Comment se préparer à une Pandémie

4
3496

Par Mike Adams et PAJ

Traduction pour cogiito.com : PAJ

https://www.naturalnews.com/Report_Anti-Viral_Remedies_Influenza_2.html

Profession de foi

Ma motivation, que vous soyez membre de la communauté cogiito.com, adepte de Pandora ou que vous ayez entendu parler de Philippe A. Jandrok pour la première fois, est de vous informer autant que possible.

Cela implique :

  • Fournir les informations et les ressources les plus récentes en matière de santé naturelle qui vous seront les plus utiles.
  • Exposer le battage médiatique des entreprises, des gouvernements et des médias qui vous détourne de ce qui est vraiment mieux pour votre santé et souvent vers une voie qui mène tout droit à une mort prématurée.
  • Cogiito.com n’est pas, en d’autres termes, un outil pour me procurer une maison et une voiture plus grandes, ou pour me présenter au Sénat. Je finance ce site et, par conséquent, je ne suis attaché à aucun annonceur, partenaire silencieux ou parent d’entreprise.
  • Lorsque je propose ou recommande des produits, je le fais parce que je les ai activement recherchés et testés et que je trouve qu’ils sont les meilleurs de cette catégorie. J’ignore les produits de qualité inférieure et les produits qui ne sont pas directement pertinents, indépendamment de tout avantage financier potentiel.

Comprendre la médecine naturelle

Souvent, je reçois des messages de personnes s’interrogeant sur pourquoi les médecines naturelles, si elles sont vraiment efficaces, restent-elles inconnues du grand public ?

Il est particulièrement difficile d’expliquer des choses simples à des personnes formatées par une société capitaliste qui ne cesse de faire croire à la population que la médecine et la science allopathique sont les uniques solutions aux maux de l’humanité, par exemple, depuis près de 100 ans, on fait croire que le cancer peut être guéri par la chimiothérapie alors que c’est en grande partie faux, on fait croire que les vaccins protègent alors qu’ils créer des maladies auto-immunes et cardiaques de plus en plus nombreuses.

Le DOCTEUR J. TISSOT Professeur honoraire de Physiologie Générale au Muséum national d’Histoire Naturelle dans le 3e opus de son ouvrage publié en 1946 :

« CONSTITUTION DES ORGANISMES ANIMAUX ET VÉGÉTAUX CAUSES DES MALADIES QUI LES ATTEIGNENT » disait en préambule dans sa dédicace aux médecins :

  • « En espérant que les notions nouvelles que contient ce livre, démontrant l’inefficacité totale de certaines vaccinations et leurs dangers, les inciteront à faire le nécessaire dans leurs conseils de l’ordre, syndicats et associations pour que soit annulée l’odieuse loi du 25 juin 1938 qui a privé les Français du droit imprescriptible de disposer librement d’eux-mêmes et de protéger la santé de leurs enfants. »
  • « Ajoutons à cela la création des vaccins ayant pour but de vacciner ou de lutter contre ces mêmes colibacilles, streptocoque, staphylocoque, pneumocoque, (qui ne sont qu’un seul et même élément) et dont l’action est indispensable à notre existence, et nous aurons une idée de l’incohérence, de la fausse et néfaste direction dans laquelle les dogmes pastoriens ont entraîné les sciences médicales. »
  • « On verra, à l’étude du bacille tétanique, qu’étant une forme du colibacille organique, ce fait implique l’impossibilité pour le sérum antitétanique, d’exercer une action thérapeutique vaccinante contre le tétanos. Ainsi, par l’arrêt du progrès scientifique, par l’accumulation continue d’une masse d’erreurs qu’ils ont provoquée, les faux dogmes pastoriens ont conduit lentement la médecine, depuis trois quarts de siècle dans une impasse extrêmement grave, à une situation d’ignorance et d’incohérence incroyables, et la bactériologie à la déchéance. »
  • Il est certain qu’une vive réaction accueillera la publication de ce livre. Comme on l’a déjà fait à l’occasion de la publication du deuxième volume, je vais être accusé d’être un « démolisseur », de « jouer au jeu de quilles » avec les dogmes et principes de la biologie.
  • Il m’est facile de répondre à cette accusation que je n’ai démoli que ce qui est faux et nuisible, et que j’ai reconstruit eu remplaçant immédiatement le faux par des notions exactes d’une importance capitale qu’on n’aurait jamais pu découvrir sans 1 a démolition des dogmes faux que j’ai opérée. Par ce fait, j’ai donc ouvert à la science de nouvelles voies de recherches qui seront très fécondes.
  • J’ai démontré dans ce livre, au chapitre XII : 1° Que le développement du bacille tétanique est autogène et résulte d’une évolution anormale du colibacille organique en milieu anaérobie ; que ce fait explique le tétanos provoqué par les injections de sels de quinine, ou par le bistournage chez les animaux castrés, ou celui qui se développe après les opérations chirurgicales aseptiques ;
  • 2° Que le bacille tétanique autogène d’un animal devient hétérogène pour un autre animal, le cheval, par exemple, auquel on l’injecte et détermine la formation d’une antitoxine dans son sang, celle-ci n’étant active que contre la souche de toxine antigène et que contre le tétanos expérimental provoqué par celle-ci chez les animaux d’une espèce différente ;
  • 3° Que le fait de l’origine autogène du tétanos supprime toute possibilité de vacciner contre lui, ce que démontrent d’ailleurs péremptoirement ces deux faits qu’une première atteinte de tétanos ne vaccine pas et que le sang d’un homme guéri du tétanos ne contient pas d’antitoxine (Vincenzi, 1893). Ceci établit l’inefficacité absolue, inévitable, du sérum et de l’anatoxine antitétaniques.
  • … La même critique s’adresse à l’action thérapeutique du sérum antidiphtérique. La preuve de cette inactivité de l’anatoxine diphtérique réside dans le fait que les sujets prétendus vaccinés contractent aussi bien la diphtérie que les non-vaccinés ; l’allégation qu’ils font une diphtérie moins grave que ceux-ci est inexacte.
  • … La nature de la source originelle des virus diphtériques et le siège même, qui est constant, do la lésion diphtérique initiale, le pharynx, avec sa fausse membrane, démontre péremptoirement que la notion de l’infection par contagion est fausse et que celle-ci se produit par ingestion, les cas de contagion par le malade étant rares et exceptionnels. C’est la farine des céréales, surtout quand elle est infectée par les spores du Cladosporium herbarum ou du charbon des céréales ou d’autres maladies cryptogamiques qui développe sur les amygdales et le pharynx, la fausse membrane diphtérique…[1]

