Devenir Souverain, voilà comment.

4
1533
Image par FunkyFocus de Pixabay

Nombre de lecteurs m’ont posé cette question, à laquelle mon ami Giuseppe Amaniera vous répond aimablement.

Comment se détacher du système pour devenir souverain ?

Comment répondre à cette question de manière claire est compréhensible par tous, je vous avoue que ce n’est pas simple. Et pourtant c’est possible ! Je l’ai fait et je suis content d’être souverain, d’être libre, d’avoir des documents officiels qui le démontrent ! Je viens de vous parler du résultat, mais comment faire pour en arriver là ?

C’est vraiment le parcours du combattant, j’espère que ce texte pourra vous aider à trouver votre réponse. Vous avez évidemment un tas de pistes sur mon site etresouverain.com, il faut cependant comprendre que nous sommes enchaînés depuis le jour de notre naissance par le biais de l’état civil et de notre numéro de sécurité sociale pour simplifier.

À l’instant où vous venez de naître et que vos parents vous ont reconnu à l’état civil, vous devenez systématiquement pupilles de la nation et vos parents, s’ils sont bien obéissants et de bons citoyens, ils ont le droit de vous élever jusqu’à votre majorité où vous devenez officiellement un citoyen à part entière.

Je résume, vous l’avez bien compris, je pourrais écrire plusieurs livres que le sujet ne serait pas totalement traité.

Donc le citoyen que vous êtes devenu a des droits et surtout des devoirs. Mais il n’est qu’un bout de papier référencé par son numéro de sécurité sociale.

Vous ne pouvez prétendre vous détacher du système que si vous comprenez son mécanisme.

Nous dirons que cette publication a valeur d’introduction.

En vérité vous êtes deux :

  • l’être humain fait de chair d’os et de sang qui lui est libre et votre double papier qui porte le même nom que vous, qui est né le même jour, qui lui appartient à l’état. Votre double paye les factures, les impôts et taxes, etc. Ce double habite chez vous dans votre boîte aux lettres. Vous reconnaîtrez facilement votre double sur les factures : M. NOM PRÉNOM(S) alors que votre véritable identité ce sont vos prénoms qui par « oui dire » sont de la famille « UNTEL ».

Vous ne pouvez pas vous détacher du système sans comprendre la fraude du NOM légal. Posez des questions, faites vos propres recherches, comparez vos résultats avec des êtres humains libres comme moi, comme certains youtubeurs ou webmasters. Parce que si vous cherchez ces réponses dans les lois ou auprès des robes noires, vous resterez enfermé dans votre citoyenneté !

N’oubliez jamais qu’au tribunal vous êtes considéré comme un chien qui aboie et qui a besoin d’un maître : son avocat.

Il existe des méthodes comme les avis de courtoisie décrites par les spécialistes de OPPT (One People’s Public Trust), mais franchement c’est complexe et chaque mot doit être à sa place sous peine de nullité.

De toute façon l’état, qui n’existe plus officiellement, se moque de vos demandes.

Nous vivons en dictature totale en France et dans une grande partie du monde.

Les droits de l’homme français sont une immense arnaque et la convention européenne des droits de l’homme est pire. La constitution est caduque depuis le 1er janvier 2017 et toutes les décisions, lois, élections, sont frappés de nullité. Alors, comment faire ?

Faites comme moi, enregistrez-vous auprès de la Common Law Court en Angleterre et vous aurez des documents officiels et non contestables.

Vous pouvez récupérer votre NOM légal qui n’appartiendra plus à l’état.

À partir de là vous pourrez commencer votre expérience d’être humain souverain officiellement. Les actes sont payants, mais les sommes sont raisonnables.

Pour schématiser, ce sont des tribunaux de droits communs et vos seules obligations sont de ne tuer ou de voler quiconque.

C’est simple et moral à la fois.

Je sais que cela amène un tas de questions ! Faites vos propres recherches c’est le seul moyen de comprendre.

Voici ma carte officielle :

Donc vous voyez, c’est bien réel !

Commencez-vous à comprendre ?

Et surtout chers amis, prenez bien soin de vous.

Giuseppe Amaniera

Je donne mon accord à Philippe Jandrok pour diffuser à sa guise tous les éléments de ce fichier !

4 Commentaires

  1. Bonjour M. Jandrock, sur Cogiito que des articles qui vont dans le sens de mes convictions. Je me permets cette fois ci de mettre un commentaire car voilà plus d’un an que j’essaie de bien comprendre cette escroquerie de « concitoyen’ et cet article confirme toutes mes recherches. Nous sommes englués dans une grande toile avec au-dessus des prédateurs sans aucune Lumière Divine.
    Toute ma Gratitude pour votre travail et bienveillance à Vous et votre Dame Louloute.

    • Bonjour, oui un lien c’est bien. Mais je pense qu’une personne qui est vraiment motivée va faire ses recherches et trouver sa solution. Ça reste une conviction et un travail personnel.
      Ce n’est que ma conviction et non une critique.

Laisser un commentaire