Plus d’un million de personnes meurent de chimiothérapie chaque année, mais seulement 750 000 personnes décèdent d’un cancer…

0
777

Mardi 10 décembre, 2018 par : SD Wells

Traduction pour cogiito.com : PAJ


Tags : badhealthbadmedicinecancerchimiocancer de la chimio, la chimio provoque le cancerdécès de chimiochances de survie de chimiochimio toxiquedécès de chimiothérapieguérir le cancermédecine dangereuse, les médecins refusent chimiocures holistiques, des remèdes naturelsnouveau canceroncologie

https://www.naturalnews.com/2018-12-10-over-a-million-people-die-from-chemotherapy-every-year.html?fbclid=IwAR2Ep_jHxs6fYUBrbDQgJbKtnkYdIHNn2VknbESS3JxE9vjbIDc3KbhuB8Q

Natural News ) Il y a près de 100 ans, l’American Medical Association a lancé une guerre chimique contre l’humanité. Elle a supprimé les cours de nutrition dispensés dans les écoles de médecine et approuvé tous les médicaments chimiques pour des traitements spécifiques.

pixabay.com

« L’American Medical Association » gère les « patients pour toute leur vie ».

Viennent ensuite les aliments transformés, les vaccins, la chimiothérapie et les OGM pour alimenter le feu des épidémies et des maladies évitables en Amérique.

Entre 2001 et 2018, nous avons observé près de 19 millions de décès dus à la chimiothérapie, et non au cancer, alors qu’environ 750 000 Américains meurent chaque année du cancer.

Les statistiques nous indiquent de ne jamais suivre ou même de tenter une chimiothérapie, mais qui connaît les statistiques de décès[1] qui ne sont pas publiées sur Google ni discutées dans ces centres lugubres que sont les instituts de cancérologie du pays ?

Les effets secondaires à court et à long terme de la chimiothérapie sont suffisants pour que toute personne sensée qui n’a pas encore subi un lavage de cerveau par les médias de masse et par leurs médecins charlatans la refuse et choisit d’autres options qui se révèlent bien meilleures pour vaincre le cancer et qui n’annulent pas littéralement le système immunitaire humain dans le processus.

Pixabay.com

Considérez le fait que s’il existait une médecine naturelle et holistique sur la planète Terre qui causait les effets secondaires horribles, intenses et destructeurs de la chimio, la FDA, les CDC et les médias l’appelleraient la médecine des « charlatans », la ridiculisant complètement dans les médias, et tous les médecins et oncologues la « plongeraient » dans l’obscurité plus rapidement que vous ne pourriez dire ouf !

Les « effets secondaires » de la chimiothérapie devraient être pris en compte par tous les Américains contre le taux d’échec de 97 % de cette « médecine » désastreuse.

Les premiers effets indésirables que la plupart des gens s’imaginent penser en rapport à la chimiothérapie sont la nausée et la perte de cheveux, mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg.

Saviez-vous que 75 % des oncologues[2] ne jugeraient même pas nécessaire l’utilisation de la chimiothérapie pour eux-mêmes ou pour leurs proches ?

Et ce n’est même pas parce que la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie coûtent entre 30 000 et 50 000 dollars pour seulement trois à six mois de traitement.

Les médecins qui recommandent et administrent la chimiothérapie et les radiations savent que cette technique de soin allopathique détruit le système immunitaire, déforme les cellules cancéreuses et provoque l’apparition de nouveaux cancers dans d’autres parties du corps.

Le taux de succès moyens de la chimiothérapie pour écarter le cancer traité est de 3 % [3], mais qui le sait ?

NatutralNews

Nous dresserons la liste des 10 principaux effets secondaires les plus évidents de la chimiothérapie qui vous laissera pantois par les plus insidieux effets que la plupart des médecins ne mentionnent jamais, comme lorsqu’ils forcent des vaccins ou des médicaments sur ordonnance :

