Foire aux questions sur la méningite

0
251

MERCOLA.COM : https://articles.mercola.com/meningitis/faq.aspx

TRADUCTION POUR COGIITO.COM : PAJ

LE SUJET EN UN COUP D’ŒIL

  • Bien que la méningite fongique ne soit pas contagieuse, l’inhalation de spores de champignons dans l’air, le recours à des techniques médicales consistant à les insérer directement dans le système nerveux central ou à des champignons pénétrant dans un site infecté situé à proximité du système nerveux central peut déclencher la maladie
  • Les résultats de l’enquête de recherche sur l’impact de la méningite du MRF ont révélé que les patients atteints de méningite présentaient de la fatigue (6% des cas), une perte auditive (10%) et des problèmes de comportement, émotionnels et psychologiques (13%)

Q: Comment contractez-vous la méningite ? 

La méningite est-elle aéroportée ?

R: Certains types de méningite sont aéroportés. Les patients contractent la méningite bactérienne en s’embrassant, en partageant des ustensiles de cuisine ou de boisson, en toussant ou en éternuant. Les bactéries se trouvent généralement dans la salive et le mucus d’une personne infectée. 1

Bien que la méningite fongique ne soit pas contagieuse , l’inhalation de spores de champignons dans l’air, le fait de subir des techniques médicales consistant à les insérer directement dans le système nerveux central ou à des champignons pénétrant dans un site infecté situé à proximité du système nerveux central peut déclencher cette maladie. 2

Q: Quelle est la fréquence de la méningite ?

R: Les statistiques montrent qu’aux États-Unis, on diagnostique chaque année une méningite virale chez 10 personnes, alors que 3 personnes sur 100 sont atteintes de méningite bactérienne. Au Royaume-Uni, la Fondation pour la recherche de la méningite (MRF) affirme que 3 200 cas de méningite et de septicémie à méningocoque se produisent chaque année. 3

Cependant, ces chiffres augmentent considérablement dans la «ceinture de la méningite» en Afrique subsaharienne, où des épidémies de méningite se produisent fréquemment pendant la saison sèche dans des pays tels que le Soudan, le Sénégal, le Nigeria, le Ghana et le Kenya. Les chiffres de la saison épidémique de 2014 ont révélé qu’il y avait 14 317 cas présumés de méningite et 1 304 décès. 4 , 5

Q: Quels sont les effets à long terme de la méningite ? 

La méningite est-elle fatale ?

R: Malheureusement, la méningite peut avoir des conséquences à long terme. Les résultats de l’enquête de recherche sur l’impact de la méningite du MRF ont révélé que les patients atteints de méningite souffraient de fatigue (6% des cas), de perte d’audition (10%) et de problèmes de comportement, émotionnels et psychologiques (13%). 6

Les patients atteints de méningite peuvent également souffrir d’inflammation cérébrale, de sensibilité à la lumière, de surdité, de manque d’appétit, de douleurs articulaires et corporelles, d’une peau tachée et d’une chute de la pression artérielle 7, ainsi que d’autres complications dévastatrices. Pire encore, la méningite peut être fatale, en particulier dans les cas de méningite bactérienne. 8

Q: Quels sont les premiers signes de méningite chez les adultes ? 

Est-il possible d’avoir une méningite même sans fièvre?

R: Les éruptions cutanées sur la paume des mains, la plante des pieds, l’estomac, à l’intérieur des paupières et sur le sommet de la bouche apparaissent généralement chez les patients atteints de méningite. Cependant, les autres symptômes de la maladie comprennent une forte fièvre, des maux de tête, une sensation de malaise, une irritabilité et un manque d’énergie, une peau pâle et marbrée, des muscles et articulations douloureux et des crises d’épilepsie. 9

Les patients atteints de méningite peuvent présenter une combinaison de ces symptômes . Il est donc possible que certains ne fassent pas de fièvre, mais présentent d’autres indicateurs.

