DJOKOVIC, LE N°1 MONDIAL DE TENNIS, CONTRE LE VACCIN…

5
4533

Par Laurent Glauzy

Le Serbe Novak Djokovic, numéro un mondial de tennis, a la réputation d’avoir un esprit bien à lui. Ses fans l’aiment parce qu’il ne se contente pas d’enchaîner les matchs avec brio, mais qu’il ne mâche pas ses mots dans d’autres domaines. L’année dernière, par exemple, il a fondé un nouveau syndicat de joueurs parce qu’il estimait que les intérêts des professionnels du tennis n’étaient pas suffisamment représentés. « Djoker » a également sa propre opinion sur la dictature de Corona. Il est clairement opposé à toute vaccination obligatoire.

Il ne cache pas cette opinion. Beaucoup de gens restaient encore crédules et obéissants lors du premier confinement, mais Djokovic était déjà critique. En avril de l’année précédente, il s’est prononcé contre une éventuelle obligation de la vaccination – huit mois avant qu’un Européen ne reçoive une dose de vaccin pour la première fois. Son annonce : « Je ne veux pas que l’on m’oblige à me faire vacciner pour pouvoir voyager ».

Depuis lors, il a régulièrement répété sa position – quoi qu’en disent les médias. Et leurs questions sont de plus en plus nombreuses. Car entre-temps, une vaccination obligatoire pour la participation à l’Open d’Australie en janvier est considérée comme probable. Djokovic est le vainqueur record du tournoi du Grand Chelem « Down Under ». En l’état actuel des choses, même son statut de convalescent ne peut le sauver. En Australie, la vaccination obligatoire s’applique même à presque toutes les professions.

« Les médias comme moulins à propagande ». Ces propos dans la bouche de « Djoko » ont fait mouche – et comment ! Car à peine le 20e vainqueur de tournois du Grand Chelem avait-il dit cela que les premiers médias avaient déjà l’écume à la bouche. Le site internetsportif « ran » l’a accusé de « déclarations bizarres ». Selon le « Blick » suisse, il « entre dans le domaine des théoriciens du complot ». Des évaluations similaires sont faites par de nombreux autres journaux à la botte du pouvoir maçonnique.

Mais Djokovic veut toujours dire ce qu’il pense librement malgré les déformations constantes et les campagnes médiatiques : « Cela ne m’empêche pas de défendre les choses que je pense être justes. » Pour lui, les choses les plus importantes sont « les principes, les valeurs et les droits de l’homme ». Comme pour la question sur le vaccin Corona : « C’est une affaire privée et, selon la loi, je pourrais poursuivre quelqu’un qui me pose des questions à ce sujet. Cette question est inappropriée. »

Bien entendu nous ne ferons aucune vaine comparaison entre ce joueur de tennis de talent et courageux et les bouffons de l’équipe de France de football.

LES LIVRES DE LAURENT GLAUZY
https://profidecatholica.com/librairie/

CES VITAMINES QUE L’ON VOUS CACHE :
https://profidecatholica.com/vitamine-c/

5 Commentaires

  1. Bravo au serbe, cela va peut être en réveillé certains, la tyrannie “sanitaire” doit cesser et il est important que de telle tête d’affiche prenne position car il est bien seul. Toutes ces stars et autres célébrités elles sont bien planquées dans leur trou en France entre autre..

Laisser un commentaire