«Je ne peux pas continuer à voir des patients mourir inutilement!» Un professeur en médecine témoigne au Congrès que l’on peut guérir le COVID avec l’Ivermectin

1
4334

Si des vidéos ne sont plus présentes dans cet article c’est qu’elles ont été censurées par Big Tech.

Décidément, le site de réseau social Facebook n’en finit pas de se ridiculiser et de démontrer combien son attachement à la cause du mensonge scientifique est profond.

La page facebook de cogiito vient d’être mise à pied pour 30 jours avec interdiction de publier, “pour cause de désinformation pouvant entrainer des dommages physiques” suite à la publication de cet article, dans lequel le Dr Pierre Kory MD, spécialiste ORL, professeur agrégé de médecine au St. Luke’s Aurora Medical Center à Milwaukee dans le Wisconsin, a plaidé auprès des membres du Congrès américain pour que le NIH, le CDC et la FDA examinent l’avalanche de données scientifiques, que le Dr Pierre Kory et ses collègues ont rassemblées sur le médicament Ivermectin, déjà approuvé par la FDA comme médicament antiparasitaire, et sur les succès médicaux dans le traitement des patients COVID.

Il semble que Facebook décide de lui-même quels soins accorder aux patients en niant les faits et les preuves scientifiques et en accusant indirectement des médecins expérimentés, professeurs en médecine de “de désinformation pouvant entrainer des dommages physiques“.

De quel droit, et de quelle compétence scientifique Facebook s’octroie-t-il ce droit de censure et de diffamation de la science ?

Ce n’est pas la première fois que le réseau social prouve son allégeance à la politique de négation de la science au profit de l’industrie. Nos articles sur la vitamine C et la Vitamine D ont également été censurés par ce réseau social au cours des derniers mois de lutte pour la révélation de la science en direction du grand public.

Une question se pose tout de même, qu’y a-t-il de mal à proposer un médicament courant qui aide à guérir le COVID-19 sans vaccin ?

Chacun se fera son opinion sur un telle action en disgrâce de notre site sur Facebook.

Philippe A. Jandrok

Rédacteur en chef du site cogiito.com

par Brian Shilhavy
Rédacteur, Health Impact News

Le Dr Pierre Kory MD, un spécialiste des soins pulmonaires, est également professeur agrégé de médecine au St. Luke’s Aurora Medical Center à Milwaukee, Wisconsin, a plaidé auprès des membres du Congrès pour que le NIH, le CDC et la FDA examinent les ” montagnes » de données que lui et ses collègues ont rassemblées sur le médicament Ivermectin, déjà approuvé par la FDA comme médicament antiparasitaire, et sur leur succès dans le traitement des patients COVID.

Il déclare:

«Si vous le prenez, vous ne tomberez pas malade.»

Le Dr Kory est président de la Frontline COVID-19 Critical Care Alliance (FLCCC) , et les succès dans le traitement des patients atteints de COVID ont été si spectaculaire qu’il a qualifié de «médicament miracle», l’ivermectime.

Sur le site Web de l’ organisation :

Il Comparaissait en tant que témoin mardi matin devant le Comité sénatorial de la sécurité intérieure et des affaires gouvernementales – qui a tenu une audition sur «Le traitement ambulatoire précoce :

“une partie essentielle d’une solution COVID-19” –

Dr Pierre Kory, président de Frontline COVID-19 Critical Care Alliance (FLCCC), a appelé le gouvernement à examiner rapidement les preuves médicales déjà importantes et encore émergentes sur l’ivermectin.

Les données montrent la capacité du médicament Ivermectin à prévenir le COVID-19, à empêcher les personnes présentant des symptômes précoces de progresser vers la phase hyper-inflammatoire de la maladie et même à aider les patients gravement malades à se rétablir.

Le Dr Kory a témoigné que l’ivermectin est effectivement un «médicament miracle» contre le COVID-19 et a appelé les autorités médicales du gouvernement – les NIH, les CDC et la FDA – à examiner de toute urgence les dernières données, puis à publier des directives à l’intention des médecins, des infirmières praticiennes et les assistants médicaux pour prescrire l’ivermectin pour COVID-19.

La Frontline COVID-19 Critical Care Alliance (FLCCC) est composée de certains des scientifiques les plus publiés au monde, avec plus de 2000 publications évaluées par des pairs. Le Dr Kory déclare:

Je suis profondément troublé par le fait que le NIH, la FDA et le CDC – je ne connais aucun groupe de travail qui ait été affecté ou réuni pour examiner les médicaments réutilisés dans le but de traiter cette maladie.

Tout a été question de médicaments nouveaux et / ou coûteux issus du génie pharmaceutique (comme le remdesivir et les vaccins).

Nous avons cent ans de développement de la médecine. Nous sommes des experts dans tous les médicaments que nous utilisons,

mais je ne connais pas de groupe de travail qui se soit concentré sur les médicaments utilisés.

