Courrier des lecteurs : Le vrai du Faux

9
3382

De : Benoit B
Objet : le vrai du faux

Corps du message :


Bonjour,
il m’arrive parfois de suivre vos émissions qui sont toujours très instructives.
Et en effet Il se passe actuellement des évènements énormes, que le commun des mortels aura du mal à le croire et classera dans la case complotiste.

De plus ces évènements sont très souvent entachés dune incertitude, rendant leur mise en évidence ou la preuve de leur existence difficile.

Malgré cela il est parfois possible de prouver certains points et de distinguer le vrai du faux.

Par exemple il est possible de démontrer que les particules noires magnétiques présentes dans les eaux minérales lorsqu’on réalise leur électrolyse avec un électrolyseur chinois, proviennent des électrodes en acier de cet électrolyseur et non intrinsèquement des eaux minérales. Car on ne retrouve plus ces particules magnétiques lorsqu’on remplace ces électrodes chinoises par des électrodes en cuivre.

Enfin il est possible de vérifier à l’aide des chiffres de l’Insee que la mortalité en 2021 est de peu supérieur à la mortalité de 2020 et on n’a donc pas retrouvée la mortalité de 2019. On peut donc légitiment s’interroger sur l’efficacité de la vaccination et se demander si celle-ci a cassée l’épidémie.

Salutations BB

9 Commentaires

  1. Bonjour, je suis d’accord avec votre interprétation des vidéos qui montrent l’électrolyse (principe d’oxydo-réduction), et l’apparition du GRAPHÈNE.

    J’ai cherché en quoi étaient fabriquées les anodes (+) et les cathodes (-) de ces appareils, et quand j’ai lu « graphite » ou encore « acier », je me suis demandé si le noir qui se voit sur la cathode (partie négative sur laquelle viennent se fixer les ions) que l’expérimentateur sort rapidement (et se garde bien de nous montrer ou de nous expliquer pourquoi elles ne brillent plus), n’étaient pas du « graphite » qui tombait ensuite dans l’eau sous forme de graphène (ou ferrite) car c’est un métal qui réagit au gros aimant qui est placé à côté du verre d’eau.

    Surtout qu’il ne faut pas oublier que pour voir les minéraux d’une eau, il suffit de la laisser s’évaporer et de voir les petits cristaux (blancs) qui restent au fond.

    A quel moment les gens, qui ont visionné ces vidéos, se dont demandé pourquoi ou d’où venait cette grosse masse noire ?? Comment pouvait-elle « apparaître » par l’électrolyse ? Un petit retour sur nos cours de physiques-chimie et voilà, rien ne se perd, tout se transforme, mais les éléments qui ont été ajoutés dans cette eau, c’est justement une anode et une cathode d’un métal non précisé, et qui ressortent « oxydées » comme par magie de l’électrolyse.

    D’ailleurs, une eau fortement minéralisée, sera forcément plus conductrice qu’une eau de source, faiblement minéralisée, et les résultats varieront automatiquement et l’électrolyse sera plus ou moins importante.

    Merci pour avoir soulevé cette question, elle me trottait dans la tête depuis un petit moment.

      • Comment se fait-il, que pour la mont roucous, d’une très faible minéralisation rien ne se produit, je suis le seul à me poser cette question ?
        Bien à vous les chercheurs de vérités

        • Bonjour, votre question contient la réponse : car elle est FAIBLEMENT minéralisée. Ce sont les particules minérales (invisibles) qui augmentent la conductivité de l’électrolyse. L’eau filtrée par le système américain « ZEROWATER » ressort avec ZÉRO ppm, il ne se passera normalement pas grand chose si on l’utilise pour l’expérience.

          Au risque de me répéter, cette façon de faire est typique d’une expérience « ORIENTÉE » et le matériel utilisé est la cause de l’apparition des substances (on manipule le résultat pour faire une généralité). Si je ne veux pas entartrer mon fer à repasser, j’utilise une eau DÉMINÉRALISÉE, pareil pour la conductivité. Plus il y a de minéraux (ex : une cuillère de sel de table = sodium) et l’eau deviendra CONDUCTRICE, donc il y aura cette « réaction » d’électrolyse et l’appareil deviendra tout noir, il aura été détérioré par le courant électrique. Je ne trouve pas cette « manipulation » pseudo-scientifique très bénéfique pour les gens, on ne peut pas se passer de boire, l’eau c’est la vie.

          C’est comme poser un aimant sur un steak. Oui, il y a toujours eu du fer dans la viande rouge, c’est d’ailleurs pour cela qu’on en mange, parce que c’est une source de fer dont on a besoin pour être en santé (si on en manque, c’est l’ANEMIE, en excès ce n’est pas bon non plus), d’ailleurs, c’est le taux de ferritine dans le sang qui est dosé, et la viande en est une source connue.

          Bref, Ils ne nous veulent pas du bien, ils essaient de manipuler les esprits les plus faibles. À nous de réfléchir un peu.

  2. J’aimerais qu’on m’explique.
    Concernant les électrolyses de la 15zaine d’eaux minérales: si les électrodes du dispositif contiennent du graphène, pourquoi une partie de ces eaux restent limpides et donc ne se colorent pas de graphène. L’une d’entre elle, comme la Perrier, serait-elle acide au point de décomposer les électrodes de cet essai?

  3. Visiblement rien à voir avec le graphène
    Tout dépend de la teneur en minéraux de l’eau testée. Plus une eau contient des minéraux (potassium, sodium, magnésium etc) plus votre eau se noircira. Je vous laisse regarder cette vidéo sur YT. La personne teste la Montroucous et de l’eau filtrée avec un Berkey, l’electrolyse commence et rien ne se passe puis elle ajoute du sel c’est à donner du sodium et l’eau noircie immédiatement. Ces vidéos sont trompeuses. Le seul moyen sûr de tester une eau c’est un labo. Bien à vous. Antoine.
    https://youtu.be/7_jkDolrlvs

Laisser un commentaire