Q: La méningite peut-elle causer des convulsions?

R: Les convulsions sont un symptôme connu de cette maladie et peuvent survenir tant chez l’adulte que chez l’enfant. 10 , 11 Les convulsions peuvent aussi être une complication de la méningite, car elles peuvent se manifester une fois le diagnostic posé. 12 , 13

Q: Quels tests peuvent être effectués pour vérifier la méningite?

R: Quatre tests peuvent être réalisés pour diagnostiquer la méningite : examens physique, hémocultures, ponction lombaire, tomodensitométrie (TDM) ou imagerie par résonance magnétique (IRM). 14 , 15

pixabay.com

Q: Existe-t-il des directives pour un traitement efficace de la méningite?

R: Pour traiter efficacement la méningite, évitez les traitements conventionnels tels que les médicaments en vente libre et les antibiotiques, qui peuvent entraîner des effets indésirables. Les patients atteints de méningite pourraient bénéficier de remèdes naturels et de pratiques de mode de vie [1]susceptibles d’atténuer la maladie et, éventuellement, de prévenir d’autres maladies. Cependant, dans certains cas tels que la méningite bactérienne ou parasitaire, une hospitalisation peut être nécessaire.

Q: Quelle est la durée du traitement de la méningite?

R: Le traitement dépend du type de méningite diagnostiqué chez le patient. Habituellement, la méningite virale n’est pas traitée, la maladie disparaissant d’elle-même et les symptômes disparaissant au bout de deux semaines. 16

Pendant ce temps, le traitement de la méningite bactérienne pourrait prendre plus de temps. Les patients atteints de cette maladie nécessitent des soins médicaux immédiats 17 et une hospitalisation pour prévenir les lésions cérébrales et la mort. 18 En ce qui concerne les personnes atteintes de méningite fongique, la durée du traitement dépend de la force du système immunitaire du patient et le type de champignon qui a causé l’infection. 19

TRAITEMENTS ET REMÈDES CONTRE LA MÉNINGITE

https://articles.mercola.com/meningitis/treatment.aspx

traduction pour cogiito.com : PAJ

Pixbay.com

Malgré la douleur et l’inconfort qu’elle pourrait causer à un patient, la méningite est heureusement une maladie curable. Pour vous aider à vous rétablir de la méningite, essayez d’appliquer ou de suivre ces remèdes naturels pour un rétablissement rapide et sans problème, moins les effets secondaires néfastes.

Les protocoles de traitement typiques de la méningite peuvent être risqués

Étant donné que la méningite est causée par des virus, des bactéries, des champignons ou des parasites 1, il existe différents protocoles de traitement de la méningite que vous pouvez choisir. 

Connaître le type de méningite (voir cogiito) dont souffre un patient est le facteur ultime pour déterminer le meilleur moyen de traiter la maladie. 2

Malheureusement, les remèdes classiques contre la méningite font souvent plus de mal que de bien. Des recherches ont montré que certains remèdes ne fonctionnaient même pas dans le traitement de la maladie, mais pouvaient plutôt avoir des effets néfastes sur la santé.

Des médicaments antiviraux sont prescrits aux patients atteints de méningite virale, en particulier si la maladie est due à une infection grave par le virus de l’herpès ou de la grippe.

Cependant, le Groupe Cochrane a montré que deux médicaments anti-viraux connus, le Tamiflu (oseltamivir) et le Relenza (zanamivir), non seulement étaient inefficaces pour le traitement de la grippe, mais pouvaient également entraîner de graves effets secondaires.

