COURRIER DES LECTEURS : Témoignage d’une guérison d’uvéite…

0
1589
Image by Ewa Urban from Pixabay

L’uvéite correspond à une inflammation d’une partie ou de la totalité de l’uvée. Elle peut ainsi provoquer une rougeur au niveau de l’œil. L’uvée, qui se situe dans la couche moyenne, c’est-à-dire au centre de l’œil, est composée de l’iris, de la choroïde, une membrane qui irrigue la rétine, et du corps ciliaire. L’iris correspond à la partie colorée de l’œil entourant la pupille, qui contrôle la quantité de lumière qui entre dans l’œil et qui atteint la rétine. Le corps ciliaire est un ensemble de muscles qui permet à l’œil de rendre une image nette : on parle d’accommodation. La suite sur :

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=uveite-pm

Bonjour Monsieur Jandrok,

Je témoigne donc ici de ma guérison.

En aout 2016, je me lève un matin, et je ne voyais plus grand-chose de mon œil droit.

J’éprouvais des douleurs épouvantables, la lumière, même minime était une torture. À l’hôpital, on m’a fait une piqure dans l’œil, car le cristallin était déjà collé à l’iris, bref, tout cela n’était guère rassurant. J’ai été mise sous traitement lourd, cortisone, antibiotiques, plus antiviraux, mais pour eux c’était viral (je l’ai compris plus tard) ; 

Les médecins me disaient « oui les antiviraux »,c’est comme si vous absorbiez de l’eau de javel..) Etc. traitement très lourd, environ 18 soins par jour ;

L’autre œil est atteint ensuite pendant la phase de pseudo guérison du droit ; dès que j’arrêtais progressivement les soins comme me l’indiquaient les ophtalmos, je rechutais, et heureusement, un œil après l’autre avec une tension élevée (25 et 28) ;

  • « Docteur, est-ce que je risque de perdre la vue ? »
  • « Bien, je n’en sais rien… » a été sa réponse

Là, en tant que patiente, vous êtes au bord du précipice, et vous êtes prête à tout pour guérir, j’avais dans des livres hérités de mes parents : l’ »amaroli »

L’urinothérapie ou amaroli (tradition en Inde), est la pratique de boire une partie de son urine dans le but d’entretenir sa santé ou se soigner. Il n’y a pas de preuves scientifiques d’un effet thérapeutique de cette pratique.[1]

Je connaissais cette technique de soin, mais je n’étais pas disposée à l’expérimenter et puis, quand vous allez bien pourquoi passer à l’acte, pas évident pff ?

Rien ne me guérissait, et je fragilisais mes yeux avec toute cette cortisone…

j’ai demandé aux médecins si le traitement  local passait dans le sang, ils m’ont répondu que « très peu » ; ma décision était donc prise, j’allais expérimenter l’absorption de mon urine ; bien sûr, avec beaucoup de jus de fruits ça passait, mais difficile…

3 semaines après mon début d’amaroli, je retourne à l’hôpital pour une visite, je n’y voyais encore pas grand-chose et toujours les lunettes noires sur le nez.

Prise de tension à 14 et 17 ! Je n’en revenais pas …

J’ai continué cette technique, et 3 mois plus tard, après une visite à l’hôpital :

  • plus rien de suspect, quasi plus d’éclairs (petit décollement de rétine), plus d’impressions de sable dans l’œil (tension) encore quelques mouches (particules flottantes) ; en plus, mes résultats hormonaux (thyroïde) remontaient.

Aujourd’hui, je lis sans besoin de lunettes, j’ai quand même une presbytie d’un côté et une myopie de l’autre, mais rien de méchant, merci, mon Dieu, je pense être guérie.

je continue mon traitement un verre le matin et un verre le soir ; oui, je mange beaucoup de légumes et de fruits crus et je peux absorber maintenant mes urines sans jus. J’avoue qu’il m’a fallu longtemps avant de boire mon urine pure. Je connais d’ailleurs une personne diabétique qui a commencé ce traitement et les résultats sont spectaculaires.

J’en ai parlé à ma généraliste (anti vaccin, homéo) qui a essayé et j’ai lu beaucoup de documents sur les virus et celui qui est démoniaque et s’attaque à notre corps en faisant des ravages qui s’appellent Epstein Barr ; j’ai acheté le livre du Dr Levy, je prends en plus de mon urine depuis peu, 15 gr/ jour de vit. C et quelques fois pour neutraliser Epstein Barr 

j’espère avoir été claire et pas trop longue, je voudrais tellement faire profiter de mon expérience à d’autres qui souffrent de ce mal « incurable » = dixit les ophtalmos merci de votre attention et pour toute l’information précieuse que vous nous offrez

Bien à vous.

Geneviève B.

Les points de vue et les opinions exprimés dans cet article sont ceux de auteur et ne reflètent pas nécessairement les vues de cogiito.com


[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Urinoth%C3%A9rapie

Laisser un commentaire