Un responsable australien de la santé devient le dernier occidental à faire référence au « nouvel ordre mondial » – c’est VRAI, et c’est ici –

4
3266

L’autoritarismes des élites qui dirigent l’Australie ont vraiment révélé la vraie nature de leurs convictions politiques à l’ère du COVID, et ce n’est pas joli – mais la très mauvaise nouvelle, c’est qu’ils ne sont en fait pas différents des gauchistes tyranniques de tout l’Occident, y compris les “démocrates” des États-Unis.

L’Australie était déjà bien connue pour être passée d’une démocratie fonctionnelle à la colonie pénitentiaire que l’Empire britannique avait fondée il y a deux siècles, les dirigeants australiens ayant exploité chaque once de la pandémie pour exercer des pouvoirs dictatoriaux sous le prétexte fallacieux d’assurer la “sécurité” des citoyens.

Mais dans des commentaires publics récents, un responsable australien de la santé a laissé entendre que le “nouvel ordre mondial” des années 1990 dont parlait le président américain George H. W. Bush au lendemain de la première guerre du Golfe n’est pas un concept qui a disparu. Au contraire, comme nous le constatons, il est bien vivant et progresse chaque jour à mesure que le virus continue d’être exploité.

Ces derniers jours, les autorités sanitaires australiennes ont modifié leurs normes COVID, inhabituellement sévères, pour assouplir certaines obligations en matière de confinement. Mais Gladys Berejiklian, Premier ministre de l’État de Nouvelle-Galles du Sud, a prévenu qu’au moment de la réouverture, il y aurait forcément de nouveaux cas de virus, ce qui nécessiterait, bien sûr, de nouvelles fermetures et restrictions.

Et puis elle a lâché cette bombe :

Le pays – l’un des rares de la planète à exiger des citoyens qu’ils fournissent une bonne raison de vouloir partir, au cas où vous ne le sauriez pas – prévoit de traquer les gens également dans le “Nouvel ordre mondial”.

“Nous allons examiner ce à quoi ressemble la recherche des contacts dans le nouvel ordre mondial”, a-t-elle déclaré, faisant tomber les mâchoires dans le monde entier.

Le ministre de la santé de la Nouvelle-Galles du Sud, Brad Hazzard, a également utilisé cette phrase récemment et à plusieurs reprises.

“Il s’agit d’une pandémie mondiale, d’un événement qui ne se produit qu’une fois tous les 100 ans, et l’on peut donc s’attendre à ce qu’il y ait des transmissions de temps en temps, et c’est ainsi. Nous devons accepter que c’est le nouvel ordre mondial”, a-t-il également déclaré.

Mais comme leurs homologues propagandistes américains, les médias australiens étaient là pour insister sur le fait qu’il n’y a pas de théorie du complot ici – tout va bien, comme le rapporte The ABC :

Un certain nombre des TikToks qui deviennent actuellement viraux utilisent une capture du ministre de la santé de NSW, Brad Hazzard, décrivant la pandémie comme le “nouvel ordre mondial” lors d’une conférence de presse en juillet.

Le Nouvel Ordre Mondial est une théorie de conspiration sans fondement qui affirme qu’un gouvernement totalitaire émerge secrètement. Hack ne suggère pas que M. Hazzard faisait la promotion de la conspiration lorsqu’il a utilisé ces mots.

Remarquez, il ne s’agit pas de conspirations “sans fondement” car les mots ont un sens, et si ces responsables, ainsi que George H. W. Bush au début des années 1990, avaient voulu dire autre chose qu’un “nouvel ordre mondial”, ils auraient utilisé des mots différents.

Donc, si le “nouvel ordre mondial” ne signifie pas ce qu’il implique, que signifie-t-il ? Et pourquoi est-il encore utilisé ?

Nous savons pourquoi ; parce qu’il ne s’agit pas d’une conspiration et qu’il y a vraiment des gens en Occident (et certains en Asie) qui ont été occupés à découper les ressources du monde et à les utiliser pour supprimer la grande majorité des “masses ignorantes”.

La tyrannie et l’oppression ont longtemps été courantes dans les pays communistes, marxistes et socialistes, mais un tel autoritarisme est maintenant arrivé dans les “démocraties” comme celles d’Australie et d’Europe, et même dans notre république constitutionnelle, sous couvert de “protéger les gens du COVID”.

Les changements qui ont été apportés aux sociétés sur l’ordre des dirigeants qui cherchent à “combattre” le virus vont être permanents dans la mesure où les populations des nations autrefois libres permettent que ces changements soient permanents.

Voilà ce qu’est le “nouvel ordre mondial” : Renforcer le pouvoir de ceux qui détiennent déjà l’essentiel du pouvoir.

Les sources incluent :

ABC.Net.au

NaturalNews.com

4 Commentaires

  1. La Terre appartient à notre Créateur. Or, ces “ordres” veulent s’en accaparer pour en être les seuls décideurs, au mépris de toutes les minorités de ce monde. Cela leur retombera dessus en temps voulu, je n’en ai aucun doute ! Même si nous devons passer par de sales périodes, comme celles qui s’amorcent déjà, ça et là …. Ayez confiance en Dieu !

  2. Tout cela est absolument horrible et plus le temps passe, moins je vois comment nous allons nous en sortir. Du moins assez vite, sinon pas avant … 10 ans ! La bête est bien nourrie et peut vivre longtemps. Pour moi, 85 ans à deux mois près, je ne verrai pas la fin et je m’en réjouis presque car que de drames et souffrances encore à traverser. Et je suis si fatiguée.
    Courage à vous, à tous.

  3. Comme le dit Etienne Chouard, je cite : “Tout au bout du bout du bout du chemin du capitalisme, il n’y a qu’une seule destination : DACHAU, et “DACHAU” c’est l’extrême expression du Capitalisme poussé à son paroxysme”…
    Très récemment Etienne Chouard (dans un extrait du Film “Hold-ON”), décrit très bien le fait que nos dirigeants décident et se comportent suivant des Règles Mafieuses….

    voir : https://resistance-mondiale.com/etienne-chouard-dans-le-film-hold-on

Laisser un commentaire