FRAUDE TOTALE : le CDC autorise les hôpitaux à classer les personnes décédées vaccinées comme « décès non vaccinés »

14
43313

Vendredi 17 septembre 2021 par: Lance D Johnson

https://www.afinalwarning.com/554392.html

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont élaboré un ensemble de règles relatives à la classification des maladies infectieuses et des décès. 

Les hôpitaux et les laboratoires sont tenus de suivre ces règles et de déclarer les données officielles de covid-19 sur la base de ces règles. Il apparaît que ces règles ont été conçues de manière à dissimuler le nombre de cas de covid chez les vaccinés et à masquer le nombre de décès causés par les vaccins covid-19 . 

Ces règles gonflent à la fois le nombre de cas de covid chez les non vaccinés et permettent aux hôpitaux de classer les personnes décédées vaccinées comme des décès « non vaccinés ».

Cette fraude médicale et cette trahison morbide permettent au CDC de continuer avec le faux récit selon lequel la nation souffre d’une “pandémie des non vaccinés”. Les personnes qui meurent à cause du vaccin sont utilisées comme accessoires pour annoncer faussement le besoin d’un plus grand nombre de ces vaccins mortels.

Des règles suspectes du CDC obscurcissent les données des hôpitaux, trompant la nation

Lorsqu’un individu reçoit sa première dose d’un vaccin contre le covid-19, il est toujours classé comme « non vacciné » pendant plusieurs semaines après le vaccin. 

S’ils sont testés positifs au covid-19 dans le mois qui suit l’injection, ils sont officiellement enregistrés comme “cas non vaccinés”. 

Si le vaccin provoque des symptômes physiques de la maladie (comme cela a été rapporté chez 50 pour cent des receveurs dans les études cliniques ), cette maladie est classée comme une réaction immunitaire saine au vaccin ou est annoncée comme une maladie plus bénigne par rapport à un cas hypothétique de covid.

Même s’il n’y a aucun moyen de comparer une blessure causée par un vaccin avec un cas hypothétique et inexistant de maladie, on dit aux patients vaccinés d’accepter cette conjecture comme un fait. Peu importe le nombre de médicaments dont le patient a besoin pour gérer la douleur après avoir été malade à cause du vaccin . Peu importe combien de fois le patient vacciné doit consulter un médecin ou se rendre aux urgences après avoir été vacciné. Le patient vacciné est informé que ces problèmes sont bien meilleurs qu’une infection potentielle à la covid.

Après trois à quatre semaines, un patient vacciné est invité à revenir pour une deuxième dose. Même après avoir pris la deuxième dose, ils ne sont pas considérés comme « complètement vaccinés ». 

Si le patient doublement vacciné a une réaction au vaccin ou est testé positif au covid-19 dans les deux semaines qui suivent la deuxième dose, il est toujours considéré comme « non vacciné ».

Selon les règles du CDC, personne n’est considéré comme “complètement vacciné” jusqu’à ce que 14 jours complets se soient écoulés depuis la deuxième injection de vaccin à ARNm de Pfizer ou de Moderna, ou 14 jours après la première dose du vaccin Johnson & Johnson. 

Cette règle cache commodément 80% des décès qui surviennent après la vaccination et attribue sournoisement à tort ces décès comme des « décès non vaccinés ». 

Cette règle frauduleuse gonfle le nombre de morts non vaccinés et masque les vrais problèmes médicaux qui sont le résultat des vaccins covid. La grande majorité des décès surviennent dans les deux premières semaines suivant la vaccination, mais tous ces décès sont annoncés comme des « décès non vaccinés ».

La fraude aux tests de covid du CDC crée une illusion d’épidémies chez les non vaccinés

La distorsion morbide de la mort contrôlée par le CDC n’est pas le seul processus qui obscurcit les données et trompe la nation. 

Le CDC a également conçu un ensemble différent de directives de test pour les vaccinés et les non vaccinés. 

Le CDC pousse de nombreuses entreprises à punir les non vaccinés sur leur lieu de travail et d’éducation, les obligeant à passer plus fréquemment des écouvillons de test covid-19 et des sondes nasales. 

Les directives du CDC permettent aux laboratoires d’utiliser un seuil de cycle (CT) de 40 ou plus pour les non vaccinés. 

