90% de tous les décès « covid » depuis août sont survenus dans des pays entièrement vaccinés

12
6828

Mardi 14 décembre 2021 par: Ethan Huff

https://www.afinalwarning.com/576487.html

Les médias d’entreprise répandent à nouveau l’hystérie à propos de la dernière nouvelle “variante” du coronavirus de Wuhan (Covid-19), qui a été baptisée “Omicron” (Moronic). Ce que l’on ne dit pas au monde, cependant,

c’est que les seules personnes touchées par ce virus sont les personnes “entièrement vaccinées”.

De plus, neuf des dix décès dus au “covid” depuis le mois d’août sont des décès de personnes entièrement vaccinées, ce qui signifie que presque aucune personne non vaccinée ne meurt après avoir été testée “positive”.

À l’heure actuelle, la seule pandémie qui existe est celle qui se propage parmi les personnes qui ont été vaccinées.

C’est ce que démontrent les données officielles du gouvernement, qui font état d’un bilan de santé presque parfait pour le reste de la population non vaccinée.

Dans son rapport hebdomadaire sur les cas, les hospitalisations et les décès en fonction du statut vaccinal, le Public Health Scotland (PHS) indique que la grande majorité des blessures graves et des décès dus au “covid” surviennent chez les personnes ayant reçu une injection.

Les non-injectés s’en sortent pour la plupart très bien.

En analysant les données contenues dans le rapport ainsi que les données des rapports précédents qui remontent jusqu’au 14 août 2021, nous pouvons constater que l’Écosse connaît une “pandémie de personnes entièrement vaccinées” depuis au moins le mois d’août”, rapporte le Daily Exposé.

“La preuve que l’introduction de nouvelles restrictions n’a rien à voir avec l’inquiétude que la nouvelle variante Omicron puisse avoir un impact sur l’efficacité des vaccins Covid-19, et a plutôt tout à voir avec le contrôle, car les vaccins ont prouvé leur inefficacité pendant des mois.”

Les données sont claires :

se faire vacciner augmente massivement le risque de décès

Les données de PHS montrent clairement que depuis août, le nombre de cas non vaccinés diminue progressivement. Dans le même temps, le nombre de cas entièrement vaccinés est monté en flèche.

Les tendances générales montrent que les personnes non vaccinées restent en meilleure santé et sont mieux protégées contre les dernières variantes, tandis que les personnes entièrement vaccinées succombent de plus en plus à ce qui leur est injecté dans le corps.

Quant aux hospitalisations, très peu de personnes non vaccinées doivent se rendre à l’hôpital car leurs symptômes sont légers ou inexistants.

On ne peut pas en dire autant des personnes entièrement vaccinées, qui inondent les hôpitaux à un rythme croissant.

“Comme vous pouvez le voir ci-dessus, les données prouvent que c’est la population entièrement vaccinée qui a mis le système de santé à rude épreuve, et non les personnes non vaccinées, comme les autorités et les médias grand public voudraient le faire croire”, indique le Daily Exposé.

La donnée la plus choquante est le nombre de décès entre les personnes vaccinées et non vaccinées.

La disparité est telle que l’on ne peut plus nier que ce sont les vaccins qui tuent les gens, et non un quelconque “virus” flottant dans l’air.

De loin, les personnes entièrement vaccinées représentent la quasi-totalité des décès attribués au “covid”. À l’inverse, il n’y a presque pas de personnes non vaccinées qui meurent du “covid”, même en utilisant les mesures officielles du gouvernement pour le calcul.

(RELATIF : Des analyses de données indépendantes suggèrent que des millions de personnes entièrement vaccinées sont déjà mortes de leurs injections mortelles).

Alors que le nombre de décès de personnes non vaccinées a à peu près plafonné, le nombre de décès de personnes entièrement vaccinées suit une courbe parabolique exponentielle – et au fil du temps, la courbe de croissance va probablement devenir encore plus raide.

