Au moins 160 000 Américains sont probablement morts des vaccins contre le covid

2
3312

Mercredi, 13 Octobre, 2021 par: Ethan Huff

https://www.afinalwarning.com/561613.html

Si l’on extrapole en se basant sur ce que nous savons actuellement de la sous-déclaration des accidents vaccinaux, les dernières données du VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System) suggèrent que plus de 160 000 Américains pourraient être morts à ce jour à cause des “vaccins” COVID.

https://archive.is/1atd9

Depuis décembre dernier, date à laquelle les injections ont été diffusées dans le cadre de l’opération “Warp Speed”, 16 310 décès officiellement signalés à la suite de l’injection du virus chinois ont été enregistrés dans le VAERS.

Étant donné qu’à peine 1% des blessures liées aux vaccins sont signalées au VAERS, le nombre réel pourrait atteindre 1,631 million de décès aux États-Unis.

Une estimation plus prudente pourrait utiliser un facteur de 10, ce qui donnerait environ 163 100 décès aux États-Unis. Quel que soit le chiffre exact, nous savons au moins qu’il y a beaucoup plus de personnes qui meurent à cause des injections du virus chinois que ce que le gouvernement laisse entendre, et les gens doivent le savoir pour pouvoir décider en toute connaissance de cause de rejoindre ou non les statistiques.

Comme nous l’avons signalé, d’autres personnes s’accordent à dire que les décès dus à l’injection de la grippe de Fauci sont massivement sous-déclarés.

https://www.naturalnews.com/2021-10-11-phd-150000-americans-died-covid-vaccines.html

L’une d’entre elles est le Dr Jessica Rose, docteur en biologie informatique, en biologie moléculaire et en immunologie, qui estime qu’environ 150 000 personnes aux États-Unis sont décédées à la suite de l’injection de vaccins covid.

Il existe plusieurs façons d’essayer de calculer des estimations approximatives qui soient plus fidèles à la réalité – c’est-à-dire plus précises – que ce que prétend le gouvernement.

Il est évidemment dans l’intérêt de Big Pharma de minimiser les blessures et les décès tout en exagérant les “cas”, ce qui est exactement ce qui s’est passé au cours des derniers mois de cette pandémie.

Les injections de Covid ont potentiellement tué plus de personnes que les soldats américains pendant la guerre du Vietnam, multiplié par trois.

Peu, voire aucun, des médias grand public ne prête attention au VAERS, alors qu’il s’agit de la source de données officielle pour le suivi des blessures et des décès dus à tous les vaccins. Là encore, les chiffres sont largement insuffisants, mais ils peuvent au moins nous donner une idée du nombre actuel de blessures et de décès.

Même avec les chiffres rapportés, les vaccins contre la grippe de Wuhan sont les “vaccins” les plus mortels mis sur le marché depuis des décennies. Ils semblent plus dangereux, en fait, que tous les autres vaccins jamais créés réunis – et ce, uniquement sur la base des chiffres communiqués au VAERS.

Extrapolées à l’aide de multiplicateurs, les injections de covid sont un holocauste pharmaceutique à grande échelle qui a pris plus de vies que ce que la guerre du Vietnam a peut-être fait aux soldats américains.

Les injections de virus chinois sont certainement plus meurtrières que les attaques terroristes du 11 septembre 2001, par un facteur d’au moins cinq. En d’autres termes, sur la base de ce qui a été rapporté au VAERS jusqu’à présent,

l’opération Warp Speed a fait plus de victimes que si le 11 septembre avait eu lieu cinq fois.

En utilisant un multiplicateur de 10 à partir des données du VAERS, ce qui est encore une fois plus conservateur, le nombre de décès causés par les piqûres de covid jusqu’à présent équivaut à trois guerres du Vietnam en termes de nombre de victimes militaires américaines.

Nous parlons de chiffres énormes, en d’autres termes, et les médias continuent de garder le silence sur tout cela. Au lieu de cela, ils continuent à nous dire à tous de retrousser nos manches et d’encourager nos proches à se faire vacciner afin de “sauver des vies” et d’arrêter de tuer grand-mère.

“Cela devrait être un crime pour les médias de ne pas être obligés de rapporter cette information importante !” a écrit un commentateur du blog VAERS Analysis.

“TOUS les médias grand public, y compris même Fox News et Newsmax, refusent d’aborder les dangers évidents des ‘vaccins’ (thérapies géniques expérimentales)”, a écrit un autre. “Ils sont complices et corrompus”.

Les dernières nouvelles concernant les blessures et les décès causés par les vaccins contre la grippe chinoise peuvent être consultées à l’adresse suivante ChemicalViolence.com.

Sources :

VaersAnalysis.info

NaturalNews.com

2 Commentaires

  1. Avant on envoyais les gens au front pour faire taire toutes contestataires et pour relever l’économie, maintenant la technologie fait des autres guerrres, encore plus sournoise car on entend pas de bruits des bombes sauf pour les éveillés.

Laisser un commentaire