Des vétérans ukrainiens expliquent comment Kyiv a pillé l’aide américaine tout en sacrifiant des soldats et en mettant en danger des civils

5
2163

Dimanche 28 août 2022 par : JD Heyes

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/649755.html

L’Ukraine n’a pas encore officiellement “perdu” la guerre contre la Russie après l’invasion de Moscou fin février, mais selon plusieurs vétérans militaires du pays, ce n’est qu’une question de temps avant que cela n’arrive.

“Les armes sont volées, l’aide humanitaire est volée, et nous n’avons aucune idée de l’endroit où sont passés les milliards envoyés à ce pays”,

a déclaré un vétéran de guerre à The Gray Zone en détaillant ce qui arrive à l’aide massive fournie à l’Ukraine par les contribuables américains.

Le média a ajouté :

Dans une vidéo envoyée via la messagerie Facebook en juillet, on peut voir Ivan* debout à côté de sa voiture, un SUV Mitsubishi du début des années 2010. De la fumée s’échappe de la lunette arrière. Ivan rit et fait défiler la caméra de son téléphone sur toute la longueur du véhicule, en montrant les impacts de balles. “Le turbocompresseur est mort dans ma voiture”, dit-il en orientant son téléphone vers l’avant du véhicule.

“Mon commandant dit que je devrais payer pour le réparer moi-même. Donc pour utiliser ma propre voiture pendant la guerre, je dois acheter un nouveau turbocompresseur avec mon propre argent.”

Ivan a retourné la caméra vers son visage.

“Eh bien, vous, membres du parlement, putain de fils de pute, j’espère que vous vous Ni**ez entre vous. Diables. J’aimerais que vous soyez à notre place”, a-t-il dit.

Son évaluation en colère intervient après que les membres du parlement ukrainien ont voté le mois dernier pour s’accorder une augmentation de 70 %, a rapporté The Gray Zone, ajoutant que, selon la documentation, ils ont pu le faire grâce aux milliards de dollars et d’euros qui ont été envoyés au pays.

“Nous, les soldats ukrainiens, n’avons rien”,

a déclaré Ivan au média.

“Les choses que les soldats ont reçu pour les utiliser dans la guerre venaient directement des volontaires. L’aide qui va à notre gouvernement ne nous parviendra jamais.”

disponible sur cogiito.com

Ivan déclare qu’il sert l’armée ukrainienne depuis 2014. Actuellement, il est stationné dans la région de Donbas où il doit utiliser de petits drones de qualité commerciale afin de localiser les positions russes à cibler par l’artillerie.

“Il y a tellement de problèmes sur la ligne de front maintenant”, a-t-il déclaré. “Nous n’avons pas de connexion internet, ce qui rend notre travail pratiquement impossible. Nous devons conduire pour obtenir une connexion sur les appareils mobiles. Vous imaginez ?”

Un autre soldat de la même unité a envoyé au média une vidéo de lui-même accroupi dans une tranchée près des lignes de front à Donbas.

“Selon les documents, le gouvernement nous a construit un bunker ici”, a-t-il noté dans la vidéo. “Mais comme vous le voyez, il n’y a que quelques centimètres d’une couverture en bois au-dessus de nos têtes, et c’est censé nous protéger des tirs de chars et d’artillerie”.

“Les Russes nous bombardent pendant des heures. Nous avons creusé ces tranchées nous-mêmes. Nous avons deux AK-47 entre 5 soldats ici, et ils s’enrayent constamment à cause de toute la poussière”, a-t-il témoigné.

“Je suis allé voir mon commandant et je lui ai expliqué la situation. Je lui ai dit que c’était trop dur de tenir cette position. Je lui ai dit que je comprenais qu’il s’agissait d’un point stratégiquement important, mais que notre escouade était brisée, et qu’aucune relève n’était prévue pour nous. En 10 jours, 15 soldats sont morts ici, tous à cause des bombardements et des éclats d’obus. J’ai demandé au commandant si nous pouvions apporter de l’équipement lourd pour construire un meilleur bunker et il a refusé, car il a dit que les bombardements russes pourraient endommager l’équipement. Ne se soucie-t-il pas du fait que 15 de nos soldats sont morts ici ?”

a demandé le soldat.

“Si vous essayiez d’expliquer la situation à laquelle les soldats ukrainiens sont confrontés à un soldat américain, il penserait que vous êtes fou”, a déclaré Ivan. “Imaginez dire à un soldat américain que nous utilisons nos voitures personnelles dans cette guerre, et que nous sommes également responsables de payer les réparations et le carburant.

“Nous achetons nos propres gilets pare-balles et casques. Nous n’avons pas d’outils d’observation ou de caméras, donc les soldats doivent sortir la tête pour voir ce qui arrive, ce qui signifie qu’à tout moment, une roquette ou un char peut leur arracher la tête”, a-t-il ajouté.

Illya, 23 ans, un soldat de Kiev, a également déploré ces conditions.

“Si j’avais su combien de tromperies il y avait dans cette armée, et comment tout serait pour nous, je ne me serais jamais engagé”, a-t-il déclaré. “Je veux rentrer chez moi, mais si je m’enfuis, je risque la prison”.

