Hommage à Tépa, un résistant engagé…

0
414

Corine et toute l’équipe de Cogiito.com témoignent la même douleur ressentie par la perte d’un homme courageux et engagé dans un combat pour la vérité.

Cogiito en profite pour joindre également le témoignage de notre ami

Roch Sauquere

  • Je tiens à rendre hommage ici, ce soir, à TEPA, mon ami Patrick, de Meta TV, qui est décédé. C’est pour moi une grande douleur. Je ne rentrerais pas dans le détail des raisons de sa mort mais nous savons bien tous qu’il est tombé sur le champ d’honneur. Tepa est mort pour la Résistance. Il n’y en avait pas deux comme lui. Si je devais paraphraser à son sujet l’Evangile, je choisirais le verset 11.11 de Matthieu : Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que TEPA.
    Nous avions en commun cette formule hérité du film Terminator qui dit beaucoup sur le scenario à venir : si vous écoutez ce message, vous êtes la Résistance. Ce n’est pas un hasard, Tepa et moi étions très liés par le cœur.
    Chacun à sa place, chacun dans son rôle et son rang. Nous avions tourné il y a deux ans un petit sketch dont certains se souviendront de la réplique culte : Tu veux mes frites ?
    Une vidéo qui a disparu de Youtube en même temps que ma chaîne.
    Il me faut dire aussi que je n’ai pas appelé TEPA durant toute cette année au téléphone. Je connaissais son état. Je savais que les nouvelles seraient mauvaises, car je sentais bien que son nom avait été inscrit sur la liste noire. Je ne pouvais donc pas le contacter car j’étais dans l’incapacité de le soutenir dans son combat. J’ai préféré me taire plutôt que de lui mentir.
    Il n’empêche, je pensais très souvent à ce frère d’arme qui s’est placé de lui-même en première ligne, prenant tous les risques, tous les coups.
    Repose en paix mon ami. Ta mission pour la vérité est accomplie. Tu étais sur tous les fronts et tu l’as payé au prix fort tout en laissant une trace indélébile. Tu as rejoint Foncombe aujourd’hui. Un vaisseau t’attend pour retourner à la Matrice Originelle. Je ne t’oublierais pas. Je te salue. Le combat continue.

Laisser un commentaire