La crise du coronavirus va priver les États-Unis de tous médicaments

2
1500

« Votre esprit est si incroyablement important pour la réussite ou l’échec de pratiquement tout ce que vous faites, pourquoi ne pas abandonner la haine, la colère, la jalousie, l’envie pour vous permettre de grandir et de voir par vous-même la réalité qui vous entoure ? »

97 % des antibiotiques sont fabriqués en Chine ; « Armageddon de la chaîne d’approvisionnement » avec la crise du coronavirus de Wuhan verra les fournitures de pharmacie américaines anéanties

NaturalNews, mardi 18 février 2020 par : Ethan Huff

Traduction pour cogiito.com : PAJ

https://www.naturalnews.com/2020-02-18-97-percent-antibiotics-made-in-china.html

(Natural News) Environ cinq mois avant que le coronavirus de Wuhan (CoVid-19) ne sorte sa tête de l’eau, la Commission de révision économique et de sécurité américano-chinoise a tenu une audition [1] sur la dépendance croissante des États-Unis à l’égard des produits pharmaceutiques chinois.

Et l’un des sujets discutés — ou peut-être admis,

est le fait que 97 % de tous les antibiotiques aux États-Unis proviennent de Chine.

Au cours de la discussion, Gary Cohn, qui était le conseiller économique en chef du président Trump à l’époque, a mis en garde contre le commandant en chef de mener une guerre commerciale contre la Chine parce que la Chine pourrait riposter en coupant simplement la fourniture de médicaments vitaux à nos ressortissants.

« Si vous êtes chinois et que vous souhaiteriez vraiment nous détruire, il suffirait d’interrompre les envois d’antibiotiques »

a déclaré Cohn, citant un rapport du ministère du Commerce montrant que presque tous les antibiotiques sont maintenant fabriqués en Chine.

C’est un coup de tonnerre résonnant dans le monde entier concernant les risques pour la sécurité nationale des USA, inhérents à une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, vu que l’origine non seulement des antibiotiques, mais de tous les autres médicaments, ainsi que de nombreux autres produits de consommation est d’origine chinoise.

En d’autres termes, en externalisant même notre système de médecine dans un pays communiste qui à bien des égards nous déteste, n’était vraiment pas une chose intelligente à faire.

Mais c’est là que nous en sommes actuellement près de six mois plus tard, alors que la guerre commerciale de Trump a coïncidé avec le déclenchement d’un nouveau virus mortel qui a le potentiel de devenir une pandémie mondiale. Nous le voyons déjà se propager aux quatre coins du monde, y compris dans des zones où les gens n’ont même pas nécessairement visité Wuhan, l’épicentre de cette dernière épidémie.

  • « Si nous dépendons de la Chine pour des milliers d’ingrédients et de matières premières pour fabriquer nos médicaments, la Chine pourrait utiliser cette dépendance comme une arme contre nous », prévient un rapport du Council on Foreign Relations (CFR), citant le témoignage de l’autorité nationale des soins de santé et Rosemary Gibson, conseillère principale du Centre Hastings.
  • « Alors que le ministère de la Défense n’achète qu’une petite quantité de produits pharmaceutiques finis en Chine, environ 80 % des ingrédients pharmaceutiques actifs (API) utilisés pour fabriquer des médicaments aux États-Unis proviendraient de Chine et d’autres pays comme l’Inde. »

Le coronavirus de Wuhan (CoVid-19) accomplit ce que le régime communiste chinois n’aurait pu que rêver de faire lui-même

La Chine a déjà menacé par le passé de suspendre les exportations de matières premières pour les produits pharmaceutiques et les vitamines [2] vers les États-Unis en guise de punition pour la guerre commerciale. Maintenant, il semble que Pékin pourrait même ne pas avoir à faire cela comme le coronavirus de Wuhan (CoVid-19) le fait pour le régime communiste.

Le représentant américain au commerce, apparemment préoccupé par l’impact négatif que cela pourrait avoir sur l’industrie pharmaceutique — mais qui se soucie des vitamines ? — a fait une proposition en mai 2019 qui excluait 300 milliards de dollars de « produits pharmaceutiques, certains intrants pharmaceutiques et certains produits médicaux » comme monnaie d’échange pour la guerre commerciale. Mais, encore une fois, tous les paris sont désormais annulés en raison de la propagation rapide du coronavirus de Wuhan (CoVid-19).

Au moment où ce rapport CFR a été publié en août, le coronavirus de Wuhan (CoVid-19) n’était même pas considéré, du moins pas publiquement.

Et la solution semblait aussi simple pour les mondialistes que de simplement déplacer la production — non pas aux États-Unis où elle appartient, mais plutôt en Inde.

Mais ces plans ont maintenant été contrecarrés en raison du coronavirus de Wuhan (CoVid-19), qui est arrivé trop rapidement pour qu’il y ait eu suffisamment de temps pour déplacer toute production pharmaceutique ailleurs. Donc, nous devrons tous attendre et voir ce qui se passe, et peut-être faire le plein de fournitures nécessaires s’il n’est pas déjà trop tard.

Plus sur les dernières nouvelles concernant le coronavirus de Wuhan (CoVid-19) disponibles sur Outbreak.news.

Assurez-vous également de consulter la chaîne officielle HR Report sur Brighteon.com.

Les sources de cet article incluent :

CFR.org

NaturalNews.com


[1] https://www.cfr.org/blog/us-dependence-pharmaceutical-products-china

[2] https://www.naturalnews.com/2020-02-14-pharmaceuticals-vitamins-supplements-made-china-coronavirus-black-swan.html

2 Commentaires

  1. Chaque pays devrait pouvoir fabriquer ses propres médicaments, on éviterait beaucoup de crises, cela donnerait du travail aux gens, et les médicaments seraient moins chers. STOP A LA MONDIALISATION. Le peuple n’en veut pas.

Laisser un commentaire