De là, à expliquer l’existence d’une connaissance des produits antiviraux naturels, cela représente à la fois un défi, mais également un enjeu capital pour la participation à l’éveil de chacun vers la réalité et vers sa guérison.

De plus cette connaissance de la science vraie est une énorme menace pour les profits et les bénéfices de Big Pharma — Steve Sternberg, publiait dans USA Today en 2011 :

  • « Les responsables fédéraux de la santé ont déclaré vendredi qu’ils allaient mettre de côté un milliard de dollars pour relancer le développement commercial d’un vaccin contre le nouveau virus de la grippe H1N1 qui se propage actuellement dans le monde entier. Ce financement sera utilisé pour produire en vrac deux composants clés d’un vaccin et pour les tester chez l’homme.
  • Le plus critique des deux est l’ingrédient actif du vaccin, une protéine du nouveau virus de la grippe conçue pour déclencher une réponse immunitaire.
  • Le second est un rappel, appelé adjuvant, qui pourrait être ajouté au vaccin pour augmenter sa puissance s’il ne semble pas fonctionner lors des premiers essais sur l’homme ».[2]

Donc, pourquoi concevoir un vaccin totalement inutile et lui consacrer au minimum 1 milliard de dollars ?

Le Dr Arifa S. Khan, PhD, déclare au début de son étude sur :

« Recherche de virus dans des cellules utilisées pour fabriquer des vaccins ; et évaluation de la menace potentielle posée par la transmission de virus aux humains » :

  • Les vaccins à base de virus sont fabriqués dans des cellules vivantes (substrats cellulaires). Certains fabricants étudient l’utilisation de nouvelles lignées cellulaires pour fabriquer des vaccins. La croissance continue des lignées cellulaires garantit qu’il existe un approvisionnement constant des mêmes cellules qui peuvent donner de grandes quantités de vaccin.
  • Dans certains cas, les lignées cellulaires utilisées peuvent être tumorigènes, c’est-à-dire qu’elles forment des tumeurs lorsqu’elles sont injectées à des rongeurs. Certaines de ces lignées cellulaires tumorales peuvent contenir des virus cancérigènes qui ne se reproduisent pas activement. Ces virus sont difficiles à détecter à l’aide de méthodes standard. Ces virus latents ou « silencieux » constituent une menace potentielle, car ils pourraient devenir actifs dans les conditions de fabrication du vaccin… [3]

Les vaccins ne sont utiles que contre la souche virale spécifique qui est disponible au moment de leur fabrication. 

Mais le problème que les scientifiques rencontrent au quotidien, c’est que les virus de la grippe mutent rapidement, et comme l’OMS l’a déjà dit, la véritable préoccupation de la grippe porcine H1N1 est qu’elle se combinera avec la grippe saisonnière à l’automne, créant une nouvelle souche mortelle qui sera bien sûr, elle, immunisée contre tous les vaccins disponibles.

