INCROYABLE : LA CHUTE DE L’EMPIRE ILLUMINATI

9
10789

par LAURENT GLAUZY

9 Commentaires

  1. Merci M. Glauzy et Jandrok, de bonnes nouvelles.

    maintenant il faut comprendre à qui profite cette situation, car derrière l’arbre se cache la forêt.
    Serait-ce un autre magicien illusionniste fabriquant de crypto-monnaie tant voulue par les mondialistes pervers, pour leur contrôle sociale à la gouvernance chinoise.
    marche ou crève ! ou soit injecté avec le poison covid ou “emmerdé comme un paria” décrété par le mer….d’eux
    .
    Les masques tombent, et l’éducation dite “nationale” devient le bras armé des pervers sadiques, pour un meurtre prémédité à l’échelle mondiale, annoncé par les giorgia guidestones.

    Le dr fontanet du conseil scientifique et de l’institut pasteur (pro-micron) reconnait sur bfm merdia que le covid est une intervention génétique pour nuire. le vent tourne !
    https://www.facebook.com/Inspiration.Guadeloupe/videos/272425568207254/
    Prenez soins de vous et de vos proches, résisté et faites des réserves, les pervers pour ne pas perdre la face (le paraître est leur nature ultime) sont prêt aux extrêmes pour toujours paraître dans le superficiel, l’illusoire, le virtuel.
    Jacques Dufies

  2. Merci Laurent.
    C’est un début de chute très prometteur et encourageant !
    Qu’elles sont les détails de cette soudaine DÉCHÉANCE ?
    Si cette ville, où Putin à assisté à l’inauguration en 2016, il me semble, n’a plus aucune autorité sur les ressortissants, alors les autres pseudos dits gouverne-ments vont tomber comme l’effet domino !
    Les politiciens, le corps dit médical, les banques, les journaleux et les COLLABOS ont trop tiré sur le fil et les peuples ont compris les MASCARADES CRIMINELLES GROTESQUES, de celles et ceux qui aiment à se faire appeler des pseudos élites !
    Cela couvait en s’accélérant ces derniers mois !
    Patience, la libération arrive !

  3. Les légendes entourant les « Sept Tours du Diable » dont il est parfois question dans l’ésotérisme islamique est un sujet très peu connu en Occident, même par ceux parmi les orientalistes qui se sont pourtant fait une «spécialité» d’étudier l’Islam; à notre connaissance, il n’y a jusqu’à maintenant que trois occidentaux qui en ont parlé de façon plus ou moins détaillée: W.B. Seabrook dans son ouvrage Aventures en Arabie, René Guénon dans le compte-rendu qu’il donna de ce livre, et en dernier lieu Jean-Marc Allemand dans une étude entièrement consacrée à la question et qui s’intitule: « René Guénon & les Sept Tours du Diable ». (comme on le voit, ces trois hommes sont reliés entre eux de différentes façons, chacun ayant repris, commenté et approfondi ce que son «prédécesseur» avait récolté et exposé sur le sujet).

    Il y a même un reportage filmé qui a été produit sur ce thème, et que l’on peut retrouver sur la chaîne “RADAR” sur Youtube; bien que ce reportage soit aussi superficiel et caricatural que possible, et qu’il a de plus le grave défaut qu’il semble entériner l’opinion somnambulique selon laquelle Oussama Ben Laden serait responsable des attentats du 11 septembre, il mérite néanmoins d’être vu au moins une fois afin de se familiariser avec la question —> https://www.youtube.com/watch?v=RXN8pkSWOgY

    Mais la source la plus fiable en même temps que la plus rigoureuse au point de vue intellectuel est sans doute le compte-rendu que René Guénon donna du livre de W.B. Seabrook, dont voici le passage qui s’y rapporte spécifiquement:

    […] «« Quant aux Yézidis, on en aura une idée passablement différente de celle que donnait la conférence dont nous avons parlé dernièrement dans nos comptes rendus des revues (numéro de novembre) : ici, il n’est plus question de « Mazdéisme » à leur propos, et, sous ce rapport du moins, c’est sûrement plus exact ; mais l’ « adoration du diable » pourrait susciter des discussions plus difficiles à trancher, et la vraie nature du Malak Tâwûs demeure encore un mystère. Ce qui est peut-être le plus digne d’intérêt, à l’insu de l’auteur qui, malgré ce qu’il a vu, se refuse à y croire, c’est ce qui concerne les « Sept Tours du Diable », centres de projection des influences sataniques à travers le monde ; qu’une de ces tours soit située chez les Yézidis, cela ne prouve d’ailleurs point que ceux-ci soient eux-mêmes des « satanistes », mais seulement que, comme beaucoup de sectes hétérodoxes, ils peuvent être utilisés pour faciliter l’action de forces qu’ils ignorent.
    Il est significatif, à cet égard, que les prêtres réguliers yézidis s’abstiennent d’aller accomplir des rites quelconques dans cette tour, tandis que des sortes de magiciens errants viennent souvent y passer plusieurs jours ; que représentent au juste ces derniers personnages ? En tout cas, il n’est point nécessaire que la tour soit habitée d’une façon permanente, si elle n’est autre chose que le support tangible et « localisé » d’un des centres de la « contre-initiation», auxquels président les awliya es-Shaytân (saints de Satan) ; et ceux-ci, par la constitution de ces sept centres prétendent s’opposer à l’influence des sept Aqtâb ou « Pôles » terrestres subordonnés au « Pôle » suprême (El-Qutb El-Ghawth), bien que cette opposition ne puisse d’ailleurs être qu’illusoire, le domaine spirituel étant nécessairement fermé à la ” contre-initiation ” »»

