La magistrale imposture

3
5205

Par Philippe A. Jandrok, le 12 novembre 2020, exclusivité cogiito.com.

Il y a plusieurs mois, depuis le début de la Plandémie, nous n’avons cessé à Cogiito.com, de fournir à nos lecteurs l’actualité et les informations les plus justes possibles en traduisant des articles publiés dans la presse internationale. Souvent, nous étions en avance sur la presse française, ce qui nous faisait passer pour des « complotistes ».

En conséquence, nous avons subi des attaques répétées de la part de Google, soutenu par NewsGuard, une pseudo agence de presse financée par Publicis très proche des laboratoires qui a mis une alerte sur notre site en affirmant que nous faisions de l’information douteuse, et cela sans jamais en apporter la preuve factuelle, ce qui est une atteinte à notre droit de publier la vérité scientifique et à nous exprimer librement afin de valoriser la science, la vraie et non pas le mensonge d’une science commerciale des laboratoires.

Pour mémoire, Google est également une entreprise de fabrication de vaccins qui a contribué à la conception des moustiques OGM en complicité avec la Fondation Gates,

nouvelle catastrophe écologique dont personne ne parle, et c’est notre site qui est indiqué par ces organisations comme « complotiste » et peu « fiable », c’est l’hôpital qui se moque de la charité.

Facebook, de son côté, supprimait nos articles évoquant des moyens de se soigner naturellement et avec efficacité avec des protocoles de vitamine C et D3, avec de l’oxygène, traitement utilisé avec succès en Corée du Sud, tous validés par de nombreux médecins internationaux de terrain. Rayant la vérité scientifique, ces sites de contrôle de l’information et ces groupes de presses appartenant à Big Pharma sans que cela se sache, ont censuré et censurent au quotidien toute information contradictoire par rapport à leur discours scientiste, pour que surtout les peuples ne sachent pas que l’on peut guérir de très nombreuses maladies virales de façon naturelle. C’est une partie de mon combat pour sauver les enfants de la terre et que vous retrouverez à travers mes ouvrages.

« Les vérificateurs de faits pour Facebook sont financés par la Fondation Bill et Melinda Gates, qui a accordé plus de 250 millions de dollars en subventions pour orienter les médias« 

Après cet article il est à souhaiter que les lecteurs comprendront à présent qui mène la danse et qui jette de l’huile sur la piste pour éviter à la vérité scientifique d’émerger en faveur de l’industrie vaccinale et des traitements médicaux douteux.

Vimeo a supprimé notre chaine payante, et YouTube a censuré quelques-unes de nos vidéos sous des prétextes fallacieux.

À la TV Canal+ et France Info n’ont pas hésité à me faire passer devant des millions de téléspectateurs pour un crétin sous les blagues diffamatoires d’un minable humoriste ou de présentateurs sans talent ni culture, et qui, six mois plus tard, dans le cas de ceux de France Info, validaient mes recherches sur les vaccins et la santé à travers un documentaire d’ARTE sur Big Pharma, dont France Info faisait la promotion; ou comment les idiots découvrent naïvement une vérité connue de tous et que des centaines de sonneurs d’alerte dans le monde ne cessent de dénoncer depuis plusieurs décennies ; c’est dire le niveau de compétence de la presse subventionnée et de celle qui juge et condamne tout ce qui n’entre pas dans le cadre acceptable décidé et imposé par la Fondation Bill&Melinda Gates.

Image par 
Andrys Stienstra de 
Pixabay 

À cela s’ajoutent les fameux vérificateurs d’informations du Journal Le Monde, financés par la Fondation Gates à hauteur de 4,5 millions de dollars sur 5 ans accompagné par G. Soros et ses satellites pour financer les « vérificateurs » du Net ou plutôt, les censeurs du Net.

Les bénéficiaires des subventions de la Fondation Gates comprennent : [xii]

BBCNBCAl Jazeera
ProPublicaNational JournalThe Gardian
UnivisionMediumLe Financial Times
L’AtlantiqueLe Texas TribuneGannett
Washington MonthlyLe MondeLe Center for Investigative Reporting

Ces deux individus, Gates et Soros, calculateurs et particulièrement désintéressés par le bien-être de l’humanité, qui censurent systématiquement toute la presse libre et les informations qui vont en contradiction avec leur plan et leurs discours pseudo scientifique mensongers, répétés, amplifiés et mis en avant par toutes les entreprises de presse subventionnées et les chefs d’État soumis aux ordres du cartel pharmaceutique qui impose de plus en plus sa vision tyrannique à toute la planète.

En effet, ces milliardaires se sont régulièrement offert la presse depuis des années et ils font désormais la pluie et le beau temps sur l’information aujourd’hui, tout cela a été publié sur cogiito.com et dans mes livres Pandora.