Il poursuit en disant que lui et les autres soldats de son unité manquent d’armes de base et de matériel de protection.

“En Ukraine, les gens se trompent les uns les autres, même en guerre. J’ai vu les fournitures médicales qui nous ont été données être emportées”, a-t-il dit. “Les voitures qui nous conduisaient à notre position ont été volées. Et nous n’avons pas été remplacés par de nouveaux soldats depuis trois mois, alors que nous aurions déjà dû être relevés trois fois.”

Un médecin américain se faisant appeler Samatha Morris a également parlé de la corruption incessante à l’intérieur des frontières ukrainiennes.

“La première fois que j’ai traversé la frontière depuis la Pologne, j’ai dû cacher mes fournitures médicales sous des matelas et des couches pour éviter qu’elles ne soient volées”, a déclaré Morris, originaire du Maine, qui s’est rendue en Ukraine en mai pour enseigner les soins médicaux aux soldats.

Les gardes-frontières ukrainiens prennent des objets et vous disent :

“Nous en avons besoin pour notre guerre”, mais ils les volent et les revendent. Honnêtement, si vous ne remettez pas les dons en main propre aux destinataires, les articles ne leur parviendront jamais”, a-t-elle ajouté.

“J’ai reçu un appel d’une infirmière d’un hôpital militaire de la ville ukrainienne de Dnipro”, poursuit Mme Morris. “Elle m’a dit que le président de l’hôpital avait volé tous les médicaments contre la douleur pour les revendre, et que les soldats blessés qui y étaient traités n’avaient aucun soulagement de la douleur. Elle nous a supplié de lui remettre en main propre des médicaments contre la douleur. Elle a dit qu’elle les cacherait au président de l’hôpital pour qu’ils parviennent aux soldats. Mais à qui peut-on faire confiance ? La présidente de l’hôpital volait-elle vraiment les médicaments, ou essayait-elle de nous tromper en lui donnant des médicaments pour qu’elle les vende ou les utilise ? Qui sait. Tout le monde ment.”

La dernière chose que les contribuables américains devraient faire est de financer l’Ukraine corrompue, et pourtant, nos dirigeants continuent à imprimer des dollars et à les envoyer là-bas pour qu’ils soient gaspillés ou volés.

Sources :

TheGrayZone.com

NaturalNews.com

https://www.corruption.news/

5 Commentaires

  1. Les Ukrainiens mènent une guerre stupide. En négociant maintenant, une paix honorable est tout à fait possible. Les Russes ne sont pas des monstres !

  2. Bonjour,
    Pourquoi seulement la “communauté internationale”, en fait la mafia anglo-saxonne et ses vassaux colonisés, s’allie à l’Ukraine qui est un régime nazi ? Parce que qui se ressemble s’assemble.
    L’idéologie de cette “communauté” serait-elle nazie ? C’est évident, elle l’est totalement. Il faut être aveugle pour ne pas s’apercevoir de la manière indécente et délétère dont elle traite les peuples, sans exception de ses propres ressortissants.
    Quel est notre sort dans ce cirque épouvantable ? Rappelez vous les souffrances du peuple allemand lors de sa destruction en 1945. Les nazis sociopathes n’ont que faire des populations qu’ils entraînent dans leur folie et dans leur chute. C’est exactement ce qui se passe actuellement en Ukraine.
    Que pouvons-nous faire pour aider les peuples massacrés dans le monde entier ?
    Déjà ne pas collaborer avec les régimes sanguinaires serait un bon début. Ensuite, tout faire pour favoriser leurs renversements serait une bonne idée. A chacun de fouiller dans sa conscience pour trouver la paix intérieure grâce à l’action choisie.

  3. Ils volent l’argent des contribuables EU et US, à part les bataillons Azov nazis, ces pauvres soldats sont sacrifiés, pour leur maître Zele en ski. Et notre argent blanchi pour aller dans la poche du WEF. Qui veut nous assassiner. Je remercie le président Poutine, un homme de cœur pour son peuple.

    • Oui. Poutine avait tout expliqué dans sa conférence du 28 février 2022 et une autre. Mais quand on (=l’otan) veut s’en débarrasser, tous les mensonges repris par nos médias diabolisent celui qui défend, légitimement, les frontières de son pays et les populations qui ont fait appel à lui : la Crimée, Donbass et autres régions pilonnées par les nasi-ukrainiens. Il avait dénoncé les labos US d’armes biologiques à Kiev, lesquels se sont empressés de faire disparaitre les traces. Mais les preuves de leurs existences sont dans de bonnes mains (cf infos libres).
      L’amorce d’une 3è GMdiale ayant été déjouée par l’aide de Poutine à la Syrie, via Turquie, empêchant l’embrasement du M-Orient ; le renversement du président d’Ukraine, remplacé par un amuseur public, marionnette présenté comme un vrai stratège (!!), qui somme les pays lointains d’entrer en guerre à ses côtés pour un conflit dont nous ne sommes pas responsables, c’est insensé. Mais c’était le plan B pour arriver à cette fin funeste et catastrophique.

Laisser un commentaire