Edward Jenner, prétendu “père de l’immunologie”, était un escroc et un fraudeur qui n’a jamais passé un seul examen médical de sa vie

0
3474

Vendredi 03 juin 2022 par : S.D Wells

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/625943.html

Pendant plusieurs siècles, la variole a été un problème majeur. Puis, à la fin des années 1800, les médecins et les scientifiques ont entrepris des recherches plus approfondies sur les pratiques de désinfection et la stérilisation à la vapeur. Des instruments chirurgicaux révolutionnaires (métalliques et non métalliques) ont été fabriqués avec des surfaces lisses et des matériaux capables de résister à la stérilisation à haute température.

https://www.flushinghospital.org/newsletter/history-of-instrument-sterilization/

Puis, dans les années 1900, les médecins et les scientifiques ont commencé à utiliser l’irradiation, la haute pression, la lumière ultraviolette et l’oxyde d’éthylène pour rendre les opérations chirurgicales beaucoup plus sûres et beaucoup plus souvent réussies.

En outre, la santé et la sécurité environnementales se sont considérablement améliorées au milieu des années 1900, notamment la gestion des déchets infectieux, les services de nettoyage, la protection respiratoire et le traitement de l’air et de l’eau (y compris la plomberie). Il n’y avait plus vraiment besoin de “vaccins miracles” pour “sauver l’humanité” des maladies infectieuses, notamment la rougeole et la variole.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7151947/

Un faux “Père de l’immunologie” utilisé comme catapulte pour une nouvelle religion vaccinale

La toujours corrompue American Medical Association (AMA) et les frauduleux Centers for Disease Control and Prevention (CDC) voulaient créer une “image” différente pour la médecine moderne, une campagne mondiale qui rapporterait des millions (et des milliards) pour les décennies à venir. L’un des moyens d’y parvenir était de prétendre qu’Edward Jenner était le “père de l’immunologie” et de créer un faux héros médical qui servirait de catapulte à la nouvelle religion vaccinale.

Toutes les complications de la vaccination seraient imputées aux maladies infectieuses qu’elles étaient censées prévenir et/ou guérir.

L’histoire a donc été modifiée, et de façon importante. Elle a été réécrite et reconstruite pour s’adapter à un récit visant à promouvoir les vaccins. Edward Jenner (1749 – 1823) devait être salué comme un sauveur de la médecine pour avoir épargné des millions de personnes de maladies infectieuses, mais ses formes d’injection rudimentaires ont causé d’horribles problèmes en soi. Jenner a prétendu être un “chirurgien” à Berkeley, mais il n’est jamais devenu médecin.

Jandrok pandora11 pandora XI
pandora XI disponible sur cogiito.com et sur Amazon

En fait, Edward Jenner n’a même jamais passé un examen médical de toute sa vie. Comme les examens médicaux n’étaient pas obligatoires, Jenner a simplement accroché au-dessus de son bureau une pancarte indiquant “Chirurgien, apothicaire”. Plus tard, il a littéralement acheté des “diplômes de médecine” qu’il n’a jamais obtenus.

C’est sur ce fraudeur et ce bonimenteur que repose l’ensemble du complexe industriel des vaccins, qui représente plusieurs milliards de dollars.

Jenner, le soi-disant “père de l’immunologie”, a vu son fils mourir à 21 ans après lui avoir injecté plusieurs “vaccins”, dont le cowpox.

À la fin du XVIIIe siècle, Edward Jenner a injecté à son fils aîné une série de “vaccins” pour le voir mourir de la tuberculose à l’âge de 21 ans. Jenner a ensuite évité d’injecter quoi que ce soit à son autre fils et est devenu un anti-vaxx lorsqu’il s’est agi pour sa propre famille d’utiliser ses fausses inventions. De toute façon, Jenner a volé les “formules vaccinales” à des laitières et n’a jamais été à l’origine de quelque forme de médecine que ce soit.

C’est ainsi que toute l’histoire fausse du Saint Graal de la médecine, les vaccins, a été inventée à partir d’une superstition non scientifique étayée par AUCUNE preuve scientifique et propagée comme “sûre et efficace” par des agences gouvernementales frauduleuses.

Échecs enregistrés des vaccins : Des cas de variole chez des personnes ayant déjà reçu le vaccin antivariolique dans les années 1900 ont continué à être enregistrés.

Les vaccins antivarioliques causaient plus de dégâts que de bienfaits lorsqu’ils ont été “inventés”, mais le carnage a été bien dissimulé, tout comme le carnage des vaccins COVID-19 en ce moment. Jenner a contribué à dissimuler les preuves de cette décimation sanitaire, tandis que le fanatisme pro-vaccin basé sur le charlatanisme grandissait et se développait comme son propre virus, et se répandait dans le monde comme une pandémie.

Plus tard, le CDC et l’AMA allaient “découvrir” un nouveau faux héros du vaccin, le Dr Jonas Salk, le “Dieu” de la pharmacologie culte.

Polio – a true investigative history

Ils prétendaient qu’il avait inventé un vaccin contre la polio, mais tout ce qu’il faisait en réalité, c’était de mener des expériences médicales illégales sur des malades mentaux.

Encore une fois, à une époque où les habitudes de vie étaient beaucoup plus saines, y compris la prise de vitamine D pour l’immunité, les organismes de réglementation médicale hautement corrompus ont accordé tout le crédit de guérison à la recherche et à l’efficacité des vaccins truqués. Toute la campagne de la Marche des dix sous a été menée sur la base de la théorie frauduleuse des vaccins et de données gonflées sur la paralysie, afin de susciter la peur et de promouvoir les vaccinations.

L’AMA a mené une campagne massive de terreur psychologique basée sur la peur (comme aujourd’hui avec le coronavirus de Wuhan et la variole du singe), qui a trompé et contraint des millions de personnes à courir se faire vacciner avec des toxines expérimentales et non prouvées appelées “vaccins”.

En fait, toutes les ventes et le marketing des vaccins sont basés uniquement sur la peur et la propagande, et n’ont absolument rien à voir avec la médecine fondée sur des preuves.

Edward Jenner et Jonas Salk n’étaient rien de plus que des sorciers qui prétendaient savoir ce qu’ils faisaient.

Cette information clé est absente de toutes les publications historiques médicales, sauf si vous savez exactement où chercher.

Le plus triste, c’est que les vaccins propagent les maladies plus qu’ils ne les préviennent.

Il est prouvé que le vaccin contre la polio propage cette maladie, qu’il s’agisse du vaccin injecté ou du vaccin oral.

Les vaccins contre le coronavirus détruisent votre système immunitaire avec des sosies de virus fabriqués en laboratoire sous la forme de prions de protéines toxiques qui envahissent et obstruent tout le système vasculaire.

Pendant ce temps, des scientifiques criminels travaillant pour des géants pharmaceutiques criminels continuent à mener des essais cliniques falsifiés, tandis que des milliards de victimes humaines de la violence vaccinale sont maltraitées, blessées de façon permanente et/ou tuées par les injections mêmes qui sont censées prévenir la maladie et la mort. Allez savoir.

Faites vos propres recherches, et n’utilisez PAS Google. Essayez le moteur de recherche Brave BETA et obtenez plus de nouvelles vraies et d’informations réelles. Signet Vaccines.news sur vos sites Web indépendants préférés pour des mises à jour sur les vaccins dangereux et mortels et les FAUX héros qui les créent.

Sources :

FlushingHospital.org

NCBI.nlm.nih.gov

GlobalFreedomMovement.org

TruthWiki.org

Laisser un commentaire