterson le 28 janvier 2020

Traduction pour cogiito.com : PAJ

https://www.thealternativedaily.com/ways-protect-you-your-family-from-deadly-coronavirus/

À moins que vous ne viviez dans une grotte au cours des dernières semaines, vous avez probablement entendu parler et été suffisamment terrorisé par les informations faisant état d’un nouveau coronavirus mortel qui balaie le monde. 

Les médias sèment-ils la panique avec ce virus ou s’agit-il d’une urgence mondiale légitime ? 

Qu’est-ce qu’un coronavirus et comment pouvez-vous protéger votre famille contre cette menace invisible ? 

Quelle est la vérité derrière l’épidémie.

Détecté pour la première fois fin décembre dans la ville chinoise de Wuhan, ce coronavirus, ou 2019-nCoV, a infecté [1] environ 4565 personnes et fait au moins 106 morts. 

Bien que les autorités aient décrété une quarantaine et restreint les voyages en avion, la maladie s’est déjà propagée à d’autres pays, notamment :

aux États-Unis,

en Allemagne,

en Australie,

au Japon,

en Thaïlande,

en France,

en Corée du Sud,

au Vietnam

et au Canada. 

Il y a eu cinq cas signalés en Amérique, tous les patients infectés ayant récemment voyagé à Wuhan, en Chine, qui est l’épicentre de l’épidémie. 

Qu’est-ce que le coronavirus exactement ?

Bien qu’il s’agisse d’une maladie «nouvelle» ou non étudiée « qui n’a jamais été vue auparavant », elle affecte très clairement le système respiratoire et peut entraîner une pneumonie dans certains cas. Les coronavirus ne sont pas nouveaux ; 

cependant, cette souche particulière agit différemment de nombreuses autres maladies des voies respiratoires supérieures, car elle s’accompagne de fièvre, de toux et d’essoufflement, mais pas d’autres caractéristiques de maladies respiratoires telles que les éternuements ou l’écoulement nasal. 

Les coronavirus , selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), sont une grande famille de virus qui peuvent causer une gamme de maladies, du rhume au syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). 

En 2002-2003, il y a eu une épidémie massive du SRAS coronavirus qui est originaire de Chine et s’est propagé à d’autres pays, entraînant au moins 770 décès dans le monde. 

D’où vient-il?

Ce coronavirus a commencé dans un marché d’animaux et de fruits de mer dans la ville de Wuhan et s’est depuis propagé à plusieurs autres pays, dont les États-Unis. On dit maintenant que la maladie est transférable entre les humains, et elle est zoonotique, ce qui signifie qu’elle peut se propager entre les animaux et les humains.

Que fait-on à propos de ce virus effrayant?

Les responsables de la santé publique des États-Unis ont pris très au sérieux le confinement de ce virus et les États-Unis coordonnent les efforts d’évacuation des Américains qui se trouvent actuellement à Wuhan, en Chine. 

Les autorités dépistent [2] le virus dans 20 aéroports aux États-Unis. Ces projections comprendront un questionnaire sur le temps passé des voyageurs en Chine et un thermostat sans contact pour vérifier la fièvre. 

Ce dépistage est utilisé pour aider à surveiller les cas potentiels à venir aux États-Unis et pour aider les experts à comprendre la rapidité du virus et à détecter les premiers symptômes. Étant donné que le coronavirus est si nouveau et se propage si rapidement, il est essentiel de recueillir autant d’informations que possible pour obtenir un diagnostic précis et commencer le traitement dès que possible tout en évitant une contamination supplémentaire.

Avec une période d’incubation aussi longue (les experts estiment 2 à 14 jours), la surveillance continue de ceux qui ont potentiellement été en contact avec le virus est essentielle. Dans deux des cas confirmés de coronavirus [3]aux États-Unis,

blob:https://www.nbcnews.com/588f6cd0-67f8-46eb-9cf3-496bf99da1d6

Les patients ne présentaient aucun symptôme à leur retour de Chine, mais n’ont développé des symptômes qu’une fois à la maison depuis quelques jours.

Bien qu’aucun cas de transmission interhumaine n’ait été signalé aux États-Unis, on sait peu de choses sur ce virus, il est donc important de prendre des précautions pour vous protéger, vous et votre famille. 

Cependant, ne paniquez pas et gardez à l’esprit que vos chances de développer ce coronavirus ne sont pas élevées pour le moment, sauf si vous avez voyagé récemment dans la province du Hubei en Chine et que vous l’avez contracté à la source. 

Wuhan et plus d’une douzaine d’autres villes chinoises ont adopté des restrictions de transport, affectant 56 millions de personnes pour aider à prévenir la propagation du virus pendant la saison des voyages chargée du Nouvel An lunaire. La Chine autorise également maintenant des experts de l’OMS dans le pays à aider à étudier et à contenir l’épidémie.