La presse est désormais le premier pouvoir de ces nouveaux maîtres du monde et tous ceux qui osent prétendre le contraire de leur parole imposée aux populations, sont des dangers à éliminer ; et c’est ce qu’ils font par l’intermédiaire de ces organismes de contrôle qui n’ont absolument aucune compétence pour statuer, mais qui se les accordent et qui musèlent la vérité.

Nous le constatons à présent avec l’élection américaine, le candidat Biden est élu par la presse du Clinton Media, par personne d’autre, aucune institution officielle et légale aux États-Unis n’a encore reconnu la victoire de Biden.

https://fr.news-front.info/2020/11/10/les-talibans-reconnaissent-biden-comme-president-et-publient-une-declaration/

En revanche, et ce n’est pas un poisson d’Avril, les talibans en Afghanistan reconnaissent la victoire de Biden.

Nous pouvons bien évidemment faire confiance aux taliban financés secrètement par l’administration Obama (Killary Clinton qui a financé ISIS à travers les plâtres Lafarge, entre autres, mais cela est de notoriété publique aux États-Unis) et la CIA, et surtout par ces mêmes criminels qui ont fait exécuté le commando de Marines qui aurait prétendument éliminé Ben Laden, exécution d’un sosie, le vrai Ben Laden serait toujours en vie, l’administration Trump possède toutes les preuves et les témoignages des plus hautes instances militaires sur cette sinistre affaire.

Le Clinton Media et toute sa presse corrompue n’hésite pas à faire du « fraudeur » Biden (d’après les nombreux témoignages et les preuves qui pleuvent à présent) leur champion, et pour cause, si leur plan échoue, de nombreuses personnes influentes risquent la prison et des exécutions pour traitrise nationale, les affaires sont énormes et les Clinton, Bush, Obama, Biden, tremblent secrètement de se retrouver en très mauvaise posture, tout comme de nombreux chefs d’État européens qui se sont laissés aller à féliciter la victoire de Biden, victoire qui n’est même pas garantie.

Nous avons assisté par ce biais à une allégeance, et pas à la célébration d’une victoire.

Ceux qui l’ont félicité seraient-ils les serviteurs du Grand Agenda du Nouvel Ordre Mondial contre l’intérêt des peuples de la terre ?

Laissons donc les institutions américaines faire leur travail, ensuite nous verrons qui est le vainqueur, qui a triché, qui est le traitre, mais pour le moment, rien n’est encore joué et toute la presse qui refuse que la justice livre son verdict se heurte à des conséquences qui ne seront pas seulement une tape sur les mains d’un enfant dissipé, qu’elle se le dise, cette presse « d’influenceurs » qui ne cesse de diffuser de fausses informations pour troubler le public risque gros et les journalistes complices également.

De toute évidence, depuis les premiers jours de la crise sanitaire, le gouvernement de notre pays ment et travaille sur le contrôle mental de la population à travers toutes les mesures les plus « abracadabrantesques » prises contre le peuple français à tous les niveaux.

Dès le départ nous avions compris que la pandémie n’était que l’organisation criminelle d’un plan destiné d’une part :

  • à enrichir les multimilliardaires
  • et d’autre part, elle devait servir à contrôler la population aidée par la presse à travers les plus grands mensonges scientifiques pour favoriser une vaccination OGM, bourrée de nanotechnologies et de puce de contrôle des individus, soit absolument rien à voir avec un éventuel virus assassin.
  • et à la mise en place de l’Agenda du Nouvel Ordre Mondial, publié par la Fondation Rockefeller. Une fondation qui ne cache pas ses désirs d’eugénisme et de soumission des peuples ; j’ai consigné les preuves factuelles dans mes derniers ouvrages

À ce jour, nous n’avons pas la moindre donnée scientifique indiquant que le sars-Cov-2 est un virus si dangereux qu’il nécessite les mesures de confinement de 66 millions d’habitants en France, la ruine de notre économie et de nos petites entreprises et de 7,9 milliards d’êtres humains autour de la planète.

Image par 
Comfreak de 
Pixabay

La « pandémie », pour ses organisateurs, devait de toute évidence s’étendre dans le temps le plus longtemps possible sous prétexte de fausses statistiques scientifiques déclamées par d’autoproclamés experts, incompétents le plus souvent, des médecins absolument spécialistes de rien et qui n’ont jamais été sur le terrain d’une crise sanitaire, des politiques lâches et ignorants avec un bagou ridicule, des journalistes des plus grands médias, et ceux qui sont assujettis à la Fondation Bill&Melinda Gates et autres fondations sous son contrôle, qui se contentent de déblatérer comme les commères sur les marchés, en faisant de la Fake News un nouveau standard d’information accompagné de toutes sortes d’inepties répétées en boucle par la presse TV, pour valider des mensonges scientifiques, tous plus gros les uns que les autres pour semer la peur et le chaos dans l’esprit des peuples.