Mais les personnes vaccinées contre la grippe porcine ne pouvaient, et n’ont pas pu être immunisées contre cette souche mutante, en conséquence 1 milliard d’argent public ont été offerts aux laboratoires et non pas pour les progrès de la science et pas non plus, pour la protection des populations, mais pour réaliser des vaccins complètement inutiles dans une situation de mutation virale et de crise sanitaire.

Nous suivons actuellement le même risque d’échecs malgré les efforts déployés par les états pour contaminer les populations en laissant libres, des personnes contaminées errer dans la nature comme si de rien n’était.

Comme nous pouvons le constater avec les passagers du Diamond Princess, qui sont autorisés à visiter le Japon, alors qu’ils sont contaminés par le NCOV-19 et qu’ils prendront des transports en commun, transportant le virus partout où ils iront, sans oublier le trajet retour en avion ou en bateau dans leur pays d’origine.

C’est exactement le même scénario que nous vivons à ce jour avec le coronavirus,

sauf que ce virus est encore plus dévastateur que tout ce que nous avons connu depuis 100 ans,

il s’apprête à ressembler de plus en plus à la grippe Espagnole de 1918 qui fit,

on le suppose,

près de 50 millions de victimes à travers le monde.

En effet, les actions de nombreuses entreprises de fabrication de vaccins ont fait un bond de géant à la bourse après avoir publié qu’elles travaillaient sur un vaccin.

Ces entreprises de biotech sont sur le pied de guerre pour concevoir un vaccin contre ce virus militarisé aux brins d’ADN du VIH et vont porter le flambeau du scientisme rendu obligatoire par des politiques aussi incompétents que corrompus, en appliquant bientôt une obligation vaccinale à tous, en renforçant l’épidémie de coronavirus avec d’autres souches, voilà comment les miracles d’une fausse science contribuent à la destruction de l’espèce humaine.

Nous sommes face à deux sciences,

la science du profit, et

la vraie science

qui a toujours tort aux yeux de la haute finance.

Comparativement, les herbes antivirales ne souffrent pas de telles limitations. Parce qu’elles contiennent littéralement des milliers de composés médicinaux différents.

Ces composés chimiques naturels sont capables d’attaquer les virus avec une gamme complète de médicaments naturels synergiques. 

Ainsi, même les virus mutants se trouvent incapables d’échapper au cocktail médicinal multiforme des plantes antivirales.

Ces recommandations 100 % indépendantes sont offertes à tous en vertu des protections de la liberté d’expression de la Déclaration des droits de l’homme.

Je ne supprimerai pas cet article, et je ne serai pas intimidé par les autorités sanitaires souhaitant voir ces informations censurées.

Le Peuple a le droit de connaître la médecine naturelle, et NATURALNEWS, et Cogiito.com continueront à vous fournir ces informations indépendamment des autorités qui tentent de refuser au Peuple le droit de connaître ce type d’information.

Ce que les autorités de santé pro-pharma recherchent vraiment, 

c’est l’ignorance obligatoire de tout ce qui peut soigner et guérir naturellement,

comme les herbes, les aliments biologiques et la médecine naturelle.

Ils veulent embrumer et nettoyer l’esprit du public de toute connaissance sur les herbes médicinales. Ce « nettoyage de l’information » ressemble beaucoup au nettoyage ethnique — sauf qu’ils ne vous tuent pas directement ; ils attendent juste que le virus de la grippe ou du coronavirus NCOV-19 vous tue à leur place.

Lors de la prochaine grande pandémie (qui ne devrait être que dans quelques mois), les gens mourront par ignorance.

Ils mourront d’une confiance mal placée dans la médecine allopathique et en celle des autorités sanitaires et gouvernementales.

Ils mourront en attendant cette dose de Tamiflu qui sera inefficace, même après avoir reçu ce vaccin contre la grippe qui ne fonctionne pas.

Les gens mourront même pendant que les herbes qui pourraient les sauver poussent dans leur propre jardin. À quelques mètres de leur lit de mort, Mère Nature fabrique tranquillement des médicaments antiviraux naturels qui peuvent sauver des vies et mettre fin à la souffrance. 

Pourtant, la FDA et les groupes commerciaux de l’industrie de la santé ont cherché à déconnecter les humains des plantes et de la Terre ; dissuader les gens de cultiver leurs propres médicaments et semer la peur dans l’esprit de ceux qui osent assumer la responsabilité de leur propre santé (ou de leur survie).

En tant que rédacteur en chef de cogiito.com, je suis contre cette ignorance, contre le programme de profits chimiques de Big Pharma et contre les bénéfices de vaccins récoltés par les sociétés pharmaceutiques au détriment des citoyens.