Pourquoi est-ce un tel problème?

Contrairement à d’autres virus étudiés depuis des années, ce coronavirus particulier a pris les scientifiques par surprise. Ils connaissent très peu son fonctionnement et n’ont pas encore été en mesure de développer un vaccin ou un médicament spécifique pour cibler ce virus

De plus, chaque coronavirus est différent, ce qui signifie que même si vous étiez exposé à un autre, vous n’auriez pas d’immunité contre cette souche. 

Cela rend toute la population vulnérable à l’infection. Cependant, comme la plupart des virus, les personnes âgées ou celles dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles de contracter le virus.

Êtes-vous à risque?

Le CDC soutient que la menace d’infection aux États-Unis est faible. Cependant, il a été confirmé que la transmission interhumaine est possible. Sauf si vous êtes récemment allé en Chine ou avez été en contact avec une personne infectée par le virus, une toux normale ou des symptômes de rhume ne devraient pas vous inquiéter, selon le NHS [4]

Pour mettre les choses en perspective et faire disparaître un peu le mystère de cette histoire exagérée, selon les Centers for Disease Control and Prevention, [5]

https://www.washingtonpost.com/video/national/health-science/how-the-new-coronavirus-compares-to-ebola-zika-and-sars/2020/01/23/9bb53df1-fa6d-4307-ba8f-1cbb55998f24_video.html

il y a eu au moins 15 millions de cas de grippe et 8200 décès aux États-Unis cette année. Cela montre simplement que vous êtes beaucoup plus à risque de contracter la grippe traditionnelle que ce coronavirus le plus récent. 

  • étrangement, il y a un vaccin contre la grippe et un conseil obligatoire de se faire vacciner contre la grippe aux USA, cela sous-entend-il qu’il serait nécessaire d’éviter le moindre vaccin contre le coronavirus s’il y en avait un ?
  • « De plus, chaque coronavirus est différent, ce qui signifie que même si vous étiez exposé à un autre, vous n’auriez pas d’immunité contre cette souche. » cogiito.com

Comment vous protéger, vous et votre famille 

Pratiquer la bonne technique de lavage des mains

La meilleure façon de vous protéger, vous et votre famille, contre diverses maladies est de vous laver les mains correctement et fréquemment. Lavez-vous les mains [6] avec de l’eau et du savon avant de manger, après être allé aux toilettes, après vous être mouché, tousser ou éternuer, et avant et après avoir pris soin d’un ami malade ou d’un membre de la famille. Frotter pendant au moins 20 secondes et sécher avec une serviette propre. 

Évitez les contacts étroits avec les personnes malades

Naturellement, plus vous êtes proche d’une personne infectée, plus vous avez de chances d’attraper la même maladie. Évitez de passer du temps avec toute personne présentant des symptômes de grippe ou de rhume.

Évitez de manger de la viande insuffisamment cuite 

En plus de rester loin de tout marché animalier et d’éviter tout contact avec des animaux vivants (surtout si vous êtes dans la région affectée de Chine), assurez-vous de suivre les bonnes directives de sécurité alimentaire à la maison.

Ne pas se toucher le visage

Évitez de toucher n’importe où sur votre visage, y compris votre nez, vos yeux et votre bouche, car toute bactérie ou virus peut survivre sur vos mains et pénétrer dans votre corps par ces endroits vulnérables. 

Éternuer à l’intérieur de son coude 

Bien qu’il s’agisse davantage de gentillesse et de protection pour les autres que vous-même, si vous êtes malade de la grippe, éternuez et toussez dans votre coude pour éviter de pulvériser des bactéries sur toutes les surfaces à proximité. 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu que la maladie respiratoire est une urgence en Chine, mais a également soutenu qu’il était trop tôt pour déclarer l’épidémie une urgence de santé publique de portée internationale.

Cependant, l’OMS a également décrit le risque global du virus comme élevé. 

– Le quotidien alternatif


[1] https://www.washingtonpost.com/world/asia_pacific/coronavirus-china-live-updates/2020/01/28/da7664f2-414d-11ea-b503-2b077c436617_story.html

[2] http://digitaltrends.com/news/cdc-expands-coronavirus-screenings/

[3] https://www.nbcnews.com/health/health-news/more-100-tested-coronavirus-u-s-just-5-cases-confirmed-n1123401

[4] https://www.nhs.uk/conditions/cough/

[5] https://www.washingtonpost.com/world/asia_pacific/coronavirus-china-live-updates/2020/01/28/da7664f2-414d-11ea-b503-2b077c436617_story.html

[6] https://www.cdc.gov/handwashing/when-how-handwashing.html

Laisser un commentaire