Tout cela pour nous faire croire qu’un petit virus de grippe corona égalait la Peste qui a ravagé l’Europe durant 5 siècles ou la grippe espagnole de 1919 qui a fait près de 500 millions de morts dans le monde ; ce Gros Vide est une « menace » diabolique et mortelle qui en fait, ne touche qu’une infime partie de la population ; les personnes âgées, les malades chroniques et immunodéprimés, mais certainement pas toute l’entière population de notre pays ou la population mondiale comme annoncée par des fous. De plus ce COVID-19, et ce ne sont des spécialistes qui en parlent, ne touche pas les enfants, il n’y a aucune preuve qui indique que les enfants sont principalement touchés, c’est une invention des politiques, pas des scientifiques, et il est encore moins scientifique de soumettre et de contraindre les enfants à un rituel satanique avec l’imposition de tests nuisibles à leur glande pinéale et au port du masque obligatoire, qu’à de véritables règles de protections sanitaires.

Ne nous voilons plus la face, cette pandémie a sciemment été conçue de manière à rendre la vie de nos concitoyens aussi désagréable que possible, en bouleversant leur vie avec un cortège de perturbations et de destruction menant directement à un sinistre appauvrissement exponentiel de la population et à un enrichissement phénoménal des grandes fortunes.

Les populations de ce monde sont poussées à croire à des fadaises, Bill Gates a déclaré très rapidement que le monde rentrerait dans l’ordre dès que l’on aurait un vaccin, et

BILL GATES EST DEVENU UNE FIGURE PUISSANTE DE LA SANTÉ PUBLIQUE, BIEN QU’IL NE DÉTIENNE AUCUN DIPLÔME DE MÉDECINE. 

En plus d’être l’un des principaux bailleurs de fonds de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), [x] la Fondation Gates finance un certain nombre de médias grand public, ce qui donne un niveau de contrôle potentiellement inquiétant sur la presse libre.

En faisant cette déclaration sur le futur vaccin anti-COVID, il avait révélé la finalité de cette immense escroquerie Gros Vide, le vaccin dans lequel il a énormément investi, en effet, il a investi des millions de dollars dans les 6 laboratoires producteurs d’un vaccin anti-COVID, faux miracle de la science et dangereux pour l’humanité, c’est pourquoi, nos gouvernants si soucieux de notre santé veulent nous l’injecter par la force, car ce vaccin n’a strictement rien à voir avec le COVID, mais avec l’ID-2020, en partenariat avec Microsoft, comme par hasard.

Image par 
Alexandru Strujac de 
Pixabay 

L’Allemagne a déjà acheté 200 millions de doses du vaccin anti-COVID, et la Suisse 2,5 millions de doses avant même son approbation, enrichissant prodigieusement Bill Gates et ses actionnaires.

Bill Gates aurait déjà gagné près de 10 milliards de dollars en à peine 6 mois, et vous, chers lecteurs, combien avez-vous gagné dans la même période ?

Les fabricants de test PCR ont gagné de leur côté, rien qu’aux États-Unis, pour ce test inefficace dans le cadre d’un diagnostic de COVID, 18 milliards de dollars, et combien en France ?

Nous comprenons l’acharnement de ces personnes qui cherchent à nous imposer ces obligations pseudo scientifiques, ce n’est pas une affaire de santé, c’est une lamentable affaire financière pour des investisseurs véreux et criminels, qui devront également répondre de leurs actes envers les populations du monde.

aujourd’hui, la propagande continue, Les principaux médias sont unanimes à louer les avantages du vaccin anti COVID, exactement comme ils déclarent la victoire de Biden, alors qu’ils n’en savent rien, ils répètent comme des perroquets les directives de la Fondation Gates qui ne vit que des profits sur la vente des vaccins imposés aux peuples.

Nous sommes face, non pas à des philanthropes, mais à des entreprises mafieuses et des fondations criminelles.

Big Pharma de son côté a déjà tout organisé avant même la pandémie, mais agir trop rapidement aurait été dévoiler une stratégie criminelle préméditée, ce qui est le cas avec un vaccin douteux, mal testé et piégé avec des nanotechnologies (comme le nouveau vaccin contre la grippe), soit une bombe à retardement. Le vaccin anti-COVID est décrit comme « sûr », avec le dernier exemple en date du vaccin Pfizer, mais est-ce seulement la vérité ?

Poussés à bout et avec les restrictions de circulation imposées aux populations, seuls ceux qui seront vaccinés pourront reprendre le cours normal de leur vie d’après l’agenda de la Fondation Bill & Melinda Gates, mais jusqu’à quand ?

