Convoi de et pour la liberté : EXTRÊME BRUTALITÉ POLICIÈRE à PARIS

7
8992

Comme tout un chacun, je suis choqué par ce que j’ai vu lors de la manifestation du Convoi de la Liberté, samedi 12 février 2022 dans la journée à Paris ; le traitement réservé par les forces de l’ordre à la population française, pacifique, qui venait présenter ses requêtes auprès des dirigeants de notre pays est absolument scandaleux, honteux, indigne d’une démocratie qui n’en est plus une depuis 2013 mais un état forclos pris en otage par les industriels et les banques, qui transforment le citoyen en esclave.

Le président Macron en pleine campagne avec sa nouvelle affiche de propagande :

« On a très envie de vous ! »

Vous qui ? Les Français où les jeunes français qui croient en cette dictature en marche ?

“On a très envie” comment ?

Sexuellement, culinairement, en culinairement ?

“Le texte se détache sur un fond noir où apparaît la partie droite du visage du président presque candidat.

« On a très envie de cinq saisons de plus avec le président, qui a été le chef de l’État du renouvellement politique, de la réforme et qui a beaucoup fait pour les jeunes, commente-t-on chez les Jam. Nous voulons inciter les jeunes à aller voter. Ces affiches seront collées par l’ensemble des sensibilités de la majorité. »

On croit rêver lorsque l’on lit cette immonde mensonge, les jeunes n’ont jamais autant souffert que depuis deux ans.

https://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/on-a-tres-envie-de-vous-laffiche-des-jeunes-avec-macron-qui-va-faire-parler-11-02-2022-ZFMIWBRWDBD2TPW5FXSP4GBYAM.php

Était-ce la même volonté des CRS qui massacrait le peuple en hurlant à l’adresse des manifestants pacifiques :

« On a très envie de vous ! »

Cette phrase, ce jeu de mot, qui, prononcée par un cannibale, prend tout son sens.

Ce samedi, l’autre face de janus a montré à la France et au Monde entier qu’il s’inscrivait comme l’un des principaux tyrans du XXIe siècle.

Nous avons assisté à la confiscation avec verbalisation du drapeau national, confiscation des drapeaux, puis déchirés sur place, familles gazées (hommes, femmes et enfants), photos volées de touristes; confiscation, arrestations arbitraires, depuis deux jours la nation française assiste à une violation sans précédent de la Loi par ceux sensés la représenter.

Dans quel régime sommes-nous en train de plonger ? Je l’ai pourtant sur le bout de la langue.

La seule différence avec les autres est que des armes à feu n’ont pas été utilisées contre les manifestants cette fois-ci, ce qui n’empêche que l’utilisation d’armes de guerre, tels que les gaz et les matraques ou tonffa qui sont des armes redoutables dans des mains expertes, comme nous avons pu le constater avec le tibia d’un jeune homme brisé en deux et désormais infirme à vie pour avoir défilé avec tant d’autres :

Il est donc formellement interdit de manifester son désaccord et sa volonté de vivre libre dans le pays de la Révolution Française LREM sous peine d’être assassiné ou invalidé par une milice aux ordres de néo-nazis bien installés derrière les bureaux que les victimes payent avec leurs impots illégaux, par principe.

Les lecteurs de cogiito.com pourront le constater, les ordres du gouvernement LREM étaient bien la fermeté, sous-entendu, la brutalité jusqu’à l’extrême, et ce ne sont malheureusement pas des paroles en l’air.

La milice LREM s’est montrée sans la moindre pitié envers le peuple en le brutalisant comme s’il était un révolutionnaire armé et dangereux.

Le pays de la liberté de parole est devenu l’antichambre de la Corée du Nord, avec à sa tête, un arrogant, menteur, tricheur, dissimulateur, un inconscient, un fou qui va jusqu’à provoquer Vladimir Poutine sur la question de l’Ukraine. Ce même irresponsable qui charge ses ministres d’instaurer sa dictature avec sa milice et ses mercenaires. Sont-ils Ukrainiens ?

Il est impossible que nous ayons un tel dirigeant au pouvoir, de tels aliénés ont leur place dans un asile de fous, à faire société avec “le roi de coeur”, mais simplement entre eux, juste entre eux, sans impliquer la nation qu’ils méprisent et détruisent au quotidien.

Comment un tel gouvernement peut-il se comporter de la sorte à la veille des élections présidentielles ?

Soit les dirigeants sont parfaitement abrutis,

soit les élections n’ont pas besoin d’électeurs français pour être remportées

Soit que ces élections sont déjà jouées.

Ce qui s’est passé hier a été, me semble-t-il, la dernière fracture entre le peuple et ce maudit président, aussi détestable qu’odieux au service de ses maîtres du Forum Économique Mondial, et qui méprise son peuple comme on méprise une fiente sur le “crottoir”.

Mais, laissons les lecteurs se faire leur propre opinion d’après ce pot-pourri d’images qui ne seront pas diffusées par la presse mainstream pour protéger ce pouvoir de la vérité des faits et surtout, pour continuer à désinformer la nation française..

Nous vivons une époque formi… Diable !

Philippe A. Jandrok

rédacteur en chef de cogiito.com

https://twitter.com/AldoSterone111/status/1492532367117930510

7 Commentaires

  1. Si les gens comprenaient qu’il faut impérativement virer Macron aux élections, il existe une chance que les choses changent. Macron est un traître, le hic est qu’il sera réélu par fraude menée par la mafia financière, les médias, mais aussi par la naïveté de gens, par ignorance, par l’indifférence (pas aller voter), se résigner que rien ne peut changer. Désespérément, quoi faire ? Où est la limite supportable de ces crimes ? Dieu seul le sait !

  2. Bonjour,
    Vidéos extrêmement explicites ! A un tel niveau de violence, ce ne sont plus des humains, ce sont des machines à tuer, conditionnées à bloc et complètement démunies de toute pensée !

  3. Merci Monsieur Jandrock
    Malheureusement tout cela était cousu de fil blanc
    Les peuples ne lâcheront rien de rien ….
    Le roitelets et ses sbires nous filent la nausée …ils continueront les restrictions…..tant mieux plus de répression plus de réprimés..faut vraiment secouer les cervelles
    Merci pour vos articles excellentissimes ?♥️?

  4. on ne lache rien, eviter de repondre par la violence, restons pacifique parce que s est ce que recherche l etat; nous ne tomberons pas dans ce piege, dans le piege de la violence; c est plus interessant de transmuter, de transformer notre colere en une colere constructive pour construire un nouveau monde.

  5. Je ne suis plus surprise par les violences policières . Plus rien ne m’étonne venant de la police et il n’y a rien à espérer d’eux depuis longtemps . Certains resteront meurtri dans leur corps et dans leur âme à jamais . Les coups de tonffa font très mal et les coup de bouclier aussi . L’acharnement de la police est indescriptible. Combien de courage , il faut pour aller en manif sachant comment cela va finir . Sans compter les arrestations pour des motifs fallacieux . Ces flics ne sortent pas du ventre de leur mère comme tout un chacun ? Ils n’ont pas de femme et d’enfants ? Ils ne faites pas les anniversaires , Noël , la fête des mères et des pères , ne vont pas voir leurs enfants au sport ou dans tout autre activité ? Franchement je ne sais plus s’ils sont des êtres humains doués d’empathie , de remords , de chagrin ? J’ai ce genre de phénomène dans ma famille et je n’y comprends plus rien . Comment peut t’on être deux personnes différentes à se point …
    Cathie

  6. Aujourd’hui, il n’y a plus de police en France, Mais une milice sous l’ordre d’un pouvoir qui n’est plus reconnu par son peuple. Où est le temps, où les Français se réunissaient sous un si beau drapeau tricolore pour la libération en 1945, pour les victoires de la coupe du monde de 1998 et 2018, sans qu’il soit arraché et piétiné par les forces de l’ordre ? Je n’ai plus de mots. Honte à eux !

Laisser un commentaire