Nous avons comblé ce vide. C’est tout ce que nous avons fait, nous concentrer sur les choses que nous savons et les choses que nous faisons.

Nous avons une solution à cette crise. Il existe un médicament qui a un effet miraculeux.

Et quand je dis «miracle», je n’utilise pas ce terme à la légère. Et je ne veux pas être sensationnel quand je dis ça. 

Il s’agit d’une recommandation scientifique basée sur des MONTAGNES de données qui ont émergé au cours des 3 derniers mois.

Le Dr Kory explique que la recommandation du NIH de NE PAS utiliser l’ivermectin pour traiter le COVID-19 en dehors des essais cliniques, datait du 27 août, et que 3 à 4 mois plus tard, des «montagnes» de données ont émergé de pays du monde entier montrant l’efficacité «miraculeuse» de l’ivermectin.

Il efface fondamentalement la transmission de ce virus. Si vous le prenez, vous ne tomberez pas malade.

La partie la plus émouvante du témoignage du Dr Kory a été quand il a décrit ce qu’il voyait chez les patients de l’unité de soins intensifs.

Je suis spécialiste des poumons. Je suis spécialiste en soins intensifs.

J’ai soigné plus de patients COVID mourants que quiconque ne peut l’imaginer. Ils meurent parce qu’ils ne peuvent plus respirer.

Je les regarde tous les jours. Ils meurent. Au moment où ils me rejoignent à l’USI, ils sont déjà en train de mourir. Ils sont presque impossibles à récupérer.

Un traitement précoce est essentiel. Nous devons décharger les hôpitaux.

Nous sommes fatigués. Je ne peux pas continuer à faire ça.

Si vous regardez mon manuscrit, et si je dois retourner au travail la semaine prochaine, tout décès supplémentaire sera inutile.

Et je ne peux pas être traumatisé par cela. Je ne peux pas continuer à m’occuper des patients alors que je sais qu’ils auraient pu être sauvés avec un traitement plus précoce.

Et ce médicament qui les traitera et préviendra l’hospitalisation est l’ivermectin.

Regardez le témoignage complet. C’est sur YouTube, mais s’il disparaît, nous en avons également une copie sur notre chaîne Bitchute .https://www.youtube.com/embed/Tq8SXOBy-4w?feature=oembed&enablejsapi=1

Le gouvernement américain et Big Pharma sont coupables de meurtre de masse!

C’est maintenant le deuxième groupe de médecins qui traitent les patients COVID qui ont présenté leurs preuves et leur expérience dans le traitement et la guérison des patients COVID avec un taux de réussite de près de 100% avec des médicaments plus anciens qui ont déjà été approuvés par la FDA aux politiciens assis à Washington DC

Le premier groupe était le groupe appelé «médecins de première ligne» qui a présenté leurs preuves pour l’hydroxychloroquine et leur taux de réussite de près de 100% dans le traitement des patients et de ne pas avoir à les envoyer dans les hôpitaux.

En savoir plus sur les médecins de première ligne et le scandale de l’hydroxychloroquine ici .

Le gouvernement américain est clairement coupable de meurtre de masse! 

Les deux principaux médecins bureaucrates responsables de la mort de dizaines de milliers, voire de centaines de milliers de vies américaines

sont le directeur de la FDA Stephen Hahn et le directeur du NIAID Anthony Fauci.

Ces deux hommes et d’autres qui servent avec eux ont fait pression pour mettre de nouveaux médicaments sur le marché à la place, et sont maintenant sur le point de lancer un vaccin COVID dangereux et à voie rapide jamais vu auparavant dans la population humaine.

Et la SEULE façon pour eux d’approuver ces nouveaux médicaments et vaccins était de MENTIR sur les remèdes efficaces qui existent déjà, ce qui signifie que tous ces nouveaux médicaments et vaccins développés pour LE COVID sont ILLÉGAUX!

Ne tournons pas autour du pot et appelons cela ce que c’est vraiment: Crimes Against Humanity !

Ces deux hommes, et bien d’autres, doivent être arrêtés pour meurtre de masse, jugés par un tribunal avec un jury composé de leurs pairs, puis exécutés par condamnation à MORT!

Et pour ceux d’entre vous qui soutiennent toujours le président Donald Trump, qui non seulement permet que cela se produise, mais l’encourage en précipitant les vaccins dangereux sur le marché à «Warp Speed» alors que personne n’a besoin de ces vaccins, comment pouvez-vous continuer à regarder ailleurs alors que des milliers de les gens meurent inutilement ?

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour
    Je .e permet de faire un commentaire suite à la lecture du dossier l ivermechtine traitement anti covid
    Et surtout le fait que le Président Trump laisse faire la vaccination alors que le traitement existe bien je suis très déçu et pourtant Mr Jandrok d après ce que j ai pu comprendre le presente comme un homme de bon sens là j ai des doutes voilà je voulais vous exprimer ma pensée et merci pour ce documentaire très intéressant et revelateur
    Mme Guetta

Laisser un commentaire