Jusqu’à ce qu’ils tombent inévitablement malades et qu’ils ne se relèvent plus, et cela pour enrichir des ultras milliardaires poussés par des agendas eugénistes ?

Sous de telles conditions de restrictions, les populations poussées à bout vont courir se faire vacciner sans réfléchir aux conséquences sur leur santé et celle de leur entourage. Ils forceront également leurs enfants à se faire vacciner en leur promettant qu’il n’y a aucun danger, comme ils le font avec le masque, alors qu’ils n’en savent rien, ils ne s’intéressent pas à la science, ils font confiance à des escrocs et répètent bêtement ce que la presse de propagande officielle, nouvelle Pravda, ne cesse de publier, soit de la Fake News scientifique, de la science de Wall Street pour enrichir les laboratoires pharmaceutiques, mais jamais pour soigner ni guérir.

La crise du COVID-19 est de toute évidence un coup d’État organisé par les plus riches de la planète pour reprendre le contrôle des démocraties et la liberté d’expression qu’il faut bannir de nos sociétés pour permettre aux criminels de Big Pharma d’assassiner et de se servir de l’humanité pour continuer à puiser dans le vivier humain pour mener leurs expériences génétiques et transformer l’humanité en quelque chose de monstrueux.

Le confinement est un formidable outil de contrôle pour installer la 5 G sans être embarrassé par des militants pour la vie et la protection de la vie, qui risqueraient de troubler ces installations, mais ce confinement sert également à contrôler la population, à instiller la peur dans son esprit, à laisser la nouvelle Gestapo violenter les citoyens, à les mettre à genou, en garde à vue, à les verbaliser pour tout et rien, à exercer un pouvoir et une autorité injuste, mais autoritaire et surtout, à rendre malades les peuples pour justifier leur forfaiture.

Les ultras riches en profitent pour faire des fortunes à la bourse durant ces confinements répétés qui sont on ne peut plus rentables financièrement comme le déclare Jp Morgan.

Plus les peuples restent confinés, plus les grands comptes s’enrichissent, plus les peuples s’appauvrissent, plus il est aisé de reprendre le contrôle total sur la démocratie pour instaurer une nouvelle forme de pouvoir dictatorial, une nouvelle économie avec encore plus de restrictions et de contrôle, et une nouvelle dictature, les nazis sont de retour.

Image par 
Violinka de 
Pixabay 

Les cerveaux malingres et noirs derrière cette incroyable manigance du Gros vide ont prévu deux choses qui n’ont pas tout à fait fonctionné comme ils l’espéraient :

  • La première était que la propagande pseudo scientifique fonctionnerait et que la population mordrait à l’hameçon de la peur d’un « virus assassin de masse », s’appuyant sur le nombre de fausses victimes, indiquant que les hôpitaux étaient bourrés à craquer de malades et les morgues remplies de cadavres, ce qui dans les faits, n’a jamais été le cas malgré la propagande LREM.
  • La seconde était que la nation française victime, serait enfin soignée contre ce virus tueur (après avoir été complètement trompée) dès l’arrivée d’un vaccin OGM à ARNm amplement douteux, vaccin qui sera accueilli avec soulagement sous de faux prétextes, sous de fausses déclarations scientifiques pour un faux virus qui change de forme, donc les souches du vaccin sont déjà obsolètes, car il n’est pas fait pour cela, il est fait pour injecter un identifiant numérique à chaque être humain, pour être inscrit dans la matrice, la loi maritime avec son inscription numérique emprisonne définitivement chaque être humain.

Nous devons nous affranchir de cette loi et racheter notre nom, devenir des êtres souverains libres pour ne pas être victimes de ces assassins qui ont prémédité ce changement de société depuis de nombreuses années.

J’encourage le lecteur à lire mes deux derniers ouvrages, une étude complète sur le sujet de ce Gros vide, expliquant ce plan avec force d’exemples et de preuves, Pandora VIII, 1 & 2, disponible sur cogiito.com et Amazon.

Nous sommes malgré nous, témoins des mensonges les plus obscènes, les plus pervers, les plus vicieux de la part de médecins menteurs, d’hommes et de femmes politiques menteurs, d’un gouvernement dans sa totalité très obscur et destructeur de notre pays et de notre nation.

Ils ont triché depuis le début, aidé par la presse à détourner la véritable fonction de la démocratie, encourageant notre gouvernement corrompu à favoriser les grandes fortunes et les laboratoires pharmaceutiques, dans le mépris total des intérêts du peuple.

ils ont en effet utilisé de fausses statistiques, de faux rapports de propagande, et de faux experts pour entretenir la fausse « menace » du GROS VIDE-19 dont le virus n’a jamais été observé au microscope à ce jour.

Alors où est-il ?

