En Lituanie, le fascisme pro COVID empêche littéralement les non vaccinés de vivre

10
3875

Lundi 06 décembre 2021 par : Ethan Huff

https://www.afinalwarning.com/570659.html

La Lituanie, pays balte, est entrée dans sa huitième semaine de tyrannie très restrictive du “Covid Pass”, et ce fascisme est hors normes.

Selon les rapports, les personnes non vaccinées dans ce pays sont de plus en plus ostracisées et bannies de la société civile. Ils sont privés de médicaments, de carburant et de nourriture – en fait, de tout ce dont ils ont besoin pour vivre.

Les personnes non vaccinées font également l’objet de descentes de police en civil, d’intimidations en public, de haine ouverte et d’attaques des médias. En d’autres termes, la Lituanie est devenue un paysage infernal pour ceux qui ne se plient pas à la loi.

À l’heure actuelle, on dit que la Lituanie a le régime du Covid Pass le plus strict de toute l’Europe. Et il n’y a pas de fin en vue, les choses empirent de jour en jour.

“Sans laissez-passer, ma femme et moi ne pouvons entrer que dans les petits magasins qui vendent principalement de la nourriture, des produits pharmaceutiques, de l’optique ou des produits agricoles et des animaux de compagnie”, rapporte un Lituanien.

“Nous sommes interdits partout ailleurs”.

Au moment où nous écrivons ces lignes, les personnes qui n’ont pas de laissez-passer Covid en Lituanie ne sont pas autorisées à entrer dans les centres commerciaux ou les grands supermarchés. Il leur est également interdit d’entrer dans les magasins de vêtements.

“Même les magasins d’occasion doivent appliquer l’interdiction”,

expliquent les rapports.

“Personne ne peut acheter ou vendre sans le Pass”. (RELATIF : Comme nous l’avions prévenu, les “vaccins” contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) deviennent rapidement la marque de la Bête).

“Technologie. Livres. Santé et beauté. Magasins de variétés. Sans laissez-passer, nous ne pouvons pas entrer. Nous sommes bannis.”

Vous ne pensez toujours pas que les injections de covid font partie de la marque de la bête ?

Jusqu’à la mi-octobre, les Lituaniens non vaccinés étaient encore autorisés à acheter de la nourriture et des médicaments. Mais les bureaucrates du gouvernement ont estimé que c’était trop laxiste et ont changé les règles.

Aujourd’hui, même les plus petits magasins d’alimentation sont sommés d’appliquer le Covid Pass, sous peine d’être fermés. Les propriétaires de magasins sont également informés qu’ils ne doivent autoriser qu’un seul client par 30 mètres carrés de surface de vente, ce qui rend de nombreux commerces non rentables.

“Un client par 30m2, c’est trop peu pour que de nombreux magasins puissent survivre”, prévient le rapport.

“La règle des bureaucrates a obligé les magasins à prendre une décision : sauver leur propre entreprise ou nous bannir des quelques magasins qui nous sont encore autorisés. De nombreux magasins – chaînes et indépendants – ont choisi l’option de nous interdire. Tuer ou être tué”.

La chaîne d’épicerie Lidl, par exemple, a annoncé le 20 octobre qu’elle ne servirait que les clients “qui ont un Opportunity Pass”. Tous les magasins Lidl en Lituanie se conforment à cette nouvelle restriction.

“Résultat : dans de nombreuses régions, il n’y a plus aucun endroit où acheter de la nourriture sans un Pass”, préviennent les rapports. “Les supermarchés nous interdisaient déjà depuis septembre, maintenant les petits magasins nous interdisent aussi”. Alors comment acheter de la nourriture ? En ligne. Les marchés de plein air. Ou se rendre dans l’un des rares magasins qui ne nous interdisent pas encore.”

Un rapport des médias locaux explique que dans les grandes villes, de longues files d’attente se sont formées devant les magasins qui servaient encore les non-vaccinés. C’était avant l’entrée en vigueur des nouveaux mandats, bien sûr.

“Pour les citoyens respectueux de la loi qui n’ont pas le Pass, il reste peu d’options d’achat : acheter en ligne, ou se rendre dans quelques petites épiceries ayant pignon sur rue, dans des pharmacies ou sur des marchés en plein air.”

Presque toutes les pharmacies de Lituanie n’acceptent que les Pass, ce qui signifie que les non-vaccinés ne sont pas admis. Cela signifie que toute personne non vaccinée ayant besoin d’un médicament ne pourra plus l’obtenir.

Les stations-service sont légèrement moins respectueuses de la loi, une sur cinq continuant à servir les personnes non vaccinées. Dans les banques, des mesures de ségrégation ont été mises en place pour rendre le processus de service à la clientèle plus difficile pour les personnes non vaccinées.

La police lituanienne, d’ailleurs, est tout à fait favorable à ce fascisme extrême. Ils s’habillent désormais régulièrement en civil, en se faisant passer pour des clients normaux, afin d’essayer de surprendre les magasins en train de ne pas vérifier le Pass Covid des gens.

“Des policiers en civil font maintenant des descentes dans les supermarchés et les centres commerciaux, arrêtant les gens pour vérifier leur Pass Covid et leur pièce d’identité afin de s’assurer qu’il s’agit bien d’un Pass valide appartenant à cette personne”, expliquent les rapports.

“La police donne des conférences de presse sur ces raids. L’ampleur des raids de la police est stupéfiante. Un jour de la semaine dernière, 200 agents en civil ont fait des descentes dans des magasins et des centres commerciaux. C’est 2,5 % de tous les officiers de la nation. Ils ont mené des enquêtes surprises sur 11 700 personnes. C’est 0,4% de la population entière.”

