Des injections d’ARNm sont désormais prévues pour plusieurs types de vaccins : les coronavirus, la grippe, le VIH, la leucémie, le VRS, le pneumocoque, l’EBV, le HPV, le CMV, le virus Nipah, le Zika, le métapneumovirus et la parainfluenza humaine, et bien d’autres…

7
9642

Vendredi 19 août 2022 par : Lance D Johnson

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/649067.html

Désormais que des sociétés pharmaceutiques comme Pfizer et Moderna ont provoqué une immunodépression généralisée à l’aide de vaccins COVID à ARNm, il y aura bientôt une recrudescence de nouvelles infections et une ruée vers l’or pour de nouveaux vaccins à ARNm. Les sociétés pharmaceutiques se sont déjà positionnées pour tirer profit des infections et des maladies à venir qui vont inévitablement toucher une population excessivement immunodéprimée.

https://www.lifesitenews.com/opinion/dr-robert-malone-endless-mrna-jabs-are-in-the-works-as-the-cdc-and-fda-play-hide-the-data/?utm_source=popular

Notamment les coronavirus, la grippe, le VIH, la leucémie, le VRS, le pneumocoque, l’EBV, le HPV, le CMV, le virus Nipah, le Zika, le métapneumovirus et la parainfluenza humaine. En fait, 80 essais cliniques de vaccins à ARNm sont actuellement en cours, et la plupart de ces essais cliniques hâtifs convainquent déjà les gens de prendre part à ces expériences.

https://clinicaltrials.gov/ct2/results?recrs=a&cond=mRNA+vaccine

Big Pharma s’apprête à lancer des expériences d’ARNm

pour de multiples infections et maladies

Big Pharma fait déjà la promotion de vaccins pour des infections autrefois considérées comme rares, comme les virus de la variole (monkeypox) et les entérovirus de la polio.

À mesure que de nouvelles infections se propagent dans des populations fortement vaccinées, les campagnes de vaccination poursuivront leur cycle de fraude et de tromperie.

La protéine de pointe ARNm qui a été libérée lors du scandale du covid-19 était l’entrée principale pour programmer les systèmes immunitaires humains en vue d’un échec (syndrome d’immunodéficience acquise par le vaccin) et pour rendre davantage de personnes dépendantes d’une chaîne sans fin d’injections, d’infections, de mandats et de tyrannie médicale.

https://citizens.news/593619.html

L’un des nouveaux vaccins à ARNm comprend une séquence actualisée de la protéine spike du coronavirus, qui a gagné en fonctionnalité, ainsi que l’ARN du virus de la grippe. Moderna teste actuellement un vaccin ARNm contre le virus de la grippe et le coronavirus sur 1050 participants, le recrutement ayant lieu dans tous les États-Unis.

disponible sur cogiito.com

Bon nombre des essais cliniques à venir pour les nouveaux vaccins à ARNm sont destinés à être menés sur des populations vulnérables et des enfants, avec très peu de surveillance.

La phase préclinique de ces vaccins combinés a déjà été approuvée par la FDA. Big Pharma prévoit de continuer à utiliser ces nanoparticules lipidiques pour contourner la réponse des cellules T du système immunitaire humain, tout en programmant les cellules humaines pour qu’elles produisent des toxines étrangères.

C’est un cauchemar inflammatoire et auto-immun, et cela va continuer sans remords si les développeurs et les responsables de l’application ne sont pas tenus responsables des désastres qu’ils ont contribué à créer avec les premiers vaccins covidés.

La FDA ignore tous les signaux de sécurité concernant le lancement bâclé du vaccin COVID à ARNm et approuve des dizaines de nouvelles expériences à ARNm.

Ces nouvelles expériences génétiques sont toujours considérées comme des vaccins et comme des produits biologiques dans les études précliniques. Il s’agit d’une fraude, car il existe des différences majeures entre les produits biologiques traditionnels (vaccins) et ces nouvelles expériences à ARNm.

La FDA ignore, semble-t-il, tous les signaux de sécurité antérieurs enregistrés dans le système de pharmacovigilance du gouvernement. Aucune étude scientifique n’est menée sur la durée du processus de transcription de l’ARNm. De même, il n’existe aucune étude sur la quantité et la persistance de ces protéines étrangères dans le corps des animaux, ni sur la manière dont elles peuvent peser sur les organes distaux, enflammer le cœur ou provoquer un mauvais repliement des protéines. En outre, la toxicité des protéines étrangères elles-mêmes n’est évaluée dans aucun essai préclinique.

