Coronavirus : La CIA avait-elle prévu l’apparition du Covid-19 ? C’est ce que dévoilent les extraits troublants d’un livre de 2005

3
15532
Photo : Larry Downing

En 2005, Alexandre Adler (historien et journaliste français) a sorti un livre intitulé « Le Rapport de la CIA – Comment sera le monde en 2020 ? ».

« Le déclenchement possible d’une pandémie mondiale »

Dans un encart intitulé « Le déclenchement possible d’une pandémie mondiale », des experts de la CIA décrivent un scénario très proche de la crise du Covid-19 et y évoquent « l’apparition d’une nouvelle maladie respiratoire humaine virulente, extrêmement contagieuse, pour laquelle il n’existe pas de traitement adéquat. »

Extrait du livre d’Alexandre Adler (publié en 2005) : « Le Rapport de la CIA – Comment sera le monde en 2020 ? ». Photo : Twitter

D’après les experts, « Si une telle maladie apparaît, d’ici à 2025, des tensions et des conflits internes ou transfrontaliers ne manqueront pas d’éclater. En effet, les nations s’efforceront alors – avec des capacités insuffisantes – de contrôler les mouvements des populations cherchant à éviter l’infection ou de préserver leur accès aux ressources naturelles. »

« Les experts voient dans les souches hautement pathogènes de la grippe aviaire telles que le H5N1 des candidats probables à ce type de transformation, mais d’autres agents pathogènes, comme le coronavirus du SRAS et diverses souches de grippe, auraient les mêmes propriétés. »

« Pour se propager rapidement, il suffit que la maladie apparaisse dans des régions à forte densité humaine »

Le rapport prévoit aussi dans quelle zone et dans quelles circonstances ce nouveau virus pourrait émerger : « Si une maladie pandémique se déclare, ce sera sans doute dans une zone à forte densité de population, de grande proximité entre humains et animaux, comme il en existe en Chine et dans le Sud-Est asiatique où les populations vivent au contact du bétail. » 

« En dépit de restrictions limitant les déplacements internationaux, des voyageurs présentant peu ou pas de symptômes pourraient transporter le virus sur les autres continents »

Selon les experts, « La maladie tarderait à être identifiée si le pays d’origine ne disposait pas des moyens adéquats pour la détecter. Il faudrait des semaines pour que les laboratoires fournissent des résultats définitifs confirmant l’existence d’une maladie risquant de muter en pandémie. Entre-temps, des foyers se déclareraient dans des villes du Sud-Est asiatique. En dépit de restrictions limitant les déplacements internationaux, des voyageurs présentant peu ou pas de symptômes pourraient transporter le virus sur les autres continents. »

« Ce sont de dix à plusieurs centaines de millions d’Occidentaux qui contracteraient la maladie, et les morts se compteraient par dizaines de millions »

Les experts de la CIA concluent le rapport en dressant un bilan catastrophique : « Les malades seraient de plus en plus nombreux, de nouveaux cas apparaissant tous les mois. L’absence d’un vaccin efficace ou d’immunité dans le reste du monde exposerait les populations à la contagion (1). Dans le pire des cas, ce sont de dix à plusieurs centaines de millions d’Occidentaux qui contracteraient la maladie, et les morts se compteraient par dizaines de millions (2). 
Dans le reste du monde, la dégradation des infrastructures vitales et les pertes économiques à l’échelle mondiale entraîneraient l’infection d’un tiers de la population du globe et la mort de centaines de millions d’êtres humains. »

Alors à votre avis, chers lecteurs et chères lectrices, c’est une théorie du complot ? Une prédiction ? Une coïncidence ? De la science-fiction ? L’auteur Alexandre Adler, ainsi que les experts qui ont rédigé ce rapport, sont-ils des «voyageurs du temps» ? Ou bien tout cela est prévu depuis longtemps et « ils » (les américains – la CIA) mettent-ils juste leur plan en pratique à travers le Covid-19 ?

Espérons seulement que les auteurs de ce rapport se trompent pour la fin, mais pour le reste, tout y est…

Sur son compte Twitter, Isabelle Balkany indique que l’auteur du livre « fait de la concurrence à ma très chère amie Madame Soleil, qui repose à #Levallois ! ».


Quant à Dean Koontz, il ne s’est pas encore prononcé sur ce sujet. (…)

Voici un aperçu de la présentation du livre d’Alexandre Adler par son éditeur, Robert Laffont :

« De 2005 à 2020, quelles menaces, quelles tendances ? Le Conseil National du renseignement américain, dépendant du directeur de la CIA, vient de rendre son rapport…
Pendant deux ans, une équipe de 25 experts a travaillé sur ce rapport. Il s’agit d’une évaluation sur l’état de la planète dans quinze ans, et d’indications qui orienteront la politique des États Unis dans les prochaines années.
Les prévisions sont aléatoires mais indispensables à la marche des affaires humaines. Ce qui frappe en lisant ce rapport c’est la volonté des auteurs de synthétiser les informations pour les rendre accessibles au plus grand nombre. Ils nous livrent ici de véritables scénarios, tous plus impressionnants les uns que les autres…»

Précisons qu’il existe 2 suites du livre de l’auteur Alexandre Adler, paru en 2005 :
1/ « Le nouveau rapport de la CIA – Comment sera le monde en 2025 ? » (paru en février 2009)
2/ « Le monde en 2035 vu par la CIA » (paru en janvier 2017)

Devons-nous les lire pour connaître le futur ? (…)

3 Commentaires

  1. Bonjour, le chapitre sur « le déclenchement possible d’une pandémie mondiale » s’arrête t’il là ou bien il va un peu plus loin? Je vous remercie

  2. je tiens à vous informer des travaux du Dr Isaac duran GOÏZ sur la théorie des paires biomagnétiques qui consiste à dépolariser les micro-organismes entre eux, virus/ champignons et bactéries/ parasites, cela depuis plus de 30 ans…

Laisser un commentaire