Coronavirus: au Sri Lanka, un temple bouddhiste asperge Colombo d’eau bénite

0
1262
© AFP

« Offensive spirituelle »

Le temple bouddhiste le plus sacré du Sri Lanka déploie des hélicoptères pour asperger l’île de l’océan Indien d’eau bénite dans le cadre d’une offensive spirituelle contre la pandémie de coronavirus.

Selon un communiqué, 113 patients ont été testés positifs au Sri Lanka avec cinq nouveaux cas enregistrés le 28 mars 2020.
Le ministère de la Santé du Sri Lanka a déclaré samedi qu’un homme de 60 ans testé positif au COVID-19 était mort alors qu’il était en soins intensifs à l’hôpital national des maladies infectieuses dans la banlieue de Colombo. Il s’agit du premier décès lié au COVID-19 au Sri Lanka depuis le début de l’épidémie.

Le Sri Lanka est soumis à un couvre-feu national visant à prévenir la propagation de l’épidémie et il est interdit aux Sri Lankais de quitter leur domicile.

« Nous espérons que la situation provoquée par le virus sera sous contrôle après cette bénédiction »

a déclaré à l’AFP Pradeep Nilanga Dela,
le principal gardien laïc du Temple de la Dent.



Le le principal gardien laïc du Temple de la Dent a déclaré que les deux premières sorties avaient été effectuées vendredi, couvrant les parties sud et ouest de l’île, et que de nouveaux déploiements étaient prévus dans les prochains jours.

L’un des hélicoptères a survolé le principal aéroport international, au nord de la capitale : la porte d’entrée du virus sur l’île. La quasi-totalité de la flotte du transporteur national, Sri Lankan Airlines, a pu être vue stationnée car les vols ont été considérablement réduits.

Source : AFP

Laisser un commentaire