Je défends la liberté de santé personnelle et la responsabilité personnelle ; pour la connexion avec la biodiversité étonnante trouvée dans notre environnement naturel ; pour embrasser la médecine naturelle créée par Mère Nature ; et pour l’éducation nutritionnelle du peuple.

# 1. Ce qui peut vous tuer : l’arsenic

Comme cela a été révélé dans un article récent sur NaturalNews (http://www.naturalnews.com/026307.html)[4], boire de l’eau de puits contaminée par de l’arsenic augmente considérablement la sensibilité aux infections de la grippe H1N1. L’arsenic est présent dans l’approvisionnement en eau de dizaines de millions de personnes à travers les États-Unis en ce moment (les citoyens du Canada, du Royaume-Uni, de l’Australie et d’autres pays). De faibles niveaux d’arsenic sont même « approuvés » par l’EPA ! On en trouve également dans les pesticides et donc dans la nourriture que nous consommons, autant dans les fruits et légumes, mais également dans les viandes, grâce aux tonnes de pesticides utilisées dans les exploitations agricoles.

# 2. Ce qui peut vous tuer : les antibiotiques

Prendre des antibiotiques avant une infection par la grippe porcine augmente considérablement votre risque d’être tué par la grippe porcine. Comment savons-nous cela ? 

Parce que les antibiotiques anéantissent la flore intestinale dont il a été scientifiquement prouvé qu’elle renforce les défenses de l’organisme contre la grippe (http://www.naturalnews.com/026265.html).[5]

C’est pourquoi, lors d’une pandémie, les médecins doivent être extrêmement prudents lorsqu’ils distribuent des antibiotiques. Bien que les antibiotiques puissent être extrêmement utiles pendant la phase de pneumonie d’une infection virale (lorsque les bactéries envahissent les poumons), ils peuvent être mortels s’ils sont administrés aux patients trop tôt (pendant la phase de pré-pneumonie).

De plus, il y a toute la préoccupation concernant l’abus d’antibiotiques créant des super bactéries encore plus dangereuses dans les hôpitaux. Imaginez l’assaut combiné d’une nouvelle souche mortelle du virus de la grippe H1N1 et d’une super bactérie résistante aux antibiotiques qui parcourent les hôpitaux du monde…

C’est vraiment une combinaison très dangereuse !

# 3 Ce qui peut vous tuer : manque de sommeil

Dormir moins de six heures par nuit augmente votre risque de contracter un rhume (comme la grippe) de 300 % ! 

En savoir plus dans cet article NaturalNews : http: //www.naturalnews.com/News_000…[6]

Huit heures de sommeil chaque nuit stimuleront considérablement votre fonction immunitaire, vous donnant les outils métaboliques dont vous avez besoin pour lutter contre les infections grippales potentiellement mortelles.

# 4 Ce qui peut vous tuer : manque de vitamine D

Pratiquement tout le monde vivant aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni est chroniquement déficient en vitamine D. Ceux qui vivent en Australie sont généralement mieux lotis, car il y a plus de culture du soleil là-bas, mais même Les Australiens peuvent se retrouver déficients en vitamine D s’ils vivent leur vie à l’intérieur et ne s’aventurent pas dans le monde réel pour attraper des rayons sains.

La carence en vitamine D est, sans aucun doute, l’une des principales causes de sensibilité à la grippe (http://www.naturalnews.com/021229.html). 

Avoir suffisamment de vitamine D circulant dans votre sang est l’une des meilleures défenses contre l’infection, mais attention aux reins, la vitamine D3 doit être prise en cure sans négliger des interruptions.(http://www.naturalnews.com/024982.html).

Aux États-Unis et dans d’autres pays occidentaux, les autorités sanitaires mènent actuellement une campagne pour maintenir la population en carence en vitamine D. 

Ceci est réalisé en lavant le cerveau des gens en pensant que la lumière du soleil cause le cancer de la peau. C’est un gros mensonge médical, bien sûr. Même le Journal de l’Institut national du cancer a publié des recherches scientifiques montrant que l’exposition au soleil réduit le risque de cancer de la peau :

 (http://www.naturalnews.com/007632.html).

L’American Cancer Society, bien sûr, propage une désinformation extrêmement dangereuse sur l’exposition au soleil, cherchant à s’assurer qu’aucun rayon de soleil ne touche la peau d’une personne.

Cette campagne « d’obscurantisme » sera bientôt exposée comme une condamnation à mort pour le peuple

alors que la prochaine pandémie prend la vie de ceux qui sont assez stupides pour croire qu’une exposition modérée au soleil est mauvaise pour leur santé.