Bien que la propagande n’ait pas fonctionné aussi bien qu’ils l’espéraient, ils ont néanmoins poursuivi la feuille de route dressée par les Fondations les plus diaboliques du monde après Monsanto, la Fondation Gates et la Fondation Rockefeller, dont la Fondation Gates est le paravent, ignorant la vague de protestation et de révolte des peuples, en les écrasant par des ordonnances, des obligations stupides, non scientifiques et contre-productives, avant d’utiliser l’armée qui vaccinera de force et qui tirera à vue sur chaque citoyen récalcitrant, qu’importe la ruine de milliers de commerçants et de petits chefs d’entreprises dans l’espoir de maintenir un élan de soumission qui l’emportera sur les objections.

Image par 
Сергей Марищук de 
Pixabay

Leur espoir est désormais de mettre en place la vaccination obligatoire et le contrôle totalitaire de la population avant que les mouvements dissidents sur internet ne les submergent et ne commencent à faire condamner justement, les responsables agissant contre l’intérêt du peuple pour crime contre l’humanité et complicité de crimes contre l’humanité…

et l’on peut affirmer sans se tromper que de nombreux médecins experts et tout le gouvernement LREM risquent gros dans cette affaire, si le peuple reprend ses droits, et il les reprendra.

Même Yannick Jadot, prétendu grand écolo, qui ne connait rien à la vaccination veut rendre obligatoire le vaccin à venir ; mais comment un homme intelligent peut-il imposer à son prochain un vaccin dont il ignore tout, pour qui travaille-t-il, qui sont ceux qui le financent vraiment, qui financent le mouvement écologiste ?

https://www.lci.fr/sante/pfizer-yannick-jadot-en-faveur-d-un-vaccin-obligatoire-pour-le-covid-19-2169482.html

Si l’on en croit cette prise de position, on se doute que les principaux ennemis de l’écologie, soit les grands industriels de la pharmacie, de la téléphonie mobile, des énergies fossiles… pourraient fort bien être en réalité, les véritables bailleurs de fonds d’un mouvement fantôme qui sert à calmer une partie de l’opinion française.

Quand allons-nous cesser de donner la parole à des politiques dont le seul rôle est de faire de la publicité et de la propagande à ceux qui les financent sans que nous en soyons informés ?

À présent le brillant analyste John Rappoport, nous livre son point de vue averti sur la réalité du vaccin et sur le programme de vaccination COVID Warp Speed, les fabricants de vaccins, le groupe de travail sur les coronavirus et les chercheurs sur les vaccins.

Avec cela, il démontre une parfaite incompétence et la mise en danger de la vie d’autrui de la part de notre écologiste français.

Nous ne cessons de le répéter, mais le monde politique est véritablement constitué de personnes peu compétentes qui ont un mot à dire sur tout et n’importe quoi et le pire, est qu’elles sont diffusées pour manipuler encore une fois l’opinion des Français.

Les essais cliniques du vaccin COVID sont voués à l’échec à cause d’un fatal et principal défaut de conception  ; un article d’opinion du NY Times expose les trois principaux essais cliniques.

  • Peter Doshi, rédacteur en chef adjoint de la revue médicale BMJ,
  • et Eric Topol, professeur de médecine moléculaire à Scripps Research,

ce sont tout de même des pointures par rapport à n’importe quel homme politique qui donne son avis sur le vaccin anti-COVID sans rien y connaitre.

La responsabilité de la presse est à nouveau engagée en termes de contrôle mental des populations.

Ces spécialistes ont rédigé l’article d’opinion dévastateur du NY Times sur les essais cliniques en cours du vaccin COVID. Ils exposent la faille fatale des grands essais de Pfizer, AstraZeneca et Moderna, dont absolument personne ne parle dans la presse française, il me parait évident que cet article sera l’objet de censure sur Face de book et peut-être même de notre gouvernement qui est le grand complice des industriels en se battant contre le peuple français sans jamais le défendre.

Le 22 septembre, le Times publiait :

« Ces essais sur les coronavirus ne répondent pas à la seule question que nous devons connaître :

  • Si vous deviez approuver un vaccin contre les coronavirus, en approuveriez-vous un dont vous savez qu’il ne protège que la forme la plus bénigne du Covid-19, ou un qui préviendrait ses graves complications ?
  • La réponse est évidente. Vous voudriez protéger contre les pires cas. Mais ce n’est pas ainsi que les sociétés qui testent trois des principaux candidats aux vaccins contre les coronavirus, Moderna, Pfizer et AstraZeneca, dont l’essai américain est en attente, abordent le problème.

Essayons de comprendre le fonctionnement d’un essai de vaccin chez n’importe quel laboratoire fabricant de vaccins et comment ces laboratoires obtiennent les autorisations de commercialisation :

  • Un fabricant de vaccins suppose que, au cours de l’essai clinique, quelques-uns des 30 000 volontaires vont « attraper COVID-19 ».