“Les données disponibles auprès de Public Health Scotland, qui remontent à 14 semaines, montrent clairement qu’il s’agit d’une pandémie de personnes entièrement vaccinées, et comme les personnes vaccinées représentent 6 cas sur 10 (57 %), 7 hospitalisations sur 10 (70 %) et 9 décès sur 10 dus au Covid-19 (85 %) depuis au moins le mois d’août,

cela prouve également que les vaccins Covid-19 sont inefficaces depuis des mois”, avertit le Daily Exposé.

Pour en savoir plus sur les dernières nouvelles concernant le virus chinois et la plandémie des personnes entièrement vaccinées, consultez le site suivant : Genocide.news .

Les sources :

DailyExpose.uk

NaturalNews.com

12 Commentaires

  1. Merci mon cher Philippe quoique de moins en moins réjouissant, mais c’est comme ça, jusqu’au jour où il y aura enfin de renversement de situation mais après combien de milliers (millions) de morts ?

  2. les faits sont la. les chiffres ne mentent pas. dans tous les pays a forte vaccination, plus de malades et de morts mais ils s’obstinent a nier l’evidence. dans leur calculs malsains, ils oublient un facteur humain tres important, quel va etre la reaction des parents quand ils vont voir leurs enfants tomber malade ou mourir. la ligne rouge est franchie. on verra bien…

    • Seule un minorité sait que le but des vaxx est génocidaire !! Donc l’important pour les meurtriers, est de mentir, de faire peur, et de mettre la pression le plus longtemps possible, pour qu’il y ait un maximum d’injectés avant que les gens commencent vraiment a se réveiller et prendre conscience des dégâts !! Ce jour là va arriver, ils le savent !! malheureusement, pour le peuple, il sera trop tard pour la révolte, une fois empoisonnés !! Les génocidaires auront réussi leur macabre besogne !!!!!

  3. Ce qui est triste et m’attriste, le mal est devenu banal. Le coup de maître de l’industrie pharmaceutique est d’avoir infesté avec la corruption, tout est presque tous, dans le monde. Les présidents, les politiques, les administrations, les commissions, le corps médical privé et d’État et surtout les médias. Ce sont eux le vrai virus dans ce monde. Tant que la main de Dieu ne jugule pas ce mal, le monde ne se remettra pas.

  4. Je ne suis pas vaccinée et ne compte surtout pas l’être, je n’ai mm jamais fait un test pcr ( juste un salivaire). Je suis une personne dit à risques (bcpo et emphysème modérés). Jai eu dernièrement le covid, et j’ai été bien malade, pas qu’un peu comme vous le dites. J’ai mm eu des d dymeres à 2020 alors que le max est 550 je crois. Risque de thromboses du coup. Jai dû faire un scanner des poumons pour voir si je ne faisais pas une embolie pulmonaire mais non heureusement. J’ai sentie cette maladie tres agressive mais heureusement jai une médecin sur le groupe RSA qui ma assistée et soigné à distance avec ivermectine, azithromicine, corticoïdes, anti coagulant, zinc, vit d etc. Grace a ce traitement je m’en suis sortie. Le père de mon copain par contre, non vaxx non plus et qui a 70 ans est lui entre la vie et la mort, intubé, mis ds un coma artificiel … Alors je crois qu’il ne faut pas dire que les non vaxx n’ont qu’une petite gripette de rien. Certains oui, mais ce n’est pas le cas de tout le monde…