  • La perte de cheveux inclut tous les poils, y compris les cils. Ce que les médecins ne diront à personne, c’est que la repousse des cheveux est extrêmement douloureuse et elle cause également des troubles du sommeil.
  • Pour les horribles nausées, diarrhées et vomissements, les médecins prescrivent désormais des « médicaments pré-chimio »[4] expérimentaux et non testés comme assistance « anti-nausée » et « anti-anxiété ». Ces médicaments eux-mêmes peuvent provoquer des spasmes musculaires et des battements de cœur[5] qui sont des effets secondaires peuvent être permanents, soit dit en passant, allez chercher à comprendre. Pas un seul médecin ou oncologue en Amérique ne vous a dit d’éviter les OGM, les aliments transformés, les nitrates, les édulcorants artificiels, l’huile de colza, le BPA, le benzoate de sodium ou des centaines d’autres substances cancérigènes connues dans les aliments.
  • Il n’y a rien de plus dont le corps ait besoin de plus que de l’eau de source pure, après tout, il y a plus d’eau dans notre corps qu’autre chose. Cependant, la chimiothérapie provoque une déshydratation sévère, alimentant l’inflammation, coupable et pivot de presque toutes les maladies et troubles connus, y compris le cancer. Et quel type d’eau ont-ils dans les hôpitaux ? Ils servent de l’eau du robinet fluorée et de l’eau dans des bouteilles en plastique contenant du bisphénol A (BPA), une substance chimique utilisée dans le plastique qui provoque également le cancer.
  • Les agents chimiothérapeutiques provoquent souvent une neuropathie périphérique (dommages aux nerfs périphériques) qui peut donner l’impression de douleurs lancinantes et brûlantes aux mains et aux pieds.
  • La chimiothérapie détruit les globules blancs, ce qui laisse l’être humain ouvert à d’autres infections et maladies infectieuses, y compris le syndrome mortel du SARM[6] résistant aux antibiotiques, en plus de ce qu’il est courant d’attraper dans les hôpitaux partout en Amérique.
  • La destruction des globules rouges est également fréquente avec la chimiothérapie, ce qui conduit directement à l’anémie. Viennent ensuite les palpitations cardiaques, les battements de cœur, l’essoufflement et une fatigue extrême. C’est à ce moment que les médecins vous transfusent du sang, mettant ainsi votre santé en péril.
  • La chimiothérapie provoque une douleur osseuse intolérable et une perte de densité osseuse, conduisant souvent à l’ostéoporose.
  • Les lésions vitales aux organes et au cœur sont courantes. La FDA n’approuverait jamais aucun médicament naturel qui aurait à énumérer cet « effet secondaire » cauchemardesque.
  • Perte auditive, gustative, olfactive et visuelle. Donc, vous êtes sourd et aveugle, vous ne pouvez ni goûter ni sentir, et de nouveaux cancers se répandent dans tout votre corps, avec seulement trois pour cent de chances que la chimio agisse même sur le cancer qu’elle « gère ».
  • Les dommages permanents aux dents (comme les trous dans les dents) et la perte de dents ne sont pas largement évoqués par les médecins, même s’ils sont courants.

LA CHIMIOTHÉRAPIE EST EXTRÊMEMENT DANGEREUSE ET CANCÉRIGÈNE ET DEVRAIT ÊTRE JUGÉE ILLÉGALE

Pixabay.com

Voici les mauvaises nouvelles et les bonnes nouvelles :

  • Si vous ne mourez pas de la chimiothérapie et que vous avez des effets secondaires insensés, vous avez tout de même un risque de mourir d’un cancer que vous n’aviez même pas lors de votre traitement , car la chimiothérapie elle-même est cancérogène et provoque le développement et la propagation de nouveaux cancers dans tout l’organisme, comme l’ont prouvé la science et la recherche [7]. Pourquoi la chimiothérapie est-elle légale, ou même appelée « médecine » ? 

C’est une épreuve littéralement abominable et la communauté médicale est « à fond » sur le plus horrible stratagème de Ponzi jamais réalisé. 

Consultez Oncology.news [8] pour des mises à jour sur la manière de vaincre le cancer sans prendre de médicament empoisonné.

Les sources :

PharmaDeathClock.com

IhadCancer.com

NaturalNews.com

NaturalNews.com

MedBroadcast.com

TruthWiki.org

NaturalNews.com

Oncologie.news

NCBI.nlm.nih.gov


[1] http://pharmadeathclock.com/

[2] https://www.naturalnews.com/036054_chemotherapy_physicians_toxicity.html

[3] https://realfarmacy.com/75-of-physicians-in-the-world-refuse-chemotherapy-for-themselves/

[4] https://www.ihadcancer.com/h3-blog/06-23-2016/21-chemo-side-effects-everyone-should-know-about

[5] https://www.medbroadcast.com/drug/getdrug/zofran

[6] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2876761/

[7] https://www.naturalnews.com/2017-08-14-chemotherapy-causes-cancer-science-study-finds-confirming-big-pharmas-repeat-business-model-for-cancer-patients.html

[8] https://www.oncology.news/2017-12-03-cancer-hates-oxygen-research-shows-that-a-shortage-of-oxygen-in-the-cells-is-how-many-cancer-tumors-grow.html

Laisser un commentaire