Le CDC recommande que les laboratoires utilisent un CT de 28 ou moins pour les vaccinés. 

Cette directive de test disparate minimise le risque de faux positifs pour les vaccinés, mais continue de générer une pandémie de faux positifs chez les non vaccinés, augmentant artificiellement le nombre de cas pour les non vaccinés.

Le CDC oblige les personnes en bonne santé à passer des tests covid faussement calibrés, ce qui entraîne de faux rapports d’épidémies . Pendant ce temps, le CDC ne signale les cas de covid chez les vaccinés que si ces cas sont passés 15 jours après la deuxième dose de vaccin et uniquement si ces cas entraînent une hospitalisation ou le décès. 

Cette fraude est encore exacerbée par une autre règle cavalière du CDC, qui permet aux hôpitaux de prétendre que le covid-19 est la cause de l’hospitalisation ou du décès, lorsque l’on ne peut exclure le COVID il est suspecté d’avoir causé la maladie .

Le Covid-19 était la seule cause de décès pour seulement 6% des décès signalés par covid-19 en 2020, révélant une fraude médicale généralisée. 

L’ancien chef du CDC, Robert Redfield, a donné un coup de sifflet lors d’une audition par le sous-comité de sélection de la surveillance et de la réforme de la Chambre sur la crise des coronavirus. Il a déclaré que les hôpitaux reçoivent une «incitation économique perverse» pour gonfler les décès par covid chez les non vaccinés. Des centaines d’infections courantes sont toujours signalées comme covid-19, comme en témoigne la quasi-éradication de centaines de milliers de cas de grippe en 2020 . Toute cette fraude médicale, cette force et cette tromperie brossent un tableau déchirant :

le CDC fait partie d’un programme de vaccination et essaie désespérément de couvrir ces vaccinations de crimes contre l’humanité.

Sources include:

LifesiteNews.com

CDC.gov

NaturalNews.com

HealthImpactNews.com [PDF]

Breitbart.com

UPI.com

14 Commentaires

  1. Bonjour monsieur jandrok et madame louloute, je suis intéressé par votre culture de l’histoire et pourrai vous écouter pendant des heures. De plus, on ne prend plus temps de lire, avoir du concret, qui reste dans le temps pour les générations futures, tout est vide, virtuel, ce qui m’amène à vous demander quels sont vos références en matière de livres, si vous pouviez, en racontant l’histoire, nous faire partager vos livres. Merci pour tout ce que vous faites, que dieu vous bénisse

  2. Bonjour, Cette façon de classer les décès pour le CDC s’appelle du terrorisme vaccinal. Et que font nos élus qui sont censés nous représenter ? Ils encouragent cette violence en votant des lois liberticides. J’ai vraiment du mal à réaliser cette situation qui me dépasse.

    • Bonjour Cass, moi aussi je croayais que les élus nous representaient, mais ils representent seulement une petite partie de la population bourgeoise et sont sous les ordres des grands lobbys. Ce sont ces derniers qui ont le pouvoir.

  3. Tout cela confirme une fois de plus le PLAN généralisé de génocide et de dépopulation de la race humaine.
    Pour votre propre survie lutter jusqu’au bout du bout.

  4. En Belgique on peut toujours voir les bon conseils (malgré des vidéos qui commence à circuler)

    Sur base des données scientifiques et des recommandations plus récentes, il est recommandé de vacciner de façon systématique les femmes enceintes contre la Covid-19 (avis du Conseil Supérieur de la Santé du 21 avril 2021). En effet, les femmes enceintes ont un risque plus important de développer une forme sévère de la Covid-19 et d’accoucher prématurément.

    Si la femme enceinte présente des comorbidités, telles qu’un surpoids trop important avant la grossesse, hypertension, diabète…, la vaccination sera d’autant plus recommandée.

    Pour les femmes enceintes qui travaillent dans le secteur de la santé et qui présentent un haut risque d’exposition, la vaccination est également fortement recommandée.

    Pour les femmes ayant un désir de grossesse, le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) n’émet pas d’objection à la vaccination systématisée.

    Toutes les femmes allaitantes peuvent être vaccinées, d’autant plus s’il s’agit d’une personne travaillant dans le secteur des soins de santé ou appartenant aux groupes nécessitant une vaccination prioritaire.