Pour ne rien arranger, les fabricants de vaccins sont autorisés à utiliser une fois de plus la pseudouridine, un immunosuppresseur, sans qu’aucun essai préclinique n’ait été effectué sur sa sécurité.

La pseudouridine est un nucléotide synthétique utilisé dans les vaccins covid-19. Les chercheurs ont découvert qu’il peut rester dans les ganglions lymphatiques pendant au moins soixante jours après l’injection. Le système immunitaire ne dégrade pas ce soi-disant ARNm des vaccins de la même manière que l’ARNm naturel, même si les agences gouvernementales de réglementation ont promis qu’il se dégraderait rapidement.

Pour mettre le premier vaccin covid-19 à la disposition du public, Pfizer et la FDA ont ignoré les risques graves pour la santé observés lors des essais cliniques, notamment des problèmes tels que l’augmentation de la dépendance aux anticorps, l’inflammation cardiaque et l’immunosuppression.

Il est évident que ces problèmes sont à nouveau ignorés alors que le gouvernement avance de nouvelles expériences qui continueront le cycle de la maladie et de la mort dans la population.

Sources :

LifesiteNews.com

ClinicalTrials.gov

NaturalNews.com

ClinicalTrials.gov

Cell.com

NaturalNews.com

7 Commentaires

  1. Il est possible de déduire de ce que décrit cet article que le glas est sonné pour les vaccins classiques, les véritables vaccins, c’est à dire les préparations biologiques administrées à un organisme vivant afin d’y stimuler son système immunitaire. Or les injections “ARNm” produisent l’effet inverse, celles-ci endommagent le système immunitaire, ce sont donc des anti-vaccins. Pour inverser les valeurs “covidistes”, les anti-vaccins ne sont pas ceux qui refusent le poison mortel mais ce sont les injections “ARNm” elles mêmes !

    • Bonsoir,
      Je crois que vous n’avez pas encore compris que tous les VXXX, absolument tous, sont toxiques !
      Ils sont à l’origine de presque toutes les maladies chroniques…
      Ce qui a mis fin aux épidémies, et Mr Jandrok nous le répète assez souvent, c’est l’hygiène, l’eau potable, les égouts, la collecte des ordures ménagères. Les pays qui n’ont pu mettre cela en œuvre, connaissent encore des épidémies, exemple le choléra.
      Les pandémies sortent des laboratoires, toutes !
      Alors VXXX les tout-petits est absolument criminel car leur système immunitaire est en construction !
      Aussi ARNm ou autres plus ” conventionnels “, c’est kif-kif ! La différence, c’est que pour les 1ers, vous allez au tombeau plus vite !
      Ces ” scientologues ” élaborant ces toxines, que les gens nomment VXXX, ne sont en rien de véritables scientifiques. On pourrait les considérer comme faisant parti d’une secte, imbus d’eux-mêmes, sans morale et sans conscience, corrompus jusqu’à la moelle, malfaisants, n’éprouvant aucune empathie… se prenant pour Dieu !
      ” Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ” ( Rabelais ).
      Dieu étant seul Juge, je les plains… mais qui sait, le bon larron s’est repenti.
      Bref…
      Cordialement; jp

      • Monde de la médecine : Monde de malfaisants et d’ignorants en fait !! même bien des médecins croient en la religion des vaxx, jusqu’aux professeurs Raoult et Perronne qui lui nous a pourtant bien ouvert les yeux sur la comédie du covid !!!! Je crains malheureusement que ces injections continuent longtemps encore de faire bien des dégats !!!!

  2. Scénario probable :
    1- Le prochain VXXX pour la grippe, une saloperie, hécatombe chez les Anciens…
    2- Les directeurs d’établissements scolaires auraient reçu des directives, tester les enfants sans autorisation des parents, tests 60 sicles, tous positifs, VXXX des enfants.
    3- Pour les parents qui refuseront, enlèvement des enfants, internement des parents…
    4- VXXX obligatoire pour tous, internement des récalcitrants, serviront de cobayes pour des expériences, ou prélèvements d’organes, ou persécutions…
    ( Sources, entre autres, Serge Monast : Le complot des Nations Unies contre la chrétienté :
    https://archive.org/details/serge-monast-le-complot-des-nations-unies-contre-la-chretiente )
    Dieu vous garde. jp

Laisser un commentaire