La PEUR est la technique de Bill Gates pour pousser l’obligation de nouveaux vaccins qui empoisonnent les enfants (et aident à atteindre les objectifs de dépeuplement)

0
4462

Newstarget, le 2 juillet 2017, par Daniel Barker & Mike Adams

Traduction pour cogiito.com : PAJ

https://www.newstarget.com/2017-02-07-bill-gates-fear-mongering-being-used-to-push-new-vaccines-poