En réponse à vos questions sur la CLC

10
11866

10 Commentaires

  1. Enfin de la lucidité ! Mais que croyiez-vous, Philippe ? Vous connaissez pourtant la réalité souterraine. Vous pensiez réellement qu’une entité “supérieure” allait contraindre les Etats voyous ? C’est pur délire ! Ces gens fabriquent leur propre réalité, ils n’en n’ont rien à foutre de la légalité. Ils ont la force brute avec eux. Va falloir s’y faire. Vive les chemins de traverse. Bise à vous mes amis. Josiane

    • Josiane ou qui que vous soyez, Prenez garde à votre ton et à vos insultes dissimulées, je ne suis ni votre ami ni votre camarade de bistrot, vos analyses agressives et vos points de vue révolutionnaires n’ont peut-être pas leur place ici, surtout si vous êtes incapable de comprendre que L’homme ne peut vivre sans espoir, de mon côté, je crois que nous pouvons les battre, car une nouvelle ère est désormais présente, mais pour cela, il vous faudrait un plus de perspicacité et surtout, un minimum de spiritualité que vous montrez par vos prises de positions ne pas avoir.

  2. Ce sujet m’intéresse et je suis preneur d’explications supplémentaires et de témoignages. Mais j’émets quand même de sérieux doutes quant à réussir à faire valoir ses droits d’êtres souverains en France, y compris par le biais de la fraude du nom légal. J’estime que tout est véridique, et effectivement leurs lois sont de fait non valides et il est possible de refuser de payer les impôts, y compris la TVA ce qui me paraît encore plus inapplicable pour des raisons évidentes. Mais le fait est que les juges appartiennent dans l’ensemble à cette même mafia crapuleuse (franc-maçonnerie) et que le pouvoir actuel possède les clés des tribunaux ; dit autrement même dans les tribunaux, même en faisant appel, ils font ce qu’ils veulent et se donnent le droit de ne pas faire respecter leurs propres textes. Je n’ai trouvé personne sur internet qui peut me certifier que cette démarche d’invoquer la fraude du nom légal fonctionne réellement. Tout ce que j’ai trouvé sur internet, ce sont des témoignages d’affaires en cours ou qui traînent dans le temps, ce qui peut donner l’impression que ça marche, mais rien n’est moins sûr. Sachant que l’un de leurs prochains plans c’est de saisir un maximum de biens, en particulier les terrains et les biens immobiliers, je me demande s’ils n’ont pas intérêt à ce que les affaires traînent pour inciter des êtres humains (en particulier ceux qui sont contre le système) à tenter de faire valoir leurs droits. Ainsi les défauts de paiement et les majorations s’accumulent, ce qui est dans leur intérêt. A la suite de quoi une décision judiciaire de saisie de bien sera rendue. Décision illégale certes, mais une décision actée quand même par ces bandits. De là, que faire quand une horde de forces du désordre (les mêmes qui ont violenté des gilets jaunes pacifiques) s’introduiront chez vous pour vous expulser, vous incarcérer ou vous neutraliser par la violence ? Je souhaite me tromper, derrière la common law court et la fraude du nom légal il y a une lueur d’espoir de combattre ce système démoniaque, mais je suis très sceptique. Je tenais à vous faire partager mes doutes.

  3. Bonsoir Monsieur
    Je vous écoute avec grand intérêt et grand plaisir et vous remercie pour vos capsules très riche en informations.
    Sous quel nom puis-je vous trouver sur VK ?
    J’ai tapé Cogiito mais n’ai eu aucun résultat.
    Merci à vous

Commentaires fermés.