Comment le régime Paleo peut prévenir ou inverser le diabète

2
1449

Par: Cat Ebeling et Mike Geary
Co-auteurs des best-sellers:   The Fat Burning Kitchen ,  The Top 101 Foods that Fight Aging & The Diabetes Fix

Traduction pour cogiito.com : PAJ

Selon les Centers for Chronic Disease des États-Unis: de 1980 à 2011, le nombre d’Américains atteints de diabète diagnostiqué a plus que triplé (de 5,6 millions à 20,9 millions.

Aux États-Unis seulement (d’après les statistiques de 2012):

  • 29,1 millions d’Américains sont diabétiques – 21 millions sont diabétiques diagnostiqués, et 8,1 millions (ce nombre peut être largement sous-estimé) sont des diabétiques non diagnostiqués.
  • Et 86 millions d’Américains de 20 ans et plus souffrent de «pré-diabète». Bon nombre de ces personnes développeront un diabète à part entière dans 5 ans ou moins.

Il y a environ 2 millions de nouveaux cas de diabète diagnostiqués par an et ce nombre augmente chaque année.

Et – des estimations récentes montrent que le nombre d’Américains atteints de diabète augmentera considérablement au cours des 25 prochaines années – de 29,1 millions à 44 millions en 2034. Près d’ une personne sur 4 aux États-Unis souffre actuellement d’une maladie appelée «pré-diabète».

 » La plupart des gens ne savent pas qu’ils sont atteints de cette maladie – ni comment la prévenir « .

Le diabète est l’une des épidémies les plus évitables au monde

Le diabète de type 2 peut être totalement évitable et pratiquement réversible – en apportant des changements simples et peu coûteux au régime alimentaire et au mode de vie, et en apprenant à connaître les aliments et les boissons qui contribuent à cette condition. 

Astuce : Ce n’est probablement PAS ce que votre médecin vous a dit sur l’alimentation. Les principales complications de santé fréquemment associées au diabète comprennent :

  • Maladie cardiaque et accident vasculaire cérébral
  • Hypertension artérielle
  • Cécité
  • Maladie du rein
  • Maladie du système nerveux
  • Plaies, infections et amputations
  • Maladie dentaire
  • Complications de la grossesse et anomalies congénitales

Le traitement conventionnel du diabète de type 2 est une énorme machine à gagner de l’argent, donc vos chances d’être «guéri» par le système médical conventionnel sont minces, voire nulles. 

Un patient diabétique est un patient à long terme avec de gros bénéfices pour le système de santé.

Le traitement conventionnel ne traite que les symptômes de l’hyperglycémie, au lieu de s’attaquer à la véritable cause de cette maladie. 

Cependant, une étude scientifique portant sur plus de 33 000 personnes a montré que le traitement médicamenteux du diabète de type 2 est souvent inefficace et dangereux. 

Il a été démontré que les médicaments hypoglycémiants augmentent le risque de décès et ils n’empêchent pas les complications dangereuses du diabète! Et les patients diabétiques sont souvent bercés par un faux sentiment de sécurité, pensant qu’ils n’ont pas vraiment besoin de surveiller leur consommation de sucre et de glucides – les médicaments s’en chargeront. Même si vous surveillez et maintenez le contrôle de votre glycémie, cette maladie peut vous vieillir prématurément et raccourcir votre vie. 

Le risque d’aggravation de votre diabète avec le temps sous les soins médicaux conventionnels est presque une certitude, avec les médicaments utilisés pour contrôler la glycémie,

Certains des médicaments (selon Mayo Clinic, 2016) utilisés pour le contrôle du diabète de type 2 comprennent:

  • Metformine (Glucophage, Glumetza, autres). Généralement, la metformine est le premier médicament prescrit pour le diabète de type 2
  • Sulfonylurées
  • Méglitinides
  • Thiazolidinediones
  • Inhibiteurs DPP-4
  • Agonistes des récepteurs GLP-1
  • Inhibiteurs SGLT2
  • Thérapie d’insuline

Les effets secondaires de ces médicaments comprennent :

  • hypoglycémie,
  • maux d’estomac,
  • éruption cutanée,
  • prise de poids,
  • étourdissements,
  • complications rénales,
  • insuffisance cardiaque,
  • crises cardiaques,
  • fractures,
  • cancer de la vessie,
  • pancréatite,
  • infections des voies urinaires.

Ces médicaments semblent faire plus de mal que de bien. 

Dans une grande étude, appelée étude ACCORD, qui a été publiée dans le New England Journal of Medicine en 2008, les 10 000 patients qui étaient traités avec de l’insuline ou des médicaments hypoglycémiants ont été surveillés et évalués pour leur risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral et la mort. 

Les National Institutes of Health ont en fait dû arrêter l’étude après trois ans et demi parce que l’intervention médicale agressive entraînait PLUS de décès, de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux. 

Un triste constat, mais vrai: il y a plus d’argent à traiter les diabétiques avec de l’insuline et des médicaments contre le diabète que de guérir le diabète avec des changements de régime et de mode de vie.