Où cela s’arrête-t-il ? La mauvaise nouvelle est que cela ne s’arrête pas. En fait, le reste du monde peut s’attendre à la même chose, car le grand public a clairement fait savoir qu’il n’y a pas de tyrannie assez mauvaise pour se défendre.

“C’est un état policier”, préviennent les rapports. “Nous contre eux. L’altérité. Ségrégation légalisée. Les opinions qui étaient répugnantes en 2019 sont devenues courantes en 2021. Restriction après restriction, le régime du col. Covid a mis en lambeaux les liens qui nous tiennent tous ensemble dans une même société.”

Les dernières nouvelles concernant la tyrannie du coronavirus de Wuhan (Covid-19) sont disponibles sur le site suivant

Fascism.news.

Sources :

TheReaderApp.com

NaturalNews.com

10 Commentaires

  1. Savez-vous que la cheffe Ursula von der Leyen de la commission européenne qui estime venu le temps de “réfléchir à la vaccination obligatoire” afin de pousser le tiers d’européens non-vaccinés à le faire est la femme de Heiko von der leyen ?
    Et devinez qui est ce monsieur heiko von der leyen ? pdg d’une société de développement des affaires (l’ingénierie médicale). N’y a-t-il pas un conflit d’intérêt ?

    Mais enfin qu’attendent les peuples pour désobéir pendant qu’il en est encore temps ?

    • En Guadeloupe eux ils ont compris et ont bloqué L’ile, et désormais le gouvernement semblerai reculer et vouloir négocier…
      Mais ici demandez donc aux moutons-pigeons de bloquer le pays …
      Dommage car d’autres comme les italiens nous emboiteraient le pas ….

  2. L heure est proche …. Il va falloir être bien accroché à son slip !!! Se relier à son étincelle divine est primordial ! La vérité triomphe toujours… Nous sommes ! Merci a Cogiito pour tout ce travail d informations. Gratitude

  3. ils sont devenus complètements FOUS !!!
    C’est du Fascisme pur et dur comme en Allemagne Nazie,
    Toute résistance exclue, réprimée, En Lituanie les “Non-Vaxx” sont les nouveaux juifs de 1934 … Pour de Vrai !!!
    Bientôt les camps de concentration… ???
    Comme a dit Maitre Di-Vizio dans une interview, je cite : ” Nous sommes dans la même situation qu’en 1933…”
    il ne manque plus que des “Lois d’Exceptions”…
    Avec ça, ce qui se passe là bas + ce qui se passe en Australie et actuellement en Autriche et en Allemagne,
    vous pouvez être surs qu’on va bientôt nous aussi y avoir droit … Le seul truc qui ralenti cette accélération c’est le Fait qu’en France il y a les Elections en Avril 2022 ,…
    Si Macron repasse vous pouvez être certains qu’on aura droit nous aussi à Tout ce Cauchemar comme en Lituanie, Australie, Autriche, Allemagne… L’Etau est en train de se resserrer Méga…

  4. La continuation du PLAN … on le sait car nous avons les bonnes infos. Quand cette masse humaine servile à souhait qui sacrifie ses enfants à la bête immonde sans rien faire, ils me débecquent. On sent qu’ils ( les politocards ) suivent à la lettre le PLAN mondial d’asservissement de la race humaine. S’en est tellement ridicule qu’on en rigolerait. Castex, véran et les autres, franchement les gars, vous êtes sérieux ?

    • Rappelez vous ,tout ce qu il avait prédit est arrivé et le peut qui n est pas arrivé vas se produire. Une destruction soudaine va s abattre sur eux ,on est aux porte de la guerre , guerre entre humains mais aussi guerre galactique ,le reste de ses prédictions vont inéluctablement ce produire ,il faut remonter à plus de15000 ans pour comprendre les enjeux d aujourd’hui pour nous c est énorme ,mais pour eux ce n est même pas une décennie, pendant tout ce temps ils on corrompus les rois de ce monde dans le seul but d effacer la créature faite par l un des leurs car tirer de leur propre ADN nous sommes comme eux ,notre durée de vie à été simplement écourté afin que nous leur restions soumis , mais la source créatrice de toutes choses à ordonné à ceux qui nous ont conçu de nous protéger ce qu ils vont faire .Tout celà à été consigné dans des tablettes sumeriennes .ayons confiance ils veillent sur la limite à ne pas dépasser

  5. n’oublions pas que les pays baltes, avec l’Ukraine étaient les pays ou la collaboration avec le régime nazi à été la plus active.
    N’oublions pas qu’ils commémorent encore, chaque année les Waffen-SS, que déplore la Russie qui proteste chaque année à cette occasion. Les pays de l’UE refusent de désapprouver…

  6. Merci du partage

    Au nom de votre santé, les pervers mondialistes vont nous empêcher de pouvoir se nourrir, de se soigner

    au motif de “pour votre santé, votre sécurité et votre bien être”

    l’inversion des valeurs est flagrante

    Prévenir plutôt que de guérir, faire quelques provisions qui se conservent sont de mise, de toute façon vu l’inflation, c’est un investissement sage, sachant que leur joker est une cyberattaque qui paralysera tout.

    Mme Ariane Bilhéran nous avait prévenu de la famine qui sévissait en colombie dès le premier confinement, que cela se généraliserait.

    bien à vous

Laisser un commentaire