Dans la prochaine grande pandémie, si les lits d’hôpitaux débordent de morts et que les gymnases des écoles sont pris en charge comme cellules pour le flux constant de sacs mortels entrants, les morts seront presque entièrement composées de ceux qui ont cru aux mensonges de la société et la désinformation de la FDA et de Big Pharma.

Il s’agit d’un cas dans lequel une foi déplacée dans une monstruosité médicale contrôlée par Big Pharma peut littéralement vous coûter la vie.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour une photo de la grippe espagnole de 1918 qui peut vous donner une idée de ce à quoi vous attendre lors de la prochaine grande pandémie :http: //graphics8.nytimes.com/images…

(Ce qui manque sur cette photo, bien sûr, ce sont les militaires armés, munis de fusils automatiques, qui tireront sur toute personne infectée qui tenterait de s’échapper de l’installation.)


# 5 : Ce qui peut vous tuer : médicaments antiacides comme Prilosec, Nexium, Prevacid…

Dans une pandémie, l’utilisation de ces médicaments antiacides populaires peut en fait entraîner la mort. Comment ? Une étude publiée dans le Journal de l’American Medical Association (JAMA) conclut que ces médicaments IPP augmentent considérablement le risque de pneumonie mortelle.

Lisez l’histoire complète ici :

http: //www.naturalnews.com/026361_d…

Il s’avère que ces médicaments antiacides sont liés à une augmentation de 30 % du risque de pneumonie acquise. Et si vous souffrez de quelque chose comme la grippe porcine, la pneumonie est la cause de décès la plus courante. 

Ce sont les infections bactériennes secondaires, après tout, qui ont tué la plupart des gens en 1918, et c’est aussi ce qui causera probablement le plus grand nombre de décès lors de la prochaine grande pandémie.

Si vous voulez vous protéger de la grippe, évitez de prendre des antiacides (y compris des antiacides en vente libre).

Antiviraux naturels

Passons maintenant à la bonne nouvelle. La bonne nouvelle est que la médecine naturelle peut vous sauver la vie.

En cas de pandémie, l’approvisionnement en Tamiflu sera strictement contrôlé. À moins que vous ne soyez un travailleur d’urgence ou un travailleur de la santé, vos chances de recevoir du Tamiflu sont plutôt minces. Les vaccins, bien sûr, seront totalement inutiles une fois que le virus de la grippe aura subi une mutation, de sorte que même recevoir une injection de vaccin n’offre aucune protection autre que celle disponible grâce à l’effet placebo.

Cela laisse la médecine naturelle et le monde des plantes antivirales.

En raison du lavage de cerveau massif du public par les autorités de santé pro-Pharma, la plupart des gens n’ont aucune conscience du fait que les plantes fabriquent leurs propres médicaments antiviraux.

En fait, une plante qui ne contient pas de médicament antiviral n’existe pas. CHAQUE plante de notre planète fabrique au moins un médicament antiviral dans ses propres cellules.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ? 

C’est aussi parce que les plantes sont constamment attaquées par des virus. Et si elles ne créent pas leurs propres mécanismes internes de lutte contre les virus, elles ne survivront pas. Cela est particulièrement vrai pour les racines des plantes, qui sont immergées dans un sol riche à la fois en bactéries et en virus. 

Si ces racines ne possèdent pas de défenses antivirales et antibactériennes, elles seront rapidement consommées et détruites, tuant la plante.

Ainsi, dans pratiquement toutes les plantes, la fabrication de médicaments antiviraux est la chose la plus naturelle au monde. Cela se produit dès le premier jour de la germination de la plante et se poursuit tout au long de la vie de la plante.

Le simple fait de manger de l’herbe (ou mieux encore, d’extraire du jus d’herbe) est, en soi, un acte d’auto traitement médical renforcé. L’herbe contient des composés antiviraux, de la chlorophylle, des vitamines, des minéraux et des centaines d’autres composés phytochimiques bénéfiques pour la santé. Évitez de faire du jus d’herbe traité avec des pesticides, évidemment.

Il existe bien sûr d’autres plantes avec un potentiel antiviral beaucoup plus important que l’herbe.

Je mentionne simplement ceci pour souligner la simplicité absolue de trouver et de consommer des médicaments antiviraux :

si vous avez une pelouse, vous avez une pharmacie dans votre jardin ! (Encore mieux si vous avez des pissenlits et d’autres « mauvaises herbes ».)

Les aliments sauvages offrent le médicament antiviral le plus puissant.

