Facebook s’appuie sur l’OMS financée par Bill Gates pour définir la «désinformation vaccinale», c’est l’Hôpital qui se moque de la Charité…

1
2058

Éditorial de Robert F. Kennedy, Jr., président, Children’s Health Defense

Traduction pour cogiito.com : PAJ

Le 22 mai 2020, Facebook a retiré mon interview IGTV avec Polly Tommey dix minutes après l’avoir publiée, sans commentaire ni explication. Il n’y a eu aucune inexactitude dans le segment de 45 minutes. Chaque déclaration médicale provient d’une science évaluée par des pairs.

Mark Zuckerberg dit que Facebook s’appuie sur l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour déterminer quelles articles sont des « désinformations vaccinales »

Ce terme est maintenant un euphémisme pour toute déclaration qui s’écarte des déclarations officielles de l’OMS qui sont souvent une cavalcade d’inexactitudes et de mensonges.

L’OMS est l’instrument de Bill Gates. 

Gates est le plus grand donateur de l’OMS et le plus grand producteur de vaccins au monde. 

La déclaration de l’OMS en 2019 selon laquelle «l’hésitation face au vaccin» est l’une des plus grandes menaces mondiales pour la santé publique , est, en soi, une énorme série de désinformation vaccinale. 

Cette déclaration est emblématique de la façon dont le contrôle dictatorial de Gates a fait de l’OMS une marionnette pour ses obsessions personnelles et son programme financier privé. 

Gates finance également la fonction de vérification des faits de Facebook (Politifact),  lui donnant le pouvoir de censurer et de contrôler le flux d’informations mondiales.

Où sont tous mes amis, les partisans libéraux de la liberté d’expression ? 

Combien de temps resteront-ils silencieux ?

1 COMMENTAIRE

  1. Je persiste que Gates est un malade mental, il est lui-même la.marionette ,de l état profond, car il est impossible d avoir autant de pouvoir tout seul.

Laisser un commentaire