La fatale vérité qui vous est cachée sur les fours à micro-ondes

1
6850

Healthy Wild and Free, le 11 décembre 2015 par David Benjamin

Traduction pour cogiito.com : PAJ

90% des foyers américains ont un micro-ondes, et la plupart de ces foyers l’utilisent souvent, quotidiennement dans la plupart des cas. En 2015, c’est plus de 270 millions de personnes qui utilisent cette invention électronique qui cuit vos aliments extrêmement rapidement. 

Le résultat est que l’aliment cuit au micro-ondes a un goût différent de celui de la cuisson standard.

Le consommateur ne s’est-il jamais demandé pourquoi ? 

Pourquoi les aliments cuits au four ou au grille-pain ont-ils un goût complètement différent de ceux cuits au micro-ondes ? 

Le processus de cuisson au micro-ondes est complètement différent de l’utilisation du feu pour cuire les aliments. Si vous êtes comme moi, vous conviendrez que les vrais aliments cuits ont tout simplement meilleur goût que les aliments cuits au micro-ondes, n’est-ce pas ?

Contrairement à la vraie cuisine, un micro-ondes utilise des ondes radio essentiellement bombardées sur les aliments qui réchauffent les molécules d’eau qui les réchauffent. Une onde radio est une forme de fréquence électromagnétique (autrement connue comme EMF).

Ces EMF sont les mêmes ondes qui sont émises par les téléphones portables. 

Il a été scientifiquement prouvé qu’elles augmentent de 500% le risque de cancer du cerveau chez les enfants qui utilisent un téléphone portable. Ce mal de tête que vous obtenez en parlant trop longtemps au téléphone ou cette tension dans vos cervicales, c’est à partir des ions positifs chargés émis par l’appareil électronique.

Avant d’entrer dans la science de la cuisson au micro-ondes, vous devez comprendre que ces fours produisent des champs électromagnétiques et que ces champs électromagnétiques sont nocifs. 

Donc, si après cet article, vous choisissez de continuer à utiliser les micro-ondes,

  •  AU MOINS, éloignez-vous du micro-ondes, ou mieux, allez dans une autre pièce pendant qu’il fonctionne. 
  • Selon l’EPA (Environmental Protection Agency) la distance de 91,5 cm de votre micro-ondes est une distance jugée dangereuse avec des ondes radio nuisibles. 

Le simple fait de rester à proximité ou d’être dans la même pièce qu’un four à micro-ondes vous expose à des fréquences électromagnétiques et cela seul est dangereux pour votre santé. 

Si cela est nocif, les aliments cuits avec ces ondes radio ne seraient-ils pas également nocifs ? 

Jetons un coup d’œil à certaines données scientifiques prouvant que cela est vrai.

Une étude en 1992 de « la recherche sur la santé », a trouvé ces effets sur des participants à cette enquête qui ont consommé à la fois du lait cru et des légumes cuits au micro-ondes. Ils consommaient également du lait cuit et des légumes chauffés de façon conventionnelle.

Ils ont constaté que les participants qui consommaient du lait cru au micro-ondes et des légumes biologiques ont :

  1. Ils avaient des taux de cholestérol qui augmentaient rapidement
  2. Il y a eu une diminution de l’hémoglobine (une molécule dans les globules rouges qui transporte l’oxygène dans tout le corps et est également responsable de l’élimination du dioxyde de carbone de votre corps.) La diminution était responsable de provoquer des conditions de type anémique.
  3. Une diminution des globules blancs qui sont cruciaux pour la santé immunitaire et le système de défense naturel du corps.
  4. Une augmentation des leucocytes (indiquant un empoisonnement et des dommages cellulaires)

De plus, le lait maternel chauffé au micro-ondes perd plus de 95% de ses anticorps. 

Les anticorps sont très importants pour les bébés, car ils aident le bébé à rester en bonne santé et à éviter tout ce qui est nocif. Un anticorps est une protéine du sang produite en réponse à la lutte contre un antigène. Ils combattent tout ce qui est étranger, comme les bactéries, les virus et tout autre corps étranger dans le sang. Ceci avec le fait que le lait maternel micro-ondes est souvent trompeusement chaud sans que vous vous en rendiez compte parce que la bouteille retient la vapeur. La mère devrait éviter de chauffer le lait maternel (ou les préparations, ce qui est encore pire pour la santé du bébé) au micro-ondes.

Au-delà de cela en 1991, il y a eu un procès en Oklahoma concernant un incident de micro-ondes. Une femme du nom de Norma Levitt a été opérée de la hanche, mais elle est décédée suite une simple transfusion sanguine lorsqu’une infirmière « a réchauffé le sang pour la transfusion dans un four à micro-ondes » ! 

Cela suggère que si vous chauffez ou cuisinez, cela peut avoir des effets néfastes sur la santé, dans ce cas, cela met la vie en danger. 

Il est bien évident que le réchauffage au micro-ondes ne se limite pas à ce que l’on nous en a dit.

  • Une chose à laquelle je pense que je n’ai trouvé aucune étude, il y en a peut-être, mais je ne les ai pas trouvées malgré mes recherches. Y a-t-il de réelles ondes radio dans la nourriture ? 
  • Je sais que ces ondes radio font cuire la nourriture, alors restent-elles dans la nourriture ? 
  • Ou pour une durée précise ? 
  • Leur fréquence électromagnétique laisse-t-elle sa marque, mais cela reste-t-il et pénètre-t-il réellement dans le corps du consommateur ? 

Pensez à l’exemple de l’infirmière ci-dessus qui a mis une poche de sang au micro-ondes et le patient transfusé est décédé des suite de cette transfusion.

Si cela s’est produit dans le sang et qu’il est resté jusqu’à ce qu’il soit de retour dans le corps de l’individu, ne nous exposons-nous pas aux ondes radio chaque fois que nous mangeons de la nourriture au micro-ondes ? 

C’est quelque chose à laquelle nous devons penser. Le micro-ondes modifie les molécules d’eau qui ont altéré le sang, il altère également les aliments… et pas dans le bon sens. Pensez-y la prochaine fois que vous prévoyez de l’utiliser. De mon côté, je n’en ai plus.

David Benjamin

Source : http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2003/11/05/microwave-food.aspx

Image : https://en.wikipedia.org/wiki/Microwave_oven

1 COMMENTAIRE

  1. Les fours à micro-ondes aussi loin que remonte ma mémoire, m’ont toujours laissée perplexe et sans bien en avoir cerné le problème qu’il posaient à la santé, je m’ en suis toujours méfiée.
    La seule vision d’un four à micro-ondes me laissait une sensation de gêne, peut-être même d’angoisse, quelque chose d’indicible. Et cela m’a marquée.
    Donc, je n’en ai jamais acheté.
    Cuire avec des ondes me paraissait saugrenu, et malvenu!
    L’ instinct sans doute, l’intuition plus tard, l’information bien après.

    Toujours écouter son corps, c’est par là que passe la petite voix, pas par la tête, le mental, mais par le corps, cette vibration intérieure qui dit non, qui chuchote, qui bruisse… non.
    Cela paraît anecdotique, mais l’intérêt se trouve à refaire l’expérience de ce ressenti à chaque nouvelle production de notre société qui méprise les nécessités du vivant, au titre de ses inventions censées servir un mode de vie « évolué ».
    Que nenni!

Laisser un commentaire