Coronavirus : en Israël, le succès des cabines mobiles pour tester la population

1
2509

Suivant l’exemple vertueux de la Corée du Sud, Israël teste des cabines mobiles pour tester la population au Covid-19 ; des cabines entièrement fermées, stériles et sans contact d’aucune sorte entre le patient et le personnel médical derrière le verre de séparation. Une idée née en Corée du Sud et qui donne aussi des résultats encourageants au Moyen-Orient et peut-être, à l’avenir, également dans le monde entier.

Cette technologie répond ainsi aux critères d’hygiène essentiels et à un besoin du système de santé, juge le docteur Daniel Kuhn, l’un des concepteurs de ce projet : 

« Le dépistage dans les hôpitaux n’est fait que pour les cas critiques et les patients en état grave. Qu’en est-il du reste de la population qui a le virus ? Ceux qui ont des symptômes moins graves mais dont on doit savoir s’ils sont malades ou non pour pouvoir les isoler ? »



Les résultats du prélèvement sont traités en quelques heures

Dans le cas de ces cabines, Israël confirme que leur production est bon marché et relativement rapide, et propose donc d’adopter ce modèle de prophylaxie également au niveau international dans le cadre de la lutte mondiale contre la pandémie de coronavirus. Voici comment fonctionne le processus : le médecin à l’intérieur utilise des gants stérilisés pour tester le patient de l’autre côté du verre de séparation ; le contact entre le médecin et le patient est donc pratiquement nul.

Les résultats du prélèvement sont traités en quelques heures puis transmis au dossier médical électronique du patient. Leumit Health Services, l’entreprise de fabrication de cabines, prévoit d’en produire 30 autres dans les semaines à venir, qui seront installées en dehors des hôpitaux et des services de santé en Israël.

Ido Hadari, directeur de la communication de Maccabi Healthcare Services, a déclaré que la cabine médicale a permis de réaliser les tests à un rythme plus rapide, tout en garantissant la sécurité tant pour le médecin que pour le patient.

Une installation ingénieuse que la communauté technico-scientifique pense adopter également sur le plan international pour réduire de moitié le temps d’attente et de diagnostic des tests de la population, notamment pour un dépistage de celle asymptomatique mais toujours avec une charge virale.

Attendons avec confiance des développements concrets sur ces utiles cabines de tests.

Source : Curioctopus / AP

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire