Courrier des lecteurs : 8e ET 9e ÉTAGE DU CHU DE GUADELOUPE : COULOIRS DE LA MORT ?

13
3430
Image par joriquier de Pixabay

Bonjour Monsieur Jandrok

Voilà les dernières nouvelles morbides 

8ÈME ET 9ÈME ETAGE DU CHU DE GUADELOUPE : COULOIRS DE LA MORT ?

Cela se passe au 9ème étage du CHU. Échange entre un patient atteint CoVid et un médecin de la réserve sanitaire rapatriée récemment “pour aider” :

Contexte… Nous sommes en présence d’un patient âgé de plus de 75 ans, en insuffisances respiratoires aiguës, saturation en O² 75%, mais conscient et capable de s’exprimer.

Le médecin : nous allons vous administrer quelque chose qui va vous apaiser. Il ne s’agit pas de vous faire partir, mais cela devrait vous soulager. De toutes façons vous allez mourir, mais les douleurs que vous ressentez seront atténuées.

Un collègue du médecin (le prenant à part) : tu y vas peut-être un peu fort quand même…

Le médecin : (hochement de la tête et des bras en signe de “que veux-tu”)…

Le lendemain, le corps du patient partait vers la morgue.

Le protocole administré : Morphine et Midazolam (hypnovel).

Deux cas similaires nous ont été rapporté. Ils ne seraient pas des exceptions, mais seraient pratiquement la règle aux 8ème et 9ème étages du CHU de Pointe-à-Pitre. 

Nous aimerions pouvoir lire les avis de quelques médecins, même sous anonymat.

Serions-nous dans des cas d’euthanasies ? C’est une question…

Sentinelles Guadeloupe


Il semblerait qu’en Martinique à La Ménard c’est la même chose. Merci de diffuser.

Pensées amicales à partager avec Louloute.

J. R

13 Commentaires

  1. Il faudrait exiger des enquêtes sous serment et des autopsies s’il y a eu plusieurs morts dans les mêmes conditions. Apparemment c’est un médecin de la métropole qui aurait administré les produits à ce vieux Monsieur ?
    C’est tellement grave ce qui est dénoncé.
    Les « vieux » ne doivent pas être sacrifiés pour maintenir la peur dans la population guadeloupéenne, la pousser à se faire vacciner et faire un exemple au yeux du monde.

    • Exiger des enquêtes et des autopsies ? Il ne faut pas rêver, nous sommes gouvernés par des criminels et le système est complètement vérolé par la corruption… Le massacre des aînés au Rivotril n’était que le début de ce nouvel Aktion T4

    • Cass bonjour.
      Il est évident que ce protocole soit généralisé, en catimini, dans le monde !
      Pourquoi faire venir un ASSASSIN de la métropole si la majorité des médecins sont complices de BIG PHARMA !
      La CORRUPTION et la CUPIDITÉ du corps (malade) médical n’est plus à prouver !
      Certes, il y a des médecins vertueux mais mis à l’écart ou interdits d’exercer leurs activités !
      Beaucoup se présentent actuellement comme des victime du système politique alors qu’ils ont VACCINES à tour de bras durant des décennies et sans rechigner, sans divulguer les effets secondaires, sans avertir des effets possibles, sans avertir que des nourrissons mouraient de la “MORT SUBITE” (on ne parle pas de bière mais de mis en bière des enfants innocents SACRIFIÉS !)
      Le corps médical n’est pas victime mais “COMPLICE NOTOIRE” !
      Combien de morts dans les EHPAD ?
      Combien d’avortements provoqués pour récupérer les fœtus ?
      Le GÉNOCIDE mondiale a toujours existé mais CACHÉ !
      Combien d’enfants disparaissent chaque années ?
      Combien d’enfants sont vendus à partir des orphelinats ?
      Tout ceci est en cours de divulgation mais cela prendra encore du temps pour STOPPER définitivement la machine qui est fortement “GRIPPÉE” aujourd’hui !
      Salut.

  2. C’EST FORT PROBABLE QU’ILS AGISSENT AINSI SUR LES ANCIENS EN QUASI FIN DE VIE ( 2-3 ANS À VIVRE ) CELA OCCASIONNE DES DÉPENSES INUTILES EN PENSION , FRAIS D’ ACTES MÉDICAUX , ASSISTANCE ETC..ETC.. ! JE PENSE POUR MA PART QUE CELA NE SE PASSE PAS QU’EN GUADELOUPE OU AILLEURS , MAIS EN EUROPE ÉGALEMENT ET NOUS ( VOUS ) CROYONS QU’ILS PARTENT NATURELLEMENT PAR LASSITUDE DU CORPS ( MALADIE , VIEILLESSE ) ET DE SON ESPRIT !

  3. Bonjour.
    Je ne peux témoigner, mais la gravité actuelle est effrayante. Loin d’un film de fiction !
    Cela a été instauré également en France, ; certains médecins en burn-out, jettent leur blouse.

  4. La combinaison des deux (Morphine et Midazolam) ,est en effet une prise en charge palliative, donc par defaut il s’agit techniquement d’euthanasie.

  5. triste, mais vrai et non pas seulement en Guadeloupe ou Martinique malheureusement. Nous vivons dans un monde gouverné par des diables avides d’argent de sexe et de corruption à tous les niveaux. Bien des économies se font en faisant mourir les plus âgés, dont je fais partie, mais c’est un faux problème car avec l’économie à la dérive, les emplois manquants, ce sont encore les vieux qui aident les plus jeunes à s’en sortir dans la vie courante, mais comme l’on constate aucune analyse n’est faite et c’est bien l’élimination des peuples qui est en jeu. bonne journée à vous ainsi qu’à Dame Louloute

  6. Alors les soi-disant renforts médicaux sont venus pour euthanasier les malades au lieu de les soigner.
    Avec la complicité de l’ARS qui bloque les livraisons des bonbonnes d’oxygène
    En écartant les personnels locaux.
    C’est un cauchemar

  7. Alors, si j’ai bien compris cette fin de guerre dans un pays pas si lointain, cesseront bientôt les ventes de morphine et autres faute de ne plus en avoir parce qu’ un pays a compris que la jeunesse dans les familles est quand-même plus important que la survie d’un pusher ou d’un dealer des pays de l’ouest qui étaient depuis le début mêlé à ce qu’on pourrait appeler une sale guerre, qui durait depuis 20 ans! Mais on pourra toujours essayer d’en avoir par un autre pays ou peut-être le semer soi-même!

  8. COURAGE Martinique et Guadeloupe !!! Vous êtes conscients que macron le fossoyeur envoie du “personnel” pour vous exterminer ….. Vous n’avez pas été obéissants, vous recevrez la piqûre de la MORT !!!
    Les variants vous ont été apportés par les vaccinés de métropole et maintenant “on” veut vous culpabiliser; la dictature en marche forcée !!!
    RESISTANCE !! LIBERTE !!!
    Vive la FRANCE libérée !!!

  9. Ça ressemble au Rivotril administré en EPAHD dès début mars 2020, jusqu’à ce que quelques députés crient au scandale sur internet (car bien entendu pas un mot dans les medias) . Ils ont dénoncé cette euthanasie légalisée au point que le décret a été retiré en avril.
    Rivotril préconisé donc dans les établissements même en cas de SUSPICION de Covid. Un malheureux pépé qui toussotait après avoir pris froid et hop le médoc administré de toute urgence, sans même alerter la famille .
    En un mois ils ont assassiné allègrement et en toute discrétion un nombre incroyable de nos anciens.

Laisser un commentaire