Courrier des lecteurs : les News de Raymonde

5
3187
Image by Henrikas Mackevicius from Pixabay

LES PREUVES DE LA MORTALITE DES INJECTIONS EXPERIMENTALES (qui ne sont pas des vaccins) COMMENCENT ENFIN A SORTIR !

SINON IL FALLAIT ATTENDRE 55 ANS ET QUE 80 % DE LA PLANETE SOIT MORTE !

Un document confidentiel en particulier faisait partie d’une divulgation de dossiers de la FDA ordonnée par un tribunal, que la FDA a combattue en affirmant que l’agence aurait dû avoir 55 ans pour divulguer ces informations.

Un juge n’était pas d’accord et a ordonné la publication de 500 documents par mois, et le tout premier lot de documents contenait cette bombe intitulée

“Analyse cumulative des rapports d’événements indésirables post-autorisation”.
Obtenez-le ici : 

https://phmpt.org/wp-content/uploads/2021/11/5.3.6-postmarketing-experience.pdf

Ou ici, en miroir sur les serveurs de NN : 

https://www.naturalnews.com/files/536-postmarketing-experience.pdf


Le document révèle que dans les 90 jours à peine qui ont suivi la délivrance de l’autorisation européenne de mise sur le marché du vaccin à ARNm de Pfizer, la société avait déjà connaissance de rapports volontaires d’effets indésirables qui ont révélé 1 223 décès et plus de 42 000 rapports d’effets indésirables décrivant un total de 158 893 effets indésirables.


Les rapports provenaient de nombreux pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Allemagne, la France, le Portugal, l’Espagne et d’autres nations.


Outre les “troubles généraux”, la première catégorie d’effets indésirables du vaccin à ARNm la plus fréquemment signalée est celle des troubles du système nerveux, avec 25 957 rapports.


Pfizer n’a pas divulgué le nombre total de doses distribuées dans le monde, invoquant le secret commercial de l’entreprise.

C’est ce qu’indique la mention “(b) (4)” dans le document, où des chiffres et des faits spécifiques sont expurgés. Même ces chiffres – déjà assez choquants, étant donné l’insistance de la FDA sur le fait que les vaccins à ARNm sont “sûrs et efficaces” – effleurent à peine la surface des dommages et des décès causés par ces vaccins.

” Les rapports sont soumis volontairement, et l’ampleur de la sous-déclaration est inconnue “, affirme Pfizer en page 5.


Trois fois plus de femmes blessées que d’hommes


Le document révèle de manière choquante que les femmes ont été trois fois plus impactées par le vaccin Pfizer que les hommes. On a enregistré 29 914 événements indésirables chez les femmes, contre seulement 9 182 chez les hommes. On ne sait pas si le même nombre d’hommes et de femmes ont pris le vaccin, mais ce chiffre expose la possibilité très réelle d’un risque de dommages vaccinaux spécifiques au sexe que la FDA s’est donné beaucoup de mal à dissimuler.


Pfizer a déclaré à la FDA que ses vaccins à ARNm contre le covid peuvent provoquer une “maladie renforcée” en aggravant le covid.


Toujours à la stupéfaction de nombreux observateurs qui ne font que creuser dans ce document d’archives, Pfizer a déclaré à la FDA, sous la rubrique “Safety concerns” (section 3.1.2), que son injection d’ARNm pouvait provoquer “Vaccine-Associated Enhanced Disease (VAED), y compris Vaccine-associated Enhanced Respiratory Disease (VAERD)”.


Cela signifie que la FDA savait que le vaccin Pfizer pouvait rendre malades et tuer les patients qui étaient ensuite infectés par le covid. Sous la rubrique “informations manquantes”,

Pfizer a également indiqué à la FDA qu’elle ne disposait d’aucune information sur

“l’utilisation pendant la grossesse et l’allaitement”

ni sur “l’utilisation chez les enfants de moins de 12 ans”.


Pfizer a également indiqué que l'”efficacité du vaccin” était considérée comme une “information manquante”. En d’autres termes, Pfizer a dit à la FDA que ses vaccins pouvaient tuer des gens et qu’elle ne disposait d’aucune information sur l’efficacité du vaccin, mais la FDA a quand même frauduleusement fait passer le vaccin pour “sûr et efficace”.


Pfizer a même déclaré à la FDA que la société ne disposait d’aucune information sur la sécurité de l’utilisation du vaccin chez les femmes enceintes,

et pourtant la FDA (et Fauci, le CDC, etc.) ont tous poussé le vaccin pour les femmes enceintes, malgré le manque total d’informations sur la sécurité. 

https://www.naturalnews.com/2021-12-02-smoking-gun-pfizer-document-exposes-fda-criminal-cover-up-of-vaccine-deaths.html

5 Commentaires

  1. Bonsoir Philippe. Comme vous tout en étant très sérieux, j’aime faire le pitre. Combien de fois sur les parkings de supermarchés je faisait tourner mon masque, affublé d’écriteaux, au dessus de ma tête, criant “c’est la psychose, y a des virus partout, fuyez, fuyez, changez de planète”. De même à l’intérieur de supérettes murmurant fortement “c’est la psychose partout, y a des virus partout, suis perturbé, je n’arrive pas à me concentrer, tous ces virus ça m’inquiète!”. Tout en plaçant des petits papiers informateurs (cogiito.com entre autres) ici et là dans les rayons. Depuis plusieurs mois je ne fais plus le pitre (trop de dépense énergétique) puis maintenant étant sous Vichy, dangerosité, les gens devant se réveiller par eux-mêmes obligent, juste quelques conversations informatrices avec des caissières, de temps en temps, et placement de petits papiers ici ou là, au petit bonheur la chance.
    Si cela intéresse quelqu’un, je peux les placer sur serveur et vous donner un lien de téléchargement.
    🙏Remerciements avec une infinie reconnaissance🙏

Laisser un commentaire