Ils le supposent parce que « le virus est partout« , en ce qui les concerne.

Image par 
Gerd Altmann de 
Pixabay

On note une phobie du genre Blanche Neige voit des nains partout, les labos voient des virus partout, normal, ils prétendent avoir la réponse pour les éradiquer, les banquiers voient des bénéfices partout, jusque là rien de surprenant.

Chacun voit midi à sa porte, ce qui n’en fait pas une vérité scientifique. Alors comment se fait-il que les laboratoires parviennent à imposer leur point de vue ? Parce que leurs principaux représentants et diffuseurs tels que la Fondation Gates, G. Soros, ses multiples fondations et ses laboratoires, Google, fabricant de vaccins créer des flux d’informations continus en induisant ces fausses vérités scientifiques pour vendre et valoriser leurs produits de santé, car c’est de cela qu’il s’agit, de vendre une production économique qui doit rapporter plus qu’elle n’a couté et comme c’est le cas dans le lancement d’un nouveau vaccin, traitement médical…

Mais revenons à John Rappoport qui décrit que le virus va donc tomber des nuages et infecter quelques volontaires. Ce ne serait pas la première fois dans l’histoire que les états utilisent cette technique de contamination, j’ai décrit ces faits historiques dans ma série Pandora.

Le nombre logique de volontaires à atteindre par les laboratoires testeurs est de 150 candidats contaminés. Lorsque ce nombre de volontaires « attrape le COVID », les essais du vaccin s’arrêtent.

L’essai clinique s’arrête !

À ce stade, le fabricant du vaccin espère que la plupart des volontaires qui ont été « infectés » font partie du groupe placebo même si ce n’est pas le cas. Le fabricant déclare donc qu’ils n’ont pas reçu le vrai vaccin et qu’ils ont reçu le vaccin placebo à l’eau salée, c’est la première fraude. Le fabricant du vaccin peut alors annoncer fièrement :

  • « Vous voyez ? Les volontaires qui ont attrapé COVID-19 ? La plupart d’entre eux n’ont pas reçu le vaccin. Ils n’ont pas été protégés. Les volontaires qui ont reçu le vrai vaccin n’ont pas attrapé le COVID. Le vaccin les a protégés« .

En fait, la répartition que les fabricants de vaccins recherchent est de 50 et 100. Si 50 personnes dans le groupe du vaccin attrapent le COVID, et 100 dans le groupe placebo attrapent le COVID, on dit que le vaccin est efficace à 50 %. Et c’est tout ce dont le fabricant de vaccins a besoin pour obtenir l’approbation de la FDA pour son vaccin.

Mais attendez un instant, si nous examinons de plus près cette idée d’attraper le COVID, de quoi parlent-ils vraiment ?

Comment définissent-ils cela ?

Prétendre qu’un volontaire de l’essai clinique a attrapé COVID revient en fait à quoi au juste ?

Est-ce que cela correspond à une définition minimale de COVID-19, avec des symptômes de toux ou des frissons et de la fièvre ?

Ou cela signifie-t-il un cas grave… une pneumonie grave ?

Nous arrivons maintenant au facteur caché, au secret, à la source de toute l’escroquerie.

Vous voyez, le fabricant de vaccins commence avec 30 000 volontaires SANTÉ. Donc, s’ils attendaient que 150/30 000 d’entre eux attrapent une pneumonie grave, un cas grave de COVID, combien de temps pensez-vous que cela prendrait ? Cinq ans ? Dix ans ? Le fabricant de vaccins ne peut pas attendre aussi longtemps. Ces 150 cas de COVID que le fabricant du vaccin recherche seraient bénins. Juste une toux ou des frissons et de la fièvre. Ce scénario ne prendrait que quelques mois à se développer. Et avouez-le, les frissons, la toux et la fièvre ne sont pas propres au COVID. N’importe qui peut présenter ces symptômes pour n’importe quel type de pathologie virale, un simple rhume ferait l’affaire.

C’EST POURQUOI L’ENSEMBLE DE L’ESSAI CLINIQUE EST CONÇU DÈS LE DÉPART, POUR TROUVER 150 CAS DE « COVID » LÉGERS ET DÉNUÉS DE SENS, QUI SE GUÉRISSENT D’EUX-MÊMES.

Et dont personne ne se soucie. Personne ne devrait s’en soucier. Mais, comme nous le voyons, Pfizer présente son essai clinique du vaccin comme un jalon dans l’histoire de l’humanité. Et c’est là, l’histoire de l’essai unique que le NY Times n’a pas jugé utile de revoir, parce qu’ils seraient stupides ? Non.

Ils ne sont pas stupides, ce sont juste des criminels.