En fait, le rapport a montré qu’il n’existait aucune preuve significative établissant un lien entre ces médicaments et une diminution de la transmission virale. 3 En outre, le Tamiflu a été lié à des effets secondaires tels que : 4

La nausée Vomissement
Maux de tête Problèmes rénaux
Événements psychiatriques Problèmes de rythme cardiaque

Pendant ce temps, les patients atteints de méningite bactérienne et parasitaire reçoivent souvent des antibiotiques comme les céphalosporines et la rifampine, qui entraînent également des effets secondaires néfastes. 5

Une étude publiée en 2016 dans la revue Cell Host Microbe a révélé que les antibiotiques pouvaient en réalité favoriser les maladies, car ils créaient un environnement riche en oxygène susceptible de stimuler la croissance d’agents pathogènes. 6

Les antibiotiques tuent non seulement les bactéries bénéfiques résidant dans l’intestin, mais détruisent également le système immunitaire (dont 80% se trouvent 7dans l’intestin). Cependant, si un cas de méningite est si grave qu’un traitement antibiotique peut être réellement nécessaire, assurez-vous de prendre un probiotique quelques heures avant ou après l’antibiotique pour reconstituer votre réserve de bactéries saines. L’amphotéricine B ou le miconazole peuvent être recommandés pour le traitement de la méningite fongique et parasitaire par voie intraveineuse. Malheureusement, divers médicaments antifongiques ont été associés à des effets secondaires dévastateurs tels que: 

Démangeaisons et rougeurs Légère sensation de brûlure
Maux de tête Douleur dans les muscles, les articulations et l’abdomen
La diarrhée Vomissement
Éruptions cutanées Indigestion
Réactions allergiques (gonflement du visage, du cou ou de la langue) Réactions cutanées sévères (cloques)
Difficulté à respirer Dommages au foie (bien que cela soit rare)
Des frissons Perte d’appétit
Fièvre à haute température Anémie (dans laquelle la quantité de globules rouges dans votre corps est réduite)

Ces méthodes de traitement naturel sont plus efficaces

pixabay.com

Au lieu de ces traitements conventionnels pour la méningite qui pourraient constituer une menace pour votre santé, pourquoi ne pas essayer ces remèdes naturels ? Voici certaines de vos meilleures options : 8

Ail : super aliment très abordable et peu coûteux, l’ail s’est montré efficace contre de multiples maladies (méningite comprise) en raison de l’allicine, son principe actif. L’allicine et d’autres composés organiques de l’ail sont chargés d’antioxydants dotés de capacités antivirales et antibactériennes. Les patients atteints de méningite bénéficieront certainement de l’ail, car il peut favoriser l’élimination et la prévention des infections.

Champignons Reishi : ces champignons qui ont une couleur rouge vif et une «finition» vernie 9 pourraient bénéficier aux patients atteints de méningite. Les triterpènes et les polysaccharides contenus dans les champignons reishi contribuent à renforcer votre système immunitaire et à réduire l’inflammation provoquée par la maladie.

Chlorella : les patients qui prennent cette algue d’eau douce unicellulaire pourraient tirer parti de la forte teneur en chlorophylle. Selon Organic Facts, la chlorophylle, qui est généralement liée au processus de photosynthèse chez les plantes, présente en fait une structure similaire à celle de l’hémoglobine (une molécule protéique dans les globules rouges 10 ).

En conséquence, la production de globules rouges est améliorée, entraînant une augmentation de l’oxygénation, une purification du sang et une récupération plus rapides des dommages causés par la méningite.

Huile de coco : si les champignons sont responsables d’un cas de méningite, vous pouvez compter sur l’huile de coco pour les éliminer. Selon une étude de 2015 publiée dans la revue mSphere, l’huile de noix de coco constituait une alternative efficace aux médicaments antifongiques et pourrait contribuer à inhiber la croissance de Candida albicans, ou de levures qui vivent normalement dans votre tube digestif. 11

Contrairement aux huiles végétales contenant des acides gras à longue chaîne malsains, les acides gras à chaîne moyenne présents dans l’huile de noix de coco sont connus pour aider votre corps à absorber les nutriments, à améliorer son métabolisme et à favoriser la perte de poids. Ces acides gras sont également convertis en énergie au lieu d’être stockés sous forme de graisse.

