Accueil À la une Courrier des lecteurs : votre télévision vous fait subir un lavage de...

Courrier des lecteurs : votre télévision vous fait subir un lavage de cerveau

4
Image par Gerd Altmann de Pixabay

titre de l’article: Le brevet US 6506148 B2 révèle que votre télévision vous fait subir un lavage de cerveau

On soupçonne depuis longtemps que l’énergie électromagnétique peut être utilisée à des fins néfastes, de l’armement au contrôle des esprits. Un brevet américain révèle que l’utilisation d’impulsions électromagnétiques dans les téléviseurs est protégée par la propriété intellectuelle. Le brevet, intitulé “manipulation du système nerveux par les champs électromagnétiques des moniteurs“, affirme que les téléviseurs et les moniteurs peuvent être programmés pour “émettre des champs électromagnétiques par impulsions d’amplitudes suffisantes” afin de provoquer des effets physiologiques sur le système nerveux.

À quelles fins ce type de technologie pourrait-il être utilisé ?

“Nous avons besoin d’un programme de psychochirurgie pour le contrôle politique de notre société. Le but est le contrôle physique de l’esprit. Toute personne qui s’écarte de la norme donnée peut être mutilée chirurgicalement.

L’individu peut penser que la réalité la plus importante est sa propre existence, mais ce n’est que son point de vue personnel. Cela manque de perspective historique. L’homme n’a pas le droit de développer son propre esprit. Ce type d’orientation libérale a beaucoup d’attrait. Nous devons contrôler électroniquement le cerveau. Un jour, les armées et les généraux seront contrôlés par la stimulation électrique du cerveau.”

Dr Jose Delgado. Directeur de la neuropsychiatrie, École de médecine de l’Université de Yale. Congressional Record, n° 26, vol. 118, 24 février. 1974. “Neuroscience militaire” – La manipulation des fréquences du cerveau et des champs d’énergie.

La psychotronique est l’intersection entre la conscience, les champs d’énergie et la matière. Dans un projet de loi présenté à la Chambre des représentants des États-Unis en 2001, Dennis J. Kucinich décrit les dispositifs psychotroniques comme

des “armes” pouvant être utilisées contre des individus ou des populations spécifiques pour exercer un pouvoir sur le comportement et l’humeur – essentiellement une forme de contrôle de l’esprit.

La Russie a une longue histoire de développement de ce type de technologie, la plus célèbre étant le “pivert” – émetteur de type Tesla – qui émettait des signaux psychoactifs dans les années 1970 jusqu’à la fin des années 1980.

Le pic pourrait, en fait, être un émetteur soviétique de contrôle mental, s’imposant aux capacités des gens à penser rationnellement et à rester calmes.

Cependant, la Russie n’est pas le seul acteur de ce jeu dangereux. GlobalResearch rapporte :

“Exploitant les neurosciences à des fins militaires, cette technologie est le résultat de décennies de recherche et d’expérimentation, plus particulièrement en Union soviétique et aux États-Unis. (Welsh, 1997, 2000) Nous n’avons pas compris que le résultat de cette technologie née pendant les années de la course aux armements entre l’Union soviétique et l’Occident a abouti à l’utilisation de la technologie des satellites non seulement pour les systèmes de surveillance et de communication, mais aussi pour la localisation et le suivi radar des êtres humains, pour la manipulation des fréquences cérébrales en dirigeant des faisceaux laser, pour les faisceaux de particules neurales, les radiations électromagnétiques, les ondes sonar, les radiations radiofréquence (RFR), les ondes soliton, les champs de torsion et pour l’utilisation de ces champs d’énergie ou d’autres qui constituent les domaines d’étude de l’astrophysique. Les opérations étant caractérisées par le secret, il semble inévitable “que les méthodes que nous connaissons, c’est-à-dire l’exploitation de l’ionosphère, notre bouclier naturel, soient déjà obsolètes, alors que nous commençons à comprendre les implications de leur utilisation.

Dans un documentaire de la télévision allemande de 1998, le Dr Igor Smirnov, de l’Institut de psychocorrection de Moscou, a déclaré qu’il est facilement concevable que toute personne disposant des moyens et des finances nécessaires puisse s’infiltrer dans chaque ordinateur, radio ou réseau de télévision avec une relative facilité technologique. “C’est pourquoi ce type de technologie est redouté, et à juste titre”.

À l’heure actuelle, un bon nombre de personnes qui connaissent les effets de la pollution électromagnétique des téléphones cellulaires, des téléviseurs, des appareils électroménagers, des compteurs intelligents, des ordinateurs et du wi-fi.

Mais pourrait-il y avoir une autre raison, plus sinistre, pour laquelle notre corps souffre lorsque nous sommes exposés à ces appareils modernes ? Plusieurs brevets américains suggèrent une réponse troublante.