    • Une bonne grippe saisonnière fait autant de dégât que le virus 19 qui d’ailleurs est une grippe. Tous les ans depuis des décennies la grippe fait entre 15000 et 20000 morts et certaines années encore plus et jamais personne ne s’est inquiété de ce fait. J’ai eu moi-même une grosse grippe à l’âge de 30 ans et j’ai bien cru mourir tellement elle était forte. Mon fils en a eu une il y a 5 ans à l’âge de 26 ans a eu une grippe très forte qui l’a cloué au lit presqu’une semaine, mais il a vu un médecin qui lui a donné de quoi le soigner. Il se peut que si le père de votre copain avait été soigné très tôt dès les premiers symptômes, ce qui doit être fait pour toute grippe, il ne serait pas mort. Il faut aussi savoir que la grippe est plus forte chez une personne dont le système immunitaire est plus faible, chez une personne en bonne santé avec un bon système immunitaire, c’est en général une grippette avec nez qui coule uniquement. Ce qu’il faut faire chaque hiver c’est prendre des vitamines pour renforcer le système immunitaire, mais les médecins pour la plupart n’apprennent pas cela à leurs patients. En fait ordinairement chaque année les hôpitaux débordent de personnes âgées ou comorbidité grippées malgré les vaccin anti-grippe qu’elles prennent et certaines meurent mais pour le reste de la population ce sont les médecins qui le soignent avec des médicament. Or en 2020 le gouvernement à pondu un décret interdisant les médecins de soigner les malades du covid et de les renvoyer chez eux avec du Doliprane. Jamais de toute l’histoire de la médecine ce genre de chose là n’est arrivé et c’est une violation du serment d’hippocrate. Le pire ce sont les médecins qui ont accepté en masse cet état de chose et ceux qui sont passé outre ont été peu nombreux. J’ai le souvenir lors du premier confinement d’avoir lu le message d’une femme médecin sous une vidéo qui avait dit que le covid était avant tout une maladie cardiovasculaire avant d’être une maladie pulmonaire qui advenait à cause d’une thrombose. Plusieurs médecins qui l’ont lue l’on remercié de l’info qui leur a permis de donner le bon traitement. J’ai appris quelque temps après que cette femme médecin avait été convoquée au conseil de l’ordre et mis à pied, elle avait mis un commentaire sur un site où des médecins s’expriment pour annoncer cela.
      Récemment Mr. Veran a annoncé que le antibiotiques ne pourront être délivré pour le covid, ce sera uniquement pour les angines mais sous couvert de présentation d’un test.
      Voir ici : https://reseauinternational.net/par-decret-olivier-veran-interdit-des-antibiotiques-dont-lazithromycine-pour-votre-bien/
      Il est clair que tout est fait dans l’intention de nuire et c’est pour ça qu’il faut que les gens se réveillent mais c’est vraiment compliqué, c’est comme si un virus avait atteint les esprits de la plupart des injectés, ils ne veulent rien savoir et rien entendre, ils répètent la propagande télévisuelle et attendent leur 3è dose malgré les infos qu’on leur donne. C’est comme ça dans ma famille et chez mes amis, c’est terrible, on ,n’y peut rien.

  5. Ces injections sont a l’evidence inefficaces et dangereux. pour la petite histoire je connais une dame dans la cinquantaine dont le mari a attrape le covid apparement dans un cafe. il pense que c’est un vaccine qui l’a infecte. apres detection dans un hopital, il l’ont renvoye chez lui sans traitement et lui ont dit de revenir s’il fait une forme grave de la maladie. c’est criminel. en rentrant chez lui il a infecte sa femme et sa fille. je leur ai conseille de prendre les vitamine C D, du Zinc et du Chlorure de magnesium. apres une semaine, ils vont bien tous les trois… j’ai moi meme attrape recement une tres forte grippe ou peut etre un covid, je n’ai pas fait de test, je n’ai plus aucune confiance dans le systeme medical depuis longtemps. je me suis simplement isole et pris un coktail de Vit C D Zinc et Chlorure de magnesium pendant quelques jours. tout va bien. je me soigne tout seul depuis des annees. ne faite pas pareil si vous n’avez pas les connaissances. il y’a toujours des medecins honnetes mais il faut les trouver…

    • Je me soigne aussi avec les mêmes ingrédients que vous et ça marche.
      Il y aussi autre chose qui marche, ce sont les remèdes de “grands mères” tels que les grogs pris dès les premiers symptômes et aussi le magnétisme. J’ai soigné une année une de mes filles et mon petit fils d’une grosse grippe de cette façon et ça a marché. Les 2 qui étaient couchés la veille étaient sur pied le lendemain. Une connaissance magnétiseur a fait aussi le même constat et a dit que d’autres amis à lui magnétiseurs en cabinet avait déploré le fait que le confinement les avait empêché de soigner les gens malades que d’habitude ils voyaient lors des grippes saisonnières. On est bien en face d’un crime organisé contre l’humanité.

Laisser un commentaire