Et le gouvernement veut que vous preniez le vaccin expérimental COVID, dont « l’efficacité » a été conçue pour ne rien empêcher qui vaille la peine de perdre une nuit de sommeil ?

Selon les protocoles des études qu’ils ont publiés à la fin de la semaine dernière, un vaccin pourrait répondre aux critères de réussite des entreprises s’il réduisait le risque de Covid-19 léger, mais le vaccin n’a jamais été démontré qu’il réduisait les formes modérées ou graves de la maladie, ou le risque d’hospitalisation, d’admission aux soins intensifs ou de décès.

Dire qu’un vaccin fonctionne devrait signifier que la plupart des gens ne courent plus le risque de tomber gravement malades.

Ce n’est pas ce que ces essais vont déterminer.

Cela signifie que ces essais cliniques sont un coup d’épée dans l’eau. Les essais sont conçus pour montrer l’efficacité de la prévention des cas légers de COVID, dont personne ne devrait se soucier, car les cas légers suivent naturellement leur cours et ne causent aucun dommage puisqu’ils se guérissent tout seul.

IL N’EST PAS NÉCESSAIRE D’AVOIR UN VACCIN QUI PRÉVIENNE LES CAS LÉGERS.

Voilà, c’est le contenu de l’article unique du NY Times. Les principaux essais cliniques de vaccins sont inutiles, non pertinents, trompeurs et mensongers.

Mais aujourd’hui, la situation est bien pire. Parce que Pfizer vient d’annoncer que son vaccin est presque prêt. À la une de CNBC, le 9 novembre :

  • « Pfizer et BioNTech affirment que le vaccin Covid est efficace à plus de 90 %… »

Un grand jour pour la science et l’humanité. Et pas un mot sur l’article unique du NY Times. IL A DISPARU comme s’il n’avait jamais existé.

En revanche quid de la véritable inquiétude concerne les effets secondaires et indésirables du vaccin, que nous ne cessons d’évoquer :

Ces effets comprennent, selon le contenu du vaccin, les toxines, neurotoxines, poisons, graisses, éléments d’ADN animal et humain, ainsi qu’une altération permanente de la constitution génétique du sujet vacciné, et une cascade de maladies inconnues et auto-immunes qui poussent le corps à s’attaquer à lui-même, ce qui sera le cas si le sujet est investi par un virus qui n’est pas contenu dans la solution vaccinale.

Déjà le Gardasil de Merck ou le Cervarix de GSK, vaccin anti HPV, contient jusqu’à 2 à 9 souches du papillomavirus, alors qu’il existe plus de 200 génotypes différents. Si le sujet tombe sur un papillome allant de 10 à 200, il ne pourra être couvert par la protection annoncée par les laboratoires et l’un des deux vaccins.

Ceci n’est ni du « complotisme » ni un discours anti-vaccin, c’est juste un fait scientifique

Un vaccin contre le COVID, donc contre un type de coronavirus avec des souches X du virus dans la seringue et que le sujet après avoir été vacciné est atteint par un virus du reste de l’alphabet non compris dans le vaccin, celui-ci ne lui servira à rien, pire, il sera extrêmement dangereux, car le système immunitaire se retournera contre le sujet pour tenter de combattre cet intrus à cause de l’induction du vaccin à ARNm, soit à modification de l’ADN, les dégâts seront dévastateurs.

À présent, si le maintien de la pandémie dans l’esprit des citoyens reste inchangé, ceux qui sont encore convaincus de cette fausse réalité imposée vont finalement collaborer à leur propre destruction sans en prendre pleinement conscience.

La confiscation de la liberté et des droits fondamentaux font également partie de cet agenda diabolique organisé par le Nouvel Ordre Mondial, dont les principaux représentants sont nos hommes et femmes politiques et nos plus grands industriels. En fait, nous n’avons plus de gouvernements, mais de véritables guérilleros LREM qui font une guerre sans merci contre le peuple français qui ne peut se défendre contre des règlements, des ordonnances, des impositions, des instructions déroutantes qui sont élaborées au fur et à mesure pour que personne ne sache vraiment ce qui se passe en réalité, créant des vides juridiques et permettant absolument tout et n’importe quoi. On a jamais vu un tel gouvernement agir avec une telle incompétence ou une telle volonté criminelle contre sa population.

Le pipeau LREM

Le gouvernement invente des statistiques et les diffuse à travers les médias pour justifier les verrouillages. C’est ce qui s’est passé en Angleterre, le gouvernement a fait exactement cela au Parlement, il a produit des statistiques pour justifier ses actions de confinement. Des statistiques bidonnées sans tenir compte des véritables chiffres. La manipulation est énorme, car, cela signifie que le pouvoir peut faire ce qu’il souhaite à tout un peuple sans avoir à se justifier.

