Comment l’agriculture chimique a créé une épidémie de maladies chroniques

2
2935

Dans “Chemical Farming and the Loss of Human Health”, le Dr Zach Bush expose la vérité sur notre système alimentaire toxique et son impact sur la santé humaine.

Pendant des milliers d’années, les civilisations ont été contrôlées à travers leur chaîne alimentaire – notre monde actuel ne fait pas exception. Et avec une population de 7,8 milliards d’habitants, le contrôle de l’approvisionnement alimentaire mondial est une grosse affaire.

Quel impact le contrôle et la monopolisation de notre chaîne alimentaire ont-ils sur la santé humaine ? Médecin triplement certifié par l’Ordre Le Dr Zach Bush répond à cette question – et à bien d’autres – dans la vidéo ci-dessous, “L’agriculture chimique et la perte de la santé humaine”.

Selon M. Bush, le monde connaît une épidémie inflammatoire chronique :

“Si nous avons une épidémie inflammatoire chronique dans le monde, c’est que nous sommes en train de submerger le système immunitaire de toute la population pour la même raison et au même moment”, dit-il.

Selon M. Bush, à un moment donné entre la fin des années 1980 et le début des années 2000, nous avons fait quelque chose à l’environnement qui a détruit la capacité de notre système immunitaire à nous protéger – et ce faisant, nous avons déclenché une augmentation d’un certain nombre de maladies chroniques, parmi lesquelles l’autisme,la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson , la sclérose en plaques, le diabète de type 1, la maladie cœliaque, les maladies thyroïdiennes et la maladie de Crohn.

Bush pense que ce “quelque chose” a été l’invention de l’agriculture chimique industrielle et l’introduction de pesticides toxiquestels que le Roundup, le désherbant de Monsanto.

La pulvérisation de produits chimiques sur les aliments empêche les plantes de former les éléments constitutifs nécessaires pour nourrir correctement non seulement les humains mais aussi tous les mammifères, a déclaré M. Bush, ce qui, en fin de compte, détruit notre capacité à lutter contre les maladies.

L’exposition aux produits agrochimiques ne se limite pas aux aliments que nous consommons.

Environ 2 milliards de kilogrammes de glyphosate, l’ingrédient clé du désherbant Roundup, sont vendus chaque année pour traiter les sols. Moins d’un dixième de pourcent du Roundup atteint effectivement une mauvaise herbe – les 99,9 % restants pénètrent dans le sol et finissent par être rejetés dans nos cours d’eau, explique M. Bush.

Regardez “L’agriculture chimique et la perte de la santé humaine” :

Les vues et opinions exprimées dans cet article sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de la Children’s Health Defense.

2 Commentaires

  1. Tiens vlà les pitres fous, les psychopathes eugénistes Bayerkkk & Monsantoxxx : “CE QUI NE VOUS TUE PAS VOUS RENDRA PLUS DIFFORMES”

Laisser un commentaire