Selon le brevet américain 6,506,148, déposé en juin 2001 :

“Ainsi, il est possible de manipuler le système nerveux d’un sujet en pulsant des images affichées sur un écran d’ordinateur ou un téléviseur situé à proximité.

Dans ce dernier cas, l’impulsion d’image peut être intégrée dans le matériel du programme, ou elle peut être superposée par modulation d’un flux vidéo, soit sous forme de signal RF, soit sous forme de signal vidéo.”

L’invention peut également être adaptée à la source du flux vidéo, qu’il s’agisse d’un programme informatique, d’un programme de télévision, d’une cassette vidéo ou d’un DVD. La variabilité de l’impulsion peut être influencée par l’utilisation d’un logiciel afin d’éviter l’accoutumance du système nerveux. Les inventeurs concluent :

“Certains moniteurs peuvent émettre des impulsions de champ électromagnétique qui excitent une résonance sensorielle chez un sujet proche, par des impulsions d’image si faibles qu’elles sont subliminales.

C’est regrettable, car cela ouvre la voie à une application malveillante de l’invention, dans laquelle les gens sont exposés sans le savoir à la manipulation de leur système nerveux à des fins personnelles.

Une telle application serait contraire à l’éthique et, bien entendu, n’est pas préconisée. Elle est mentionnée ici afin d’alerter le public sur la possibilité d’abus cachés qui peuvent se produire en restant en ligne, ou en regardant la télévision, une vidéo ou un DVD”.

En outre, des brevets détenus par Raytheon expliquent en détail comment créer des “explosions de taille nucléaire sans rayonnement” et décrivent des impulsions électromagnétiques, la technologie des faisceaux d’énergie et des systèmes de détection au-delà de l’horizon. L’un de ces brevets (US 7,629,918 B2) décrit le système multifonctionnel d’énergie dirigée par radiofréquence (RFDE) :

“Les systèmes d’énergie dirigée par radiofréquence (RFDE) sont connus dans l’art pour diriger l’énergie électromagnétique de haute puissance RF, micro-ondes et/ou ondes millimétriques pour détruire ou perturber une cible. Bien que les systèmes RFDE servent généralement d’armes militaires, ils ne sont pas nécessairement limités aux systèmes d’armes.

“Un système d’arme RFDE peut s’attaquer à un large éventail de cibles (électronique, biologique, ordonnance, structures, etc.) en raison de sa puissance rayonnée relativement importante. Une connaissance a priori des caractéristiques des cibles choisies n’est généralement pas nécessaire car l’arme RFDE brûle ou submerge sa cible par la quantité d’énergie rayonnée.”

Une possibilité inquiétante (parmi d’autres) concernant ce type d’armement est la capacité de l’utiliser pour provoquer des effets négatifs sur les processus mentaux et la santé humaine. Et il n’y a ni échappatoire ni protection. Une fois qu’une cible est verrouillée, il est impossible d’échapper à l’énergie électromagnétique en essayant de s’y soustraire.

Alors que nous contemplons les avancées technologiques – et les implications éthiques – liées au contrôle mental, une question vient à l’esprit :

Est-il possible que l’élite dirigeante utilise déjà ce type de technologies pour nous contrôler mentalement ?

4 Commentaires

  1. merci M. Jandrok

    La manipulation médiatique, la PNL, les ondes sont des outils pour nous contrôler au bon vouloir des sectes au pouvoir pour arriver à leurs fins: au contrôle mental des peuples, voir de leur vie ou mort. l’exemple du covid n’en est que le reflet.
    des eugénistes comme du temps du ku klux klan ou des nazis !

    Quand macro parle “des gens de rien” cela reflète son étant d’esprit, traduire des gens qui n’ont pas lieu d’être, cela raisonne avec laurent alexandre quand il parle des inutiles et vénère les winners comme harari qui discrimine les humains.
    Ce sont des personnes déconnectées de la beauté du vivant qu’ils méprisent, car imparfait à leur yeux et leurs égos, prônant le transhumanisme sans Âme ni Esprit. du virtuel comme dans leur métavers ! un monde d’ectoplasmes ! c’est le même paradoxe entre la théorie et la pratique.

    La vie c’est le mouvement, c’est être en interaction physique avec la nature, sa beauté, son énergie. Bien à vous

    https://nicocible.wordpress.com/

  2. Vous, moi et d’autres personnes “anormaux”, on a un vrai problème. Ces fréquences ne marchent pas sur nous. Ou on a évité ce poison psychologique, pas de télé, ou leurs fréquences sont mal réglées ! ?

  3. Vu l’endormissement profond des moutons depuis 2 ans (et même bcp bcp plus), il est tout à fait plausible que ces “programmes” soient déjà opérationnels sur la plupart des écrans TV, moniteurs, tablettes,…?Remerciements?

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Quitter la version mobile