    En ce qui concerne la nature des «influences» auxquelles se réfère Guénon, il s’agit incontestablement d’influences d’ordre psychique, et s’il les qualifie de «sataniques», c’est parce qu’elles sont destinées, de par leur caractère «dissolvant», à maintenir les hommes enfermés dans le domaine de l’illusion et à les entraîner vers des états infra-humains, dont la dernière étape ne peut être que la chute dans les états «démoniaques», qui constituent en quelque sorte le nadir des états inférieurs de l’être.

  4. Excellent Reportage, Merci de nous ouvrir les yeux. On comprend déjà que la guerre aura bien lieu dans cet état, et ce ne sera pas une guerre mue par des motivations “politiques”, mais bien une guerre déclenchée pour des motivations “spirituelles” …

  5. @aurora2021: Oui, et cette guerre spirituelle, cette partie de “bras de fer” entre les forces lumineuses et les forces de l’ombre, elle risque de se poursuivre pendant des décennies, des siècles, voire même pendant des millénaires… on en est encore au premier pas de Forrest Gump quand il part dans un “trip” de jogging à travers les USA! Quand notre très cher “ami” Laurent Alexandre avait dit que “la crise des gilets jaune n’est pas un épiphénomème, elle est là pour 100 ans” probablement que beaucoup ont dû rigoler “non mais 100 ans, et puis quoi encore, pfff… il débloque complètement celui-là!” parce que nous raisonnons presque toujours à notre échelle individuelle; nous croyons que tout ce qui a été, est, et sera vraiment important pour l’humanité, c’est ce qui se sera produit au cours de notre courte existence d’individu humain…

    D’une certaine façon on peut dire que c’est tout à fait normal, nous voudrions tous assister au retour de l’Âge d’Or de notre vivant, ou au moins connaître le bonheur et la sérénité au cours de notre vie, ou si nous avons des enfants, qu’eux puissent vivre dans un monde harmonieux, ou au moins “respirable” … à la limite, on accepterait de reporter cette échéance jusqu’à nos petits-enfants, mais rarement on acceptera de regarder au delà…sans doute parce que la plupart des gens, à moins d’avoir une longévité exceptionnelle, ne connaîtront jamais de leur vivant leurs arriere-petits-enfants ou leurs arrière-arrière-petits-enfants…

    Qu’on regarde up peu dans quel état nous avons mis la Terre et la façon dont nous avons agi à l’égard des êtres vivants au cours des derniers siècles: tout cela vient en grande partie de cette idéologie soixante-huitarde du “après moi, le Déluge” qui a fait de nous des disciples de Freud avec son “jouissez sans entraves”, à tout prix et à n’importe quel prix… « Ils ne savent pas que nous leur apportons la peste », aurait dit Freud à ses compagnons de voyage, Ferenczi et Jung, sur le bateau en arrivant dans le port de New York.le 29 août 1909… eh bien il était inutile d’attendre le coronavirus pour décimer l’humanité sur le plan physique, la peste freudienne s’en était déjà chargé depuis longtemps sur le plan métaphysique! Freud le cocaïnomane et sataniste sabbatéen, disciple de Jacob Frank et Sabbatai Tsevi, et membre de la très sélect « B’Nai Brith ». Sigmund Freud qui avait mis sa belle-soeur enceinte, et qui s’était acharné à détruire la foi en niant la réalité de Dieu qu’il présentait comme “un réconforteur cosmique qui ne serait qu’une projection mentale illusoire servant à résoudre nos plus profondes neuroses enfantines”…

    Eh bien Sigmund, je ne te souhaiterai pas bon séjour près de la fournaise, parce que probablement même cette chaleur-là tu n’y auras pas droit… il y a un vieux dicton populaire qui dit “fais attention à ce que tu souhaites, car tu pourrais l’obtenir”, alors il se pourrait bien que ton “après-vie” ressemblera à cette description donnée par Dominique Viseux dans son livre “La Mort et les états posthumes” :

    « Ainsi l’homme moderne, abandonnant sa conscience rédemptrice, abandonne également toute possibilité de rédemption par lui-même; affirmant sa spécificité individuelle, il détruit le langage collectif; perdant toute mesure, faute de valeurs, il n’est plus mesuré par rien; voyant dans l’existence sensible une fin en soi, il s’achève avec elle. On ne devrait pas même parler ici de «damnation éternelle», ce qui suppose encore un jugement. Il se dissout purement et simplemernt dans l’inconscience du chaos primordial, suivant en cela sa propre croyance; et c’est encore là, pourrait-on dire, l’effet d’une justice immanente et absolue. »

    Alors à cette devise du “après moi, le Déluge!” moi je lui oppose cette devise vingt-vingt-deux-ardes (pas facile de mettre 2022 en lettres!:) :

    « Après moi, … la Vie! »

Laisser un commentaire