C’est un domaine d’expertise complètement différent, bien sûr, et si vous voulez en savoir plus sur les aliments sauvages, j’ai deux sources à suggérer :

• Peter Ragnar — www.RoaringLionPublishing.com

• Daniel Vitalis — www.Surthrival.com (son site Web est actuellement rare, mais recherchez les annonces à venir sur les séminaires et téléconférences de Daniel Vitalis…)

Cinq principaux antiviraux

Antiviral # 1 —

Super ViraGon

Mon produit antiviral liquide préféré reste le Super ViraGon de Jon Barron — une puissante combinaison d’ail, d’extrait de feuille d’olivier (un puissant antiviral !), d’oignon, de gingembre, de zinc et d’autres nutriments. Je garde cela dans ma propre réserve d’urgence de médecine naturelle.

Il est disponible sur www.BaselineNutritionals.com pour un prix très juste (commandez cinq pour la meilleure remise).

Anti-Viral # 2 —

Fitura PowerImmune

La teinture antivirale PowerImmune offerte par Fitura (www.Fitura.com) combine de l’échinacée biologique, de la griffe de chat, du champignon shiitake, de la feuille d’olivier et de nombreux autres ingrédients (tous biologiques). Ceci est un autre produit « coffre à pharmacie » que je garde précieusement. C’est aussi bien de voyager avec. Personnellement, je prends un compte-gouttes plein de ce produit chaque fois que je monte dans un avion.

Vivant en Équateur, c’est aussi un produit de « premiers secours » que je garde avec moi dans la vallée de la Longévité. Bien sûr, si une pandémie devait survenir, j’irais simplement dans mon jardin et mangerais tous les antiviraux naturels qui s’y trouvent, mais si je suis pris en voyage — ou si j’ai besoin d’un coup de pouce supplémentaire de concentrés à base de plantes, PowerImmune en est un de mes meilleurs choix.

Anti-Viral # 3 —

Lomatium Dissectum

Ce produit est l’herbe antigrippale « secrète » que très peu de gens connaissent, même dans l’industrie de la santé naturelle. La racine du Lomatium est peut-être l’herbe antigrippale « parfaite » de Mère Nature parce que son action antivirale est combinée avec une action de nettoyage respiratoire qui est particulièrement utile pour faire face aux infections secondaires causées par de nombreuses souches de grippe.

Les Indiens d’Amérique ont cultivé du Lomatium et l’ont utilisé comme médicament. Si vous vivez dans le Sud-ouest américain (ou dans d’autres climats secs et chauds), vous pouvez également cultiver ce médicament. Ce pourrait être l’un des meilleurs investissements que vous puissiez faire dans votre propre défense de la santé, car les herbes qui poussent dans votre jardin sont toujours plus puissantes que les herbes trouvées dans les bouteilles.

Si vous ne pouvez pas le cultiver, vous devrez bien sûr l’acheter. Voici une recommandation d’une teinture de Lomatium existante :

Nature’s Answer a une teinture de 1 once qui est disponible sur Vitacost.com pour un tarif ridicule (http: //www.vitacost.com/Natures-Ans…). Ce produit sera probablement rayé de l’inventaire peu de temps après la publication de ce rapport spécial, alors récupérez-en rapidement si vous le souhaitez dans votre coffret de médecine naturelle.

Anti-Viral # 4 —

HerbPharm Virattack Compound

En parlant de Lomatium , HerbPharm propose une teinture à base de plantes qui la combine avec le millepertuis (également un puissant antiviral), la mélisse, la feuille d’olivier et d’autres herbes antivirales puissantes.

C’est une superbe combinaison. C’est vraiment puissant pour se défendre contre les infections grippales. Vitacost le propose à près de la moitié du prix de vente

 http: //www.vitacost.com/Herb-Pharm — … 

Je recommande vraiment d’en obtenir un peu. Vous pouvez également consulter vos magasins d’aliments naturels locaux pour voir ce qu’ils ont en stock. Pendant une pandémie, je peux pratiquement vous garantir que vous ne pourrez trouver aucun de ces médicaments, car les gens vont acheter ces antiviraux naturels poussés par la panique ». Il est intelligent d’avoir quelques-uns de ces produits maintenant.

Antiviral # 5 —

Extrait de feuille d’olivier

Un avant-goût de véritable extrait de vie d’olive et vous en serez convaincu : c’est une substance puissante ! Le phytochimique le plus connu dans les feuilles d’olivier est l’oleuropéine , un médicament antimicrobien très puissant qui possède également des propriétés antivirales naturelles.

Votre meilleure valeur sur un extrait standardisé, sous forme de supplément, est la marque NSI de VitaCost  

http: //www.vitacost.com/NSI-Olive-L…

Personnellement, j’aime mieux les liquides (http: //www.vitacost.com/Natures-Ans…), mais le goût est un grand coup d’arrêt pour la plupart des consommateurs. Si vous ne souhaitez pas les liquides au goût bizarre, optez plutôt pour les capsules.