  5. Mais je me demande quel est le plan B pour les instigateurs de ce génocide quand les gens se rendront compte?
    en ont ils un ? ……je suppose qu’ils compte juste sauter par la fenêtre !

  6. C’est un crime contre l’humanité et les médecins et infirmières qui participent à cela seront exécutés très bientôt ! Quand aux politiciens qu’ils suivent l’exemple du président afghan… car eux seront les premiers à être exécutés ainsi que les policiers et toutes les « forces » de l’ordre qui pour la plupart ne sont même pas français !

  7. Il y a bien longtemps que les peuples devraient se réveiller et enfin s’éveiller. Dès le début, des indices nous avertissaient que les gouvernements menaient leurs propres peuples à une catastrophe. Les contradictions des ports du masques, les contradictions des confinements, les contradictions des distanciations, les contradictions d’un coronavirus qui provient d’un laboratoire, d’une chauve-souris ou d’un pangolin, les contradictions de la fermeture des frontières et la libre circulation des tournois des compétitions européennes de football, les contradictions des ouvertures des magasins et des fermetures des commerces non essentielles… à mener la population dans une confusion criminelle. Oui! Je dis bien criminel. Elle aussi bien économique, santé et aussi physique. Aujourd’hui, c’est la contradictions entre l’obligation des passes sanitaires, et de la non obligation de la vaccination. Pensez-vous après tous ces mensonges que tous ces gens là qui nous gouvernent nous veulent vraiment du bien? Je ne le pense pas. Il suffit de voir le comportement du Sénat, de l’assemblée générale et des ministres. Ils font et votent les lois qui n’ont jamais remis en cause les produits sanitaire dans le milieu agricole qui sont connus et reconnus dangereux. Ils n’ont jamais remis en cause l’industrie alimentaire pour mettre en place une politique de prévention pour lutter contre l’obésité, pensez-vous que cette politique sanitaire est pensée pour notre véritable santé ? Posez-vous la bonne question ? Pourquoi pour 99 % de ceux qui ont survécu de la pandémie du coronavirus, le gouvernement se donne beaucoup de peine à inoculer un essai thérapeutique sur sa population ? Surtout que le produit miracle contre le Covid 19 sort à peine un an après le premier confinement. Pour ceux qui se sont jetés dans la gueule du loup, pour partir en vacances, prendre un café au bare, aller aux restaurants entre amis ou en famille, s’inscrire au sport et voyager a l’étranger, ils ont vendu leur âme au diable. Il ne faudra pas longtemps après quelques signes d’angoisses, qu’ils seront dévorés par les flammes de l’enfer. La France, terre de la liberté d’égalité et de fraternité a déjà longtemps perdu son âme chrétienne. J’espère qu’elle lui reste encore une lueur d’espoir. Celle d’une foi de se battre dans l’unité. Peuple de France, il est temps de prendre votre destin en main. Le gouvernement ne fait plus de la politique pour votre bien être. Non! nos élus ne pensent qu’à leur carrière et à satisfaire leur propre intérêt. Les élus ne sont que des pantins des grands financiers. Le temps est venu que le peuple pratique la désobéissance civique et l’insurrection pacifique. Il est temps, avant que Macron est mis en place le passe sanitaire définitif, la reconnaissance faciale dans tout le territoire, l’obligation vaccinale tout les six mois et s’installe un genocide programmé. Déjà, avec tous ces événements le peuple de France aurait dû se réveiller ! Il faut regarder ce qui se passe en dehors de nos frontières, pour comprendre que notre beau pays est à la traîne en matière de lutte et la defense de nos libertés. Le réveil du peuple français doit passer d’abord par une reprise de son courage. Ensuite, il prendra conscience que ce gouvernement joue sur nôtre peur, pour se maintenir au pouvoir. Que feront-ils, si le peuple français se soulève ? Rien ! Ils fuiront. C’est bien pour cette raison, qu’il pourrait avoir un risque de désastre, si le peuple reste sans réaction jusqu’à l’élection présidentielle. Il est encore temps que ce peuple se réveille et de mener la lutte, bien au-delà des samedis.

Laisser un commentaire