COMPRENDRE LES ÉMEUTES EN IRAN

4
2492

Le 23 septembre 2022, par Jean-Pierre Aussant

Cette fausse révolution féministe qui a lieu depuis quelques jours en Iran, est en réalité, et par le truchement des réseaux sociaux, téléguidée par la franc maçonnerie occidentale, qui après avoir déchristianisé l’occident, veut maintenant dé-islamiser l’Iran.

C’est qu’au-delà de sa religion initiale, il faut faire de l’être humain postmoderne, un individu soumis au nouveau normatif athée satanique.

Dans une certaine mesure, c’est aussi pour cela que l’occident veut détruire la Russie, pays qui, à ses yeux, est encore trop influencé par le christianisme. Il faut faire de l’Iranien ou du Russe, un veau du politiquement correct occidental «comme les autres» (eh oui, les « autres » c’est nous, hein…). C’est ici que se trouve le fond du problème.

Tout le reste n’est que diversion pour rebelles de panurges.

In fine, les influences maçonniques (dont les mouvements féministo-LGBT sont les avatars modernes), qu’elles frappent en Iran où ailleurs dans le monde, ne font que s’inscrire dans ce désir d’imposer cette tabula rasa culturelle « pour tous », condition sine qua non à l’avènement de l’homme nouveau (c’est-à-dire à l’avènement de cet illettré arrogant à qui l’on pourra faire croire n’importe quoi).

La religion, certes, surtout le catholicisme mais bien que dans une moindre mesure, aussi l’islam, étant le seul vrai frein sérieux à l’expansion du nouveau normatif, il est logique que les dictatures, qu’elles soient de gauche (Staline) ou nationalistes (Hitler), ont toujours fait du développement de l’athéisme – d’une forme de déisme qui n’est qu’une variante cachée de l’athéisme – une priorité absolue.

Si nous devons inviter les Iraniens à quitter l’islam pour se convertir au catholicisme, seule vraie religion, en revanche nous ne devons pas les inviter à quitter l’islam pour devenir des pantins sataniques de la culture de mort antichrétienne, comme le sont presque tous les occidentaux.

Après tout, entre le port du voile d’un côté et les lois d’infamie que nous avons en occident déchristianisé, de l’autre (meurtre des enfants-à-naître, gender « pour tous » etc…), qui sait, il vaut peut-être mieux le port du voile.

Jean-Pierre Aussant

4 Commentaires

  1. Bonjour,

    Les sataniques qui ont pris le contrôle de notre monde se sont d’abord attaqués au croyances religieuses ancrées dans les civilisations depuis des siècles pour faire progresser l’athéisme qui est une condition favorable vers la perdition des peuples.

    Mais leur guerre contre les ferveurs religieuses est très lente à donner les résultats escomptés de dévoyance des cerveaux. Aussi, grâce aux nouvelles technologies développées ces dernières décennies, les pervers sociopathes suppôts de satan ont maintenant l’outil pour accélérer le mouvement.

    L’humain homo sapiens ne pourra pas devenir un “trans-humain” cyborg tant qu’il possède une connexion à sa nature divine.
    Cette connexion est transmise par la procréation naturelle. Pour créer un “portail organique”, un zombie, il faut le concevoir artificiellement dans un laboratoire pour le priver de sa connexion divine et la remplacer par une connexion satanique.

    Nous comprenons maintenant l’un des objectifs de l’inoculation d’une substance qui détruit, entre autre, les systèmes reproductifs de l’homme et de la femme pour les rendre stériles et stopper la création d’humains.

    Vont-ils réussir leur coup ? Dieu seul le sait.

    Cordialement.

    • Bonjour Paul-Emic,

      Je pense comme vous, il ne serait pas non plus surprenant d’apprendre que les manifestations anti-guerre à Moscou soient pilotées en “sous-marin” par la CIA et les fauteurs de troubles de l’OTAN.

      Cordialement.

Laisser un commentaire