Ces gouvernements poursuivent cette guérilla contre leur nation dans le monde entier contre le peuple depuis des mois et ils maintiennent les citoyens dans l’impasse, ils détruisent tout comme Attila dans leurs efforts pour créer un avenir ou faire des projets après Gros-Vide. 

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/conseil-de-defense-macron-remet-un-jeton-dautoritarisme-152834.html?fbclid=IwAR1S6WXQ5e1SxTdwJ4xRfJ0M4LQZBo9hFPKDQ5BpkpLLeKoiQyzA8wHUDuM

  • « Ils ont déclaré à maintes reprises que “tout cela sera terminé” lorsque nous aurons un vaccin. Ceci est une menace implicite : “J’arrêterai de te blesser dès que tu apprendras à m’obéir”. Et cette déclaration a été faite pour la première fois par Bill Gates et cela n’a rien d’un hasard.

En d’autres termes, « Lorsque nous présentons notre vaccin douteux, non testé et piégé, acceptez-le. Ou sinon… » vous en paierez les conséquences ?

Le moment est venu pour nous, le peuple, de répondre à ces attaques par un refus de ces pièges mortels pour notre nation et nos enfants, c’est pas un droit, c’est un devoir humain.

Il convient de se rappeler que si une personne dans votre voisinage cherche à vous contrôler avec des mensonges, des fake news, des manipulations d’esprit, des menaces implicites, vous perdrez votre confiance en vous et des inhibitions sournoises paralyseront votre capacité à résister, mais ce dont vous pouvez être certain, c’est que cet être mal agissant a définitivement peur de vous. Sinon, pourquoi développer de tels efforts pour vous contrôler ?

Ils ont peur de nous, donnons-leur à présent une raison pour justifier cette peur en nous opposant à la fausse science et à la malveillance évidente de notre gouvernement qui lutte à présent contre son peuple.

Je ne parle pas de révolte à la manière d’une ré-édition de la Révolution française, non, loin de là, mais je parle d’une prise de conscience souveraine, savoir refuser des ordres imbéciles et décider de ne plus obéir à des chefs qui ne nous représentent pas mais qui représentent des intérêts économiques.

De plus, imposer le port du masque aux enfants, fermer les commerces, interdire de sortir dans la rue et de vivre tout simplement, ce n’est pas le roquet du diable qui va empêcher 66 millions de personnes en France de vivre leur vie librement et de briser leurs chaînes.

Ils n’ont pas désarmé les français pour rien, prenez en conscience, ils l’ont fait pour éviter qu’ils se défendent, car si le plan va jusqu’au bout l’armée ira jusqu’à tirer sur le peuple de France.

Nous vivons une époque Formi… Diable !

PS : à diffuser librement et le plus possible

Références :

[x] Devex 5 juin 2020  https://www.devex.com/news/big-concerns-over-gates-foundation-s-potential-to-become-largest-who-donor-97377

[xii] Columbia Journalism Review 21 août 2020  https://www.cjr.org/criticism/gates-foundation-journalism-funding.php

3 Commentaires

  1. euh … pour relayer , sans décourager nos visiteurs à la lecture, une mise en page plus succincte
    serait plus efficace – (demander une aide à la « mise en page » si necessaire –
    et BRAVO pour le boulot ! – bonjour à Louloute –

  2. Oui m. Jandrok l’état et les masse-médias sont devenus des terroristes, ils sèment la terreur dans la population qui en perd sa lucidité, jusqu’à les pousser au suicide. Ils culpabilisent tous ceux qui ont de l’empathie et sont bienveillants pour leurs proches grâce à une fausse pandémie organisé par les financiers mondialistes que vous avait relaté.
    Hier un instituteur m’informait qu’un de ses élèves terrorisé, se cache en permanence sous sa table d’école, conséquence de la peur induite par les politiques Lrem et autres dans les médias complices et acheté par les soit disans philanthropes mondialistes.
    Le média, « le monde » « aliste » qui se vent comme une prostitué à fondation bill&mélida gates, un torchon qui discrimine tout infos factuels non validé par l’état et ne fait que propager des mensonges, fakes news!
    des instituteurs en sont venu à faire des sas, zone dans lequels les enfants peuvent respirer sans masque, on est en plein 1984 ou le meilleur des mondes!
    https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-des-sas-de-respiration-amenages-dans-des-cerceaux-a-l-ecole-saint-guen-7054472

    Il est temps de rentrer en résistance face à cette oppression, se terrorisme, rentrer dans la désobéissance civil comme le dit Corinne!
    le nerf de la guerre de macro c’est le fric! je laisse à chacun d’imaginer le grain de sable à tout niveau qui va enrayer le rouleau compresseur de la macronite! il en va de la perte de la démocratie avec ses imperfections, car la dérive nous montre le système dictatorial dans lequel nous glissons.
    vive la liberté, gratitude.

Laisser un commentaire