Junie Stella K, une courageuse jeune franco-africaine s’exprime sur les perturbateurs de la France-Afrique en Métropole

6
8318

« La France appartient à ceux qui se reconnaissent dans l’identité nationale française »

Cogiito.com a été séduit par le remarquable discours, fait d’intelligence et de finesse de cette jeune femme d’origine africaine et qui analyse avec précision l’hypocrisie de certains ressortissants africains qui cherchent à provoquer le chaos sous prétexte de racisme pour des raisons plus personnelles que confessionnelles.

Junie Stella K remet clairement à sa place cette ligue de défense noire africaine, qui est davantage une ligue de provocation et d’agression qui ne construit que sur la colère et qui ne cesse de troubler l’ordre public en France.

Nous sommes en grande majorité des étrangers d’origine, mais notre culture est française et nous devons rendre hommage à notre pays de nous avoir offert une merveilleuse culture littéraire, artistique et musicale ; ce que font les politiques, ils le font partout dans le monde, en Afrique, ils ne valent pas mieux qu’ici ou ailleurs.

La politique, c’est la corruption, l’injustice et le racisme au quotidien.

Alors, si des perturbateurs s’acharnent à vouloir faire une révolution raciale en France, ce n’est certainement pas pour aider nos frères africains mais uniquement pour servir les intérêts de milliardaires blancs qui ne cherchent qu’à créer des divisions sociales à travers la colère et la haine en détournant les contestataires des vrais coupables pour les lancer sur des citoyens innocents, et c’est ce qu’explique très bien Junie Stella K.

Merci à elle pour sa clairvoyance, et je veux rêver également à une France « arc-en ciel » comme le souhaitait Mandela pour l’Afrique du Sud, une France de toutes les couleurs, mais qui porte notre drapeau et notre culture avec intelligence et partage.

Nathalie De BiasiKit révolutionnaire humaniste et militant à usage des camarades 2

Ces personnes qui s’excluent deviennent des bêtes sauvages qui ne sont reconnues nulle part, ni en France parce qu’ils s’excluent de la société par la violence et le crime, ni dans leur pays d’origine car leur comportement est inacceptable ; et cela vaut pour les africains, les enfants du Maghreb et les blancs d’Europe centrale, cela vaut pour toutes ces personnes agressives et violentes qui cachent leur médiocrité humaine sous leurs revendications ridicules et agressives.

Nous vivons une époque formi…Diable!

6 Commentaires

  1. Merci, mademoiselle, que vous vous rendez aimable vous et tous vos compatriotes africains qui ont le sens du service et de leur dignité ! Bravo.

Laisser un commentaire