Accueil À la une La CIA dirige la guerre d’Ukraine contre la Russie

La CIA dirige la guerre d’Ukraine contre la Russie

4

Lundi 04 juillet 2022 par : JD Heyes

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/633103.html

Un rapport publié en début de semaine apporte de nouvelles preuves que l’État profond américain est fortement investi en Ukraine et fait tout pour empêcher le pays de tomber aux mains de la Russie.

Les lecteurs se souviennent probablement que, bien que les États-Unis et l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) aient su des mois à l’avance que la Russie renforçait ses forces autour de l’Ukraine en vue d’une invasion, Washington et Bruxelles n’ont pas semblé faire grand-chose pour renforcer les défenses de Kiev. Une fois que la Russie a envoyé ses forces en Ukraine, le 24 février, la plupart des observateurs extérieurs ont pensé que l’Armée rouge ferait rapidement le travail de l’armée ukrainienne, moins armée et surclassée.

Mais peu de temps après, sorti de nulle part, le régime Biden s’est empressé de fournir à l’Ukraine une aide létale, même après que les mêmes personnes aient critiqué le président de l’époque, Donald Trump, pour avoir fait la même chose sous son administration. Ceci, bien sûr, après que des dizaines de millions d’Américains aient appris que le régime Obama s’était infiltré en Ukraine en 2014, provoquant un coup d’État, et que Hunter Biden ait conclu des affaires lucratives dans ce pays corrompu, dont il a été contraint de partager une grande partie avec son père.

Et depuis lors, les mondialistes du Congrès se sont également mis de la partie, approuvant des milliards d’aide en armement et en argent à ce qui était l’un des pays les plus corrompus de toute l’Europe.

Nous apprenons maintenant que la Central Intelligence Agency (CIA) a également été fortement impliquée en Ukraine, menant probablement des opérations dans ce pays comme si la guerre froide n’avait jamais cessé.

Le New York Times a maintenant confirmé ce que beaucoup soupçonnaient depuis un certain temps.

https://www.nytimes.com/2022/06/25/us/politics/commandos-russia-ukraine.html
pandora XI disponible sur cogiito.com et sur Amazon

“Alors que les troupes russes poursuivent une campagne épuisante pour s’emparer de l’est de l’Ukraine, la capacité de la nation à résister à l’assaut dépend plus que jamais de l’aide des États-Unis et de leurs alliés – y compris un réseau furtif de commandos et d’espions qui se précipitent pour fournir des armes, des renseignements et des formations, selon des responsables américains et européens”,

a rapporté le Times.

“Une grande partie de ce travail se fait en dehors de l’Ukraine, dans des bases en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne, par exemple. Mais alors même que l’administration Biden a déclaré qu’elle ne déploierait pas de troupes américaines en Ukraine, certains membres de la CIA ont continué à opérer dans le pays secrètement, principalement dans la capitale, Kiev, dirigeant une grande partie des vastes quantités de renseignements que les États-Unis partagent avec les forces ukrainiennes, selon des responsables actuels et anciens.”

Dans le même temps, “quelques dizaines de commandos” d’autres pays membres de l’OTAN tels que la Grande-Bretagne, le Canada, la France et la Lituanie se sont également déployés en Ukraine, bien que les États-Unis aient retiré quelque 150 instructeurs militaires avant l’invasion de la Russie en février (une indication supplémentaire que les États-Unis et l’OTAN étaient conscients de ce qui se préparait).

Cela dit, “les commandos de ces alliés sont restés ou sont entrés et sortis du pays depuis lors, formant et conseillant les troupes ukrainiennes et fournissant sur le terrain des armes et d’autres aides”, ajoute le Times, citant trois responsables américains anonymes.

Selon le journal, il n’y a pas beaucoup plus de détails sur ce que font réellement le personnel de la CIA et les commandos associés. Toutefois, le fait qu’ils se trouvent en Ukraine semble suggérer que l’effort visant à fournir une aide mortelle à l’Ukraine n’était pas seulement secret (et sans l’approbation des électeurs américains), mais qu’il était beaucoup plus important que ce que l’on savait auparavant.

En outre, la présence de personnel militaire et de renseignement américain dans le pays comporte des risques énormes, surtout si l’un d’entre eux est capturé.

La secrétaire d’État aux armées, Christine E. Wormuth, a donné quelques détails sur l’opération en mai lors d’un événement sur la sécurité nationale organisé par l’Atlantic Council, une organisation de gauche. Elle a indiqué que la cellule des opérations spéciales aidait à gérer le flux d’armes et d’autres équipements vers l’Ukraine.

“Alors que les Ukrainiens essaient de faire circuler le matériel et d’éviter que les Russes ne ciblent les convois, nous essayons d’aider à coordonner le déplacement de tous ces différents types de cargaisons”, a-t-elle déclaré.

L

Les mondialistes qui dirigent le régime de Biden font tout ce qu’ils peuvent pour se battre avec la Russie dotée de l’arme nucléaire . Les Américains n’ont pas voté pour cela.

Les sources  :

NYPost.com

NYTimes.com

4 Commentaires

  1. Vous avez sans doute remarqué que les hébétés (autre nom des abrutis) soutiennent le régime nazi de Kiev, régime manipulé par les états unis d’Amérique du nord (USA) pour provoquer un conflit majeur contre la Russie en utilisant les vassaux européens asservis. Les USA, en cours d’effondrement total et final, ont besoin d’une déflagration mondiale majeure pour espérer et tenter se refaire au détriment des autres peuples qu’il condamnent à une destruction inévitable et irrémédiable. Encore une fois, les hébétés ne voient rien venir et suivent aveuglément les injonctions de leurs dirigeants corrompus qui les entraînent dans l’abîme. Notez la corrélation révélatrice entre les “pros vax” et les “pros” régime Ukrainien, étonnant non ?

    • Que personne ne vous égare, 500 millions est leur objectif, le communisme pour nous, pour les survivants.
      Tout est propagande.
      La guerre reste la guerre. Les peuples ne la désirent, ne la souhaitent, les dirigeants, si.
      J’avais lu un article, il y a quelques temps de cela, la 1ère industrie au monde, est l’armement, les lobbies des armes, et cela représenterait 50% du PIB mondial. Le second, c’est Big-Pharma
      Et ce n’est pas fait pour rester dans les cartons !
      jp

  2. A force d’exciter la Russie, la guerre en Europe s’en vient. Mais il nous faudra un Poutine pour nous débarrasser de gens qui veulent injecter leur poison aux bébés. L’occident, donc nous, est foutu.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Quitter la version mobile