Distribution de masques à tous les Français: «Pourquoi attendre encore un mois ?», demande le Dr Marty

2
1674
Jérôme Marty, président du syndicat de médecins UFML (Union française pour une médecine Libre). (LP/AURÉLIE LADET / MAXPPP)

Dans sa quatrième allocution aux Français, Emmanuel Macron a annoncé à partir du 11 mai la distribution de masques en « lien avec les maires » et « à chaque Français » pour se protéger et protéger les autres contre le coronavirus. 

« Pourquoi attendre encore un mois ? », demande Jérôme Marty, président du syndicat de médecins UFML (Union française pour une médecine Libre).
Pour le docteur, le port du masque obligatoire arrive trop tard, « c’est incontestable ».

« Ça fait plus d’un mois qu’on sait qu’il faut masquer la population dans tous les domaines de la vie où on doit rompre la distanciation sociale »s’exclame Jérôme Marty. 

« Le questionnement que l’on peut avoir, c’est pourquoi attendre encore un mois alors même qu’il continue d’y avoir une transmission de cette pathologie ? » 

Pour le médecin, l’urgence aujourd’hui est « d’accélérer les choses pour qu’on puisse enfin protéger la population, non seulement dans les transports en commun, mais aussi dans les cellules familiales ».

Il faut dépister les « asymptomatiques »

Pour le président de l’UFML, cette urgence à produire et à distribuer des masques en France doit aussi être adoptée pour produire des tests de dépistage au Covid-19. 
« On n’est pas un pays en voie de développement », lance le médecin, pourtant « on voit qu’il manque encore des réactifs comme des écouvillons ».

Contrairement à la volonté du président de la République, pour Jérôme Marty, il faudra en priorité dépister les personnes « asymptomatiques », celles qui ne présentent pas de symptôme, puisqu’au mois de mai, « la grippe aura disparu ».
Toute personne présentant des symptômes sera forcément atteinte par le Covid-19, d’après le président du syndicat de médecins. 

Il appelle à ne pas perdre l’enjeu de vue :

« C’est une catastrophe nationale, avec plusieurs centaines de morts par jour.
Je rappelle que tous les jours, c’est comme si un A380 se crashait en France. »

Jérôme Marty, président du syndicat de médecins UFML

Source : FranceTvInfo

2 Commentaires

  1. holà et encore merci a vous pour tout ce que vous nous partager des superbe capsules les une que les autres avec votre louloute qui est une femme très agréable chapeau bas.Concernant les masques pourquoi attendre un mois je dirais pour faire mourir plus de gens et faire plus de contaminer il est bien trop tard pour  » agir  » le mal est fait j’espère que les gens n’ont pas crue a son discours qui n’ est que de la flûte ,on mes un peux de miel ,il se justifie exemple: nous avons fait quelques erreurs QUEL HONTE!!!!!! va dire ça au personne qui ont perdu des proches,médecin,personne âgée,enfant , etc…. il faut que c’est trolls du gouvernement soient condamné il y a pas de justification possible se sont des criminels point pas d’échappatoire je suis d’une colère folle ,vraiment révolté.
    Cordialement

  2. Bonjour,
    Ne pas distribuer de masques avant un mois ça leur donnera l’excuse de vacciner la population.
    Plus de malades en entendant le vaccin Bill Gates.
    Bonne journée à vous et à Mme Louloute

Laisser un commentaire