CANNIBALISME ET COMPOST HUMAIN : LES PROJETS SECRETS DE DAVOS ET DE SCHWAB

2
4304

par LAURENT GLAUZY

Des vaches qui ne rejettent plus de méthane grâce à des comprimés, des étoiles de mer issues d’une éprouvette contre le changement climatique, des drones pour la reforestation en Afrique, des enzymes issues du sang humain pour faire du béton, et des douches froides et puantes pour l’environnement : les dernières idées du Forum économique mondial (WEF) sont bien étranges…

Le fait que les plans de la fondation autour de l’architecte du « Great Reset » Klaus Schwab provoquent désormais des froncements de sourcils a probablement à voir avec le fait que le WEF a discrètement organisé un sommet sur la « durabilité » à Genève du 20 au 23 septembre 2021, à l’ombre de l’Assemblée générale des Nations unies. Outre l’éternel sujet du « climat », servant de paravent à une tout autre réalité, le sommet a également abordé la réorganisation du système fiscal mondial et la création de nouvelles voies de migration « légales ».

La question centrale reste cependant la restructuration du monde à tous les niveaux, jusqu’à ce que l’homme, sans possessions et gavé de pilules, mange sa viande de laboratoire dans des « villes intelligentes » hyper-techniques et en réseau numérique, les Smart-Cities émergeant en Chine comme des champignons et entièrement sous contrôle de la 5G. L’une ou l’autre idée est ensuite publiée dans des vidéos courtes et fantaisistes, où le citoyen est amené à croire qu’il a son mot à dire pour refaçonner le monde.

Dans les pays en développement, où la « ville intelligente » est peut-être encore loin, les gens commencent à construire des maisons « respectueuses du climat » grâce à l’imprimante 3D. Qui profite de cette idée commerciale ? Ce ne sont probablement pas les agriculteurs d’Afrique.

La semaine précédente, à Genève, il a été recommandé aux futurs sujets de ne laver leur pantalon qu’une fois par mois, afin de ne pas polluer le climat.

Le lendemain, un produit d’une entreprise chimique néerlandaise, qui avait autrefois racheté la division des compléments alimentaires du géant pharmaceutique Roche, faisait l’objet d’une publicité. Il est censé empêcher à l’avenir les vaches d’éructer et de relâcher du méthane. Cela est censé rendre l’agriculture respectueuse du climat, mais probablement aussi économiquement dépendante. Nous le constatons, rien ne se perd et tout doit être rentabilisé. C’est le « communisme futuriste » ou le « communisme à la sauce Davos ». Tels sont les plans que dissimulait entre autres la chute du mur de Berlin organisé par les hommes des super-loges Gorbatchev et Kohl. Mais si cette idée complètement saugrenue relative aux vaches vous amuse et à juste titre, ce désir de rentabilité (qui ne s’adressera qu’aux quelques survivants et non à l’élite) cache encore une autre réalité.

L’homme doit être déshumanisé et conduit au cannibalisme, comme le montre le film « soleil vert » certes tourné en 1973, mais se déroulant en ….2022 ! Nous le voyons, il s’agit d’un plan bien précis. Cette idée de cannibalisme pour lutter contre le gaspillage et la production de CO2 est celle du scientifique suédois, Magnus Söderlund. Voilà le monde réel de Davos et de Schwab, un homme lié au passé et à l’idéologie du national-socialisme (Cf. L. Glauzy, « Merkel & Schwab, vers le 4e Reich et le génocide de l’âge d’or », in : profidecatholica.com : https://profidecatholica.com/2021/08/14/merkel-schwab-fondation-du-4e-reich-et-du-genocide-de-lage-dor-l-glauzy/)

Magnus Söderlund – la « science au service du cannibalisme ». Le cannibalisme est un projet du satanisme répandu à l’échelle planétaire. Walt Disney (33e grade maçon et Illuminati) qui en faisait la promotion dans ses dessins animés, le présentait comme la quintessence du genre humain et du satanisme. (Cf. L. Glauzy – « Illuminati: de l’industrie Rock à Walt Disney, les arcanes du satanisme »)

Le livre de Jacques Attali, vantant la pratique du cannibalisme « L’ordre cannibale » (1979) trouve une place de choix dans ce décor macabre mais très actuel (ci-dessous)

En outre, le WEF a encouragé les prochains essais sur l’homme par le géant de la vaccination Moderna afin de créer un vaccin contre le VIH basé sur les gènes et en utilisant la technologie ARNm d’après le Corona. Le WEF pose immédiatement la question centrale suivante : « Quelles autres maladies la technologie de l’ARNm pourrait-elle prévenir ? » Car, bientôt, il y aura une injection de gènes pour chaque maladie…

Quand il s’agit de jouer à Dieu, le WEF est en effervescence, pour ne pas écrire en délire. Davos et ses sbires sont aux ordres de la « Bête » et de son antre maçonnique. Les hommes de Davos n’ont pas tari d’éloges sur les projets qui élèvent aussi des étoiles de mer et des coraux génétiquement modifiés en laboratoire afin de « stabiliser » l’écosystème de l’océan.

Les entrailles des oursins doivent être transformés en sushi, un mets délicat. Est-ce que c’est juste un simulacre, car le WEF, Bill Gates & Co. travaillent sur l’intelligence artificielle, et la viande (humaine) qui nourrira un jour le monde. C’est aussi dans ce domaine de rentabilité où les cimetières seront remplacés par des pourrissoirs pour que les morts produisent du terreau. Et la presse s’engage à vous convertir à cette idée. D’ailleurs, on commence à vous présenter que l’incinération (idée maçonne dès les années 1880 – cf. Cahier de la RISS de Mgr de Ségur publiés dans les années 1910) est polluante. Satan évolue et se modernise !

Aux États-Unis, un centre funéraire fabrique du "compost humain"
L’Etat de Washington a déjà légalisé le projet de compost humain. Mais, vous n’en savez rien!

Ainsi, Le Monde du 15 mars 2019, entre autres nombreux journaux, présentait tous les avantages du compost humain dans l’article « Le compost humain, une solution pour réduire l’impact environnemental de la mort ? » Et, vous ne trouverez rien à redire à cet état de fait, car Schwab et les hommes de Davos sortis du Bilderberg vous auront transformé en zombie grâce à leur projet de vaccination récurrente et à la 5G préparant déjà l’avènement de la 6G. De plus, pour vous reproduire, il faudra avoir une autorisation. Car il faudra des 500 millions restants utiliser les enfants pour renouveler la population d’esclaves mais aussi la réserve d’organes pour l’élite.

Enfin, des drones intelligents seront utilisés aux quatre coins du monde – soi-disant pour sauver la planète. Dans la crise du Corona, des drones ont été utilisés pour traquer les « délinquants anti-Corona » qui violaient les consignes. Le fait que les drones puissent être utilisés pour la surveillance n’est pas nouveau. La Chine communiste les a même déguisés en pigeons. C’est ainsi que l’argument de « l’aide au développement » est présenté pour vendre à la population un contrôle total dans un avenir proche.

LES LIVRES DE LAURENT GLAUZY
https://profidecatholica.com/librairie/

CES VITAMINES QUE L’ON VOUS CACHE :
https://profidecatholica.com/vitamine-c/

JE REMERCIE PH. JANDROK – RÉDACTEUR EN CHEF ET CRÉATEUR DU SITE D’INFORMATION COGIITO.COM ET DE PUBLIER DES ARTICLES DE VRAIE MEDECINE – DANS SON EFFORT DE DISTRIBUTION DE MON TRAVAIL.

2 Commentaires

Laisser un commentaire