Idéalement, votre meilleure façon d’avoir ce médicament à proximité est de faire pousser vos propres oliviers

Pour faire le médicament, il suffit de ramasser les feuilles des arbres, de les laver, de les ajouter à un grand récipient d’eau et de les faire bouillir dans un concentré. Ce liquide peut être consommé en interne ou utilisé par voie topique. Cherchez bien sûr la direction d’un naturopathe avant de consommer cela en interne, et soyez particulièrement prudent si vous êtes enceinte.

La durée de conservation de la plupart de ces produits de médecine naturelle est d’environ 1 à 2 ans. Cela peut être grossièrement doublé en réfrigérant les produits (fortement recommandé).

Plus d’antiviraux

Mention honorable antiviraux

En plus des cinq premiers que j’ai déjà mentionnés ici, il existe d’autres produits antiviraux et nutriments qui méritent d’être mentionnés :

• Iode Nascent — (www.IntegratedHealth.com) — offre une protection supplémentaire contre les maladies infectieuses tout en soutenant votre glande thyroïde.

• Amazon Herbs —Les nombreux produits d’Amazon Herb Company provenant de la forêt amazonienne sont également, à leur manière, de puissants antiviraux. Même leur jus de Zamu est un bon choix (car il contient de la Sangre de Drago) pour se protéger contre les maladies infectieuses. Cat’s Claw (Una de Gato) est également un puissant antiviral, et il est disponible dans de nombreux produits Amazon Herb.

• Probiotiques — Pratiquement tous les probiotiques renforcent vos défenses contre les maladies infectieuses. La recherche scientifique a même montré que les probiotiques réduisent directement le risque de contracter la grippe porcine H1N1. Vous pouvez trouver des probiotiques dans votre magasin d’aliments naturels local. En savoir plus ici : 

http://www.naturalnews.com/026265.html

• Huile d’origan sauvage — (www.P-73.com) ou (http: //www.vitacost.com/productResu…) — Cette huile est une huile sauvage phénoménale avec trop d’avantages pour la santé à mentionner ici. Il est également extrêmement utile comme produit de premiers secours et peut aider votre corps à guérir plus rapidement. (Il est également connu pour être très utile pour le traitement topique des piqûres d’araignées et des piqûres d’insectes.)

Un produit connexe, également disponible sur Vitacost.com, s’appelle OregaRESP (http: //www.vitacost.com/North-Ameri…), qui est une forme encapsulée extrêmement puissante d’huile d’origan. (Ouvrez simplement cette bouteille et inspirez, vous serez étonné !)

Restez en vie

Espérons que ce que vous avez remarqué dans tout cela est un schéma très important : si vous restez informé, vous resterez en vie !

Le tueur n° 1 des personnes dans la prochaine grande pandémie sera, sans aucun doute, l’ignorance de la médecine naturelle.

Ceux qui ne connaissent pas ces antiviraux naturels mourront littéralement par ignorance, tandis que ceux qui comprennent l’incroyable pouvoir de guérison de la médecine de Mère Nature sont beaucoup plus susceptibles de survivre.

Mais c’est plus que la survie : 

C’est aussi une question d’indépendance

Lorsque vous utilisez la médecine naturelle pour renforcer vos défenses, vous ne dépendez plus des médecins, des hôpitaux et de la médecine conventionnelle pour vous fournir des médicaments. Ainsi, au lieu d’être victime de l’établissement médical militaire (car les militaires seront impliqués dans la distribution des vaccins, croyez-moi…), vous pouvez plutôt rester indépendant et autonome.

C’est cette autonomie qui fait peur aux marchands de pouvoir qui dirigent notre monde. La dernière chose qu’ils veulent, ce sont des citoyens qui prennent en charge leur propre santé et refusent de fonctionner comme des esclaves de Big Pharma.

J’espère que vous avez trouvé ce rapport instructif et précieux. Restez informé et vous resterez en vie lors de la prochaine pandémie.

– Mike Adams, le Health Ranger, rédacteur en chef de NaturalNews.com

Avertissement

Rien de ce qui est mentionné dans ce rapport n’a été scientifiquement prouvé pour protéger les humains contre la grippe H1N1 A. là encore, ni Tamiflu ni aucun vaccin dans le monde.

En fait, rien dans ce rapport ne sera jamais prouvé efficace contre une souche virale particulière, car cela entraînerait immédiatement que ces produits soient considérés comme des « médicaments » par la FDA, les empêchant ainsi d’être achetés par le public.

La FDA, dirigée par des criminels, continue bien sûr d’insister sur le fait que toutes les plantes sont biochimiquement inertes !

Tout aliment, plante ou médicament naturels ayant un quelconque effet biologique sur le corps humain est considéré comme illégal par la FDA, et ces produits sont confisqués tandis que les sociétés qui les produisent sont détruites par la FDA.

