Courrier des lecteurs : témoignage sur la situation quotidienne

1
3153
Image by Darkmoon_Art from Pixabay

Bonjour la famille Jandrok,

Je me permets de vous écrire pour vous faire part de plusieurs “problèmes de santé” que j’ai pu remarquer sur des amis, collègues et proches depuis plusieurs semaines.

Ce que je souhaite vous témoigner est horrible mais comme vous la savez, c est une réalité.

Technicien, je vais chez plusieurs clients chaque jour, et a deux reprises j’ai pu parler avec une personne de 80 ans et d’une autre de 70 ans atteintes de douleur cardiaque et myocardite depuis plusieurs mois.

Une de ses personne reconnait que c est à cause du vaccin, l’autre la vieillesse.

Ensuite un collègue de 30 ans, sportif et je pense en bonne santé, s’est absenté pour maladie, une péricardite.

Je n’ ai pas demandé si il s’est fait vacciner mais j’ ai peu de doute.

Son médecin lui a conseillé des antibiotiques donc TOUT VAS BIEN.

Aussi une amie qui a perdu 10 kg en l’espace de 2 mois, avec des palpitations la nuit, des malaises, et un teint blanc qui se rapproche d’un cadavre.

Et pour terminer, ma pauvre grand mère que je n’ai jamais vu aussi faible de ma vie, difficultés à parler, a marcher, mal de dos…

Enfin, sinon tout vas bien dans mon monde, l’hiver sera rude pour certains, et les avions continuent leurs mots croisés dans le ciel de la région lyonnaise.

J’en ai terminé de mon témoignage en espérant que tout ceci est le pure fruit du hasard.

Navré de vous contacter pour parler de choses aussi malsaines et atroces. Avec toutes les informations que vous nous transmettez j’essaie, dans ce mail, d’être vos yeux.
Merci pour vos divers travaux.

Bise à Louloute et Philippe Alexandre


Stéphane G…

The Lancet est une revue scientifique médicale hebdomadaire britannique, propriété du groupe d’édition scientifique Elsevier.

Covid : l’incroyable aveu de la revue The Lancet : “les personnes vaccinées avec 2 doses contaminent leurs familles”

Dans un rapport publié ce 29 octobre et consulté par Lecourrier-du-soir.com, la prestigieuse revue scientifique de renommée internationale The Lancet reconnaît (dans une étude menée en Grande-Bretagne) que les personnes pleinement vaccinées peuvent transmettre et ont bien transmis le Covid à leurs proches au sein de leur famille

Un nouveau rapport qui risque de provoquer le désenchantement des défenseurs invétérés de la vaccination qui refusent d’entendre toute critique, aussi pertinente soit-elle, émise contre le vaccin. Cette fois-ci, ils ne sauront pas quoi dire car c’est The Lancet, le pape des revues scientifiques mondiales qui sort un rapport consulté ce 29 octobre par Lecourrier-du-soir.com et confirmant l’idée qu’une personne vaccinée peut bien transmettre le virus au sein de sa famille.

En effet, dans un rapport publié sur son site officiel, la revue ne mâche pas ses mots. Dans le sommaire, on peut lire clairement : “le variant SARS-COV2 est hautement transmissible et se propage à travers le monde, y compris chez les populations disposant de forts taux de vaccination”.

Les résultats de l’étude sont sans appel. Parlant de la transmission du variant dans les foyers, The Lancet arrive à la conclusion suivante : “la présence du SARS au niveau des foyers représentait 25% chez les personnes pleinement vaccinées contre 38% chez les personnes non vaccinées”.

Et la prestigieuse revue scientifique ne s’arrête pas là. Elle ajoute que 12 des 31 infections dans des foyers vaccinés venaient de personnes pleinement vaccinées. Autre détail non moins négligeable souligné par The Lancet est que les personnes vaccinées, lorsqu’elles sont réinfectées par le virus, ont une charge virale similaire à celle des personnes non vaccinées.

Il convient de souligner que ce rapport est publié quelques semaines après celui du Conseil Scientifique britannique qui a révélé début octobre que le taux de contamination au Covid est plus élevé chez les personnes vaccinées que chez les non-vaccinés dans la tranche d’âge des 30 ans et plus.

Ainsi, à en croire le média, dans la tranche d’âge allant de 40 à 49 ans, les taux d’infection chez les personnes vaccinées ont été de 1 282 par 100 000 contre 690 par 100 000 chez les non-vaccinés. Dans la tranche d’âge allant de 50 à 59 ans, les taux d’infection ont été de 840 par 100 000 chez les personnes vaccinées contre 503 par 100 000 chez les non-vaccinés.

Toutefois, dans son rapport, l’agence Health Security Agency souligne une hausse significative des taux d’infection chez les personnes non-vaccinées âgées de moins de 18 ans. Ainsi, sur les 305 428 cas, les taux d’infection chez les personnes non-vaccinées est de 2 326 par 100 000 contre 279 par 100 000 chez les vaccinés. Dans la tranche d’âge allant de 18 à 29 ans, les taux d’infection sont plus élevés chez les non-vaccinés que chez les vaccinés.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour , hier , je suis tombée sur cette vidéo très alarmante qui parle justement de tout celà ; il est urgent de la diffuser avant qu’elle ne soit censurée ! Merci Stéphane pour votre témoignage et merci à vous monsieur Jandrok pour tout votre travail de recherche. Cordialement.

Laisser un commentaire