Aucun de ces médicaments ne s’attaque aux causes réelles et sous-jacentes du diabète de type 2, comme une mauvaise alimentation, le manque d’exercice, un mauvais sommeil, etc. Le régime alimentaire est le facteur le plus important qui entraîne des taux élevés de glycémie, des problèmes de stabilité de l’insuline, un dysfonctionnement métabolique, des taux élevés de triglycérides et de cholestérol LDL. 

Et le régime peut également inverser cette condition.

L’un des plus gros problèmes, cependant, est que la recommandation diététique conventionnelle pour les diabétiques – le régime riche en glucides / faible en gras – est en fait le contraire de ce qui change cette condition. Presque tous les diabétiques de type 2 doivent éliminer la plupart des céréales et des sucres et inclure plus de protéines, de légumes verts et de bonnes sources de matières grasses.

Un régime paléo peut-il combattre le diabète et rétablir la santé?

Un régime riche en graisses saines et riches en nutriments, en viande nourrie à l’herbe, en poisson sauvage, en poulet fermier et en une multitude de légumes et de fruits frais et crus, est le moyen le meilleur et le plus sain pour retrouver l’équilibre naturel de votre corps, prévenir le diabète, complications du diabète, cancer et maladies cardiovasculaires associées. 

Des études le montrent comme un traitement efficace pour le diabète de type 2 et d’autres dysfonctionnements métaboliques. Une étude qui a comparé le régime Paleo au régime conventionnel recommandé aux diabétiques, a révélé que le régime Paleo entraînait une perte de poids plus importante, une glycémie stable, une baisse des triglycérides, une pression artérielle plus basse et un meilleur indice de masse corporelle.

Cette étude a comparé un régime paléo à un régime faible en gras chez les femmes obèses et a révélé que le régime paléo entraînait une plus grande perte de graisse et des améliorations métaboliques que le régime faible en gras. Et cette étude a également trouvé des résultats similaires. Le régime Paleo a également réduit de 50% la quantité de graisse stockée dans le foie!

Les régimes Paleo / Primal consistent également à adopter un mode de vie plus simple et plus sain, qui comprend moins de s’asseoir, faire plus d’exercice à haute intensité, bien dormir et sortir davantage. 

Les «effets secondaires» de suivre un régime paléo comprennent la perte de graisse, plus de muscles maigres, une peau claire et éclatante, un vieillissement réduit, un taux de cholestérol réduit, une énergie améliorée, une meilleure humeur, une meilleure digestion et une meilleure santé intestinale, moins d’allergies et d’inflammation, une meilleure santé des articulations, une amélioration fonction immunitaire et augmentation de la sensibilité à l’insuline.

Lequel des deux régimes vous convient-il ? 

Des médicaments avec des effets secondaires malsains et une dépendance à vie au système médical ou une meilleure santé grâce à une alimentation paléo saine?

Comme toujours, consultez votre médecin avant de commencer ou d’arrêter tout nouveau plan de traitement, y compris ce que j’ai suggéré dans cet article. Il ne s’agit pas d’un avis médical et ne remplace pas les soins d’un médecin.

Si vous êtes prêt à enfin INVERSER votre diabète de type 2, mais n’êtes pas encore prêt à passer au «paléo complet»?

 Cliquez ici pour lire ce court article et découvrir le simple secret de la perte de graisse pour inverser rapidement et naturellement votre diabète de type 2

https://www.truthaboutabs.com/end-diabetes-now.html?hop=m231g

Références
Kresser, C. (2015). Pilules ou Paléo? Prévenir et inverser le diabète de type 2. Récupéré de https://chriskresser.com/pills-or-paleo-preventing-and-reversing-type-2-diabetes/
Kresser, C. (2014). Pourquoi Paleo devrait être classé n ° 1 de tous les régimes amaigrissants. Récupéré de https://chriskresser.com/why-paleo-should-be-ranked-1-of-all-weight-loss-diets/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19604407
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23414424

2 Commentaires

  1. Je suis très sceptique. Qui a financé cette étude ? Les éleveurs de viande ?
    Cela est en total contradiction avec tout ce que j’ai lu sur la question. Le diabète de type 2 vient d’une résistance à l’insuline qui est la clé qui permet d’ouvrir la porte des cellules pour permettre au glucise d’y pénétrer, comme c’est son rôle pour fournir du combustible aux mitochondries.
    Quand la serrure est bouchée, la clé ne peut pas ouvrir la porte, et, ce qui bouche la serrure, c’est le gras.
    Ceci a été démontrée par une multitude d’études indépendantes.
    Le seul moyen de déboucher les serrures est, au contraire, un régime pauvre en graisses et riche en végétaux entiers.
    C’est ce que recommandes les docteurs GREGER, KLAPER, Mc DOUGALL, BARNARD, ESELTSIN et beaucoup d’autres.
    Avec un régime végétalien pauvre en graisses, l’on guérit du diabète en 1 mois.
    J’ajoute que le régime cétogène, sur le long terme, est une catastrophe, engendrant des maladies cardio-vasculaires et des cancers. A fuir.

  2. D’accord pour le régime paléo, le docteur néphrologue Jason Fung de Toronto a très bien expliqué que ce sont les médicaments et les injections à l’insuline qui aggravent le diabète

Laisser un commentaire