Ainsi, vous ne verrez pas les entreprises mentionnées dans ce rapport parler de l’efficacité de leurs produits contre la grippe. C’est parce qu’ils n’osent pas vous dire la vérité sans risquer d’être à la faillite de la FDA.

Consultez toujours un médecin naturopathe avant d’utiliser tout médicament. Soyez prudent lorsque vous utilisez des produits pour la première fois et faites attention aux recommandations de dosage appropriées.

Bien que les informations présentées dans ce rapport soient considérées comme exactes et véridiques, ni moi-même, ni NaturalNews, ni ses employés ou gestionnaires ne seront tenus responsables des erreurs typographiques, des inexactitudes ou d’autres erreurs dans ce document.

De plus, ces informations sont fournies TELLES QUELLES, sans garantie. L’utilisateur de ces informations ASSUME TOUS LES RISQUES découlant de l’utilisation ou de la mauvaise utilisation de ces informations.


[1] file:///Volumes/2TB/TISSOT_V3.pdf

[2] https://usatoday30.usatoday.com/news/health/2009-05-22-swine-flu-vaccine_N.htm

[3] https://www.fda.gov/vaccines-blood-biologics/biologics-research-projects/investigating-viruses-cells-used-make-vaccines-and-evaluating-potential-threat-posed-transmission

[4] https://www.naturalnews.com/026307.html

[5] https://www.naturalnews.com/026265.html

[6] https://www.naturalnews.com/News_000665_colds_flu_sleep.html

4 Commentaires

  1. Bonsoir Philippe et un grand merci pour votre travail.

    Je fais partis de vos nouveaux abonnés, je n’ai donc pas encore pu consulter toute l’antériorité de vos vidéos.Je viens de regarder celle que vous avez posté ce jour et j’ai une question à vous posez.

    Mon meilleur ami est atteint d’un cancer (46 ans), j’aimerai l’aider bien évidemment. Pour l’instant, il n’a pas encore commencé la chimio-thérapie. Et je ne vous cache pas que j’aurai préféré que cela se passe différemment, car je suis consciente des désastres que cela peut occasionner.

    Vous indiquez que l’Argent Colloïdal n’a plus d’autorisation à la commercialisation. Ne sachant ce que c’est, j’ai poussé ma curiosité sur google.
    Et je trouve plusieurs sites qui en proposes. D’où ma question, sont-il fiable ?
    Je vous mets le lien : https://www.onatera.com/produits-argent-colloidal,894.html?utm_source=google&utm_medium=cpc&utm_campaign=search&gclid=Cj0KCQiA-bjyBRCcARIsAFboWg1nDhoG0MeIG92QLL1qrgJK6HvId1Uw7UTaWBFHc_HArbQQdtASVoQaAsIiEALw_wcB&gclsrc=aw.ds

    J’aimerai de tout coeur, avoir votre avis sur la question. Car si cela peut apporter un plus à mon ami, je n’hésiterai pas à lui en envoyer.

    Je viens de faire tourner 50 points de pub. Personnellement, je ne connais pas trop le principe, j’espère seulement que ça vous apportera un petit complément. Bien évidemment, je me doute bien qu’il faut en visualise bien plus pour que ça vaille le coût. Alors, je le ferai régulièrement.

    Merci pour votre réponse et prenez soin de vous.

    Pensées d’Amaryllis

    • je n’ai pas dit que l’argent colloïdal était interdit mais que sa consommation l’était. Le cancer se développe dans un milieux acide, c’est un champignon dont on peut venir à bout, vous trouverez de nombreuses réponses dans mes livres, dans les publications de Cogiito, dans les publications américaines sur le sujet, elles sont très en avance. Je ne puis malheureusement pas vous en dire davantage, je ne suis pas médecin.

  2. Bonjour Philippe
    Au dessus de votre vidéo , vous avez partagé un lien , que je me suis empressé d’ouvrir .
    Une de ses informations ( importantes ) dispensées par l’auteur étant lui la suivante :
    Au risque que l’information disparaisse ..
    Il nous RECOMMANDAIT de faire vite!! pour commander un certain produit ,pouvant nous aider a combattre potentiellement certaines grippes , dont les plus virulentes.
    le produit est le 🙁 Lomatium Dissectum )
    Et bien comme par hazard, et sans sombrer dans la psychose , il est déjà en rupture de Stock …..
    1/ Soit vos vidéos ont un très grand succès .
    2/Ou tout simplement pour raisons évidentes , ce produit suite aux excellentes révélations que vous nous avez partagées , aurait été, tout bonnement et simplement, retiré de la vente .
    Cordialement
    W/M

Laisser un commentaire