Outre ses propriétés antifongiques bénéfiques, l’huile de coco contient également des propriétés antibactériennes, antimicrobiennes et anti-virales, faisant de cette huile un booster de santé complet.

Tweaks Lifestyle qui sont efficaces contre la méningite

Outre les protocoles de traitement naturels mentionnés plus haut, vous devez apporter certains changements à votre mode de vie pour non seulement vous débarrasser de la méningite, mais également pour maintenir votre corps en forme et pour empêcher que d’autres maladies ne vous nuisent: 12 , 13 , 14

Pixabay.com

Maintenez un régime alimentaire sain : outre un repos suffisant, une alimentation saine composée de vrais aliments peut aider à traiter la méningite et à renforcer votre système immunitaire. Cela signifie que votre régime alimentaire devrait comporter des quantités pratiquement illimitées de légumes biologiques, des quantités importantes de graisses saines et des portions modérées de viandes nourries à l’herbe .

N’oubliez pas de vous hydrater aussi avec de l’eau pour que l’excès de déchets, de bactéries et de protéines soit éliminé de votre corps et ne s’accumule pas dans vos reins et votre vessie. 15 Si vous souhaitez donner une saveur rafraîchissante à votre boisson, ajoutez des tranches de citron ou de concombre , voire du jus de citron vert.

Le jus de fruit est aussi une autre option, mais consommez-le frais et avec modération et n’achetez aucune variété transformée d’épicier. Les fruits en général contiennent du fructose, qui peut être désastreux pour la santé s’il est consommé de manière excessive.

Le repos au lit est important : c’est en fait l’un des meilleurs remèdes contre la méningite. En s’assurant de bien se reposer, le patient permet à son système immunitaire de récupérer des dommages causés par la maladie, ainsi que de réduire l’exposition à d’autres agents pathogènes et virus. Outre le repos au lit, une exposition inutile aux changements de température et aux environnements riches en germes est également conseillée.

Certains cas de méningite pouvant être contagieux ou extrêmement douloureux, certains patients peuvent nécessiter une hospitalisation pouvant durer quelques jours, voire plusieurs semaines, en particulier si des complications surviennent.

Utilisez des compresses froides si vous faites de la fièvre : bien qu’elles ne soient pas en mesure de stopper l’agent de la méningite, les compresses froides peuvent également apporter un soulagement. Cela est dû au fait que certains patients peuvent développer de la fièvre, qui peut devenir sévère dans certains cas. L’utilisation de compresses froides aide à réduire la fièvre, de sorte que votre système immunitaire puisse mieux lutter contre l’inflammation et les infections.

Essayez un bain neutre : chez les patients atteints de méningite, du sang pourrait se précipiter sur le cerveau et la moelle épinière lorsque votre corps tentera de remédier à cette complication. Mais, malgré tous les efforts de votre corps, d’autres inflammations pourraient encore se produire. Les bains neutres permettent à votre sang de réagir à l’infection et de se redistribuer correctement dans tout votre corps, ainsi que de soulager l’inflammation et les malaises du cerveau et de la moelle épinière.

Sources :


[1] https://articles.mercola.com/meningitis/treatment.aspx

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ

Les informations et les opinions contenues et partagées sur ce site, dans ces articles passés-présents-à venir sont uniquement à des fins d’information, y compris, sans toutefois s’y limiter, LES TEXTES, GRAPHIQUES, IMAGES ET AUTRES ÉLÉMENTS NE SONT PAS DESTINÉS À SERVIR DE CONSEILS OU D’ORDONNANCE MÉDICALE. RIEN DE CE QUI EST MENTIONNÉ DANS CE SITE NE VISE A REMPLACER UN AVIS MEDICAL, UN DIAGNOSTIC OU UN TRAITEMENT PAR UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ.

Philippe A. Jandrok rédacteur en chef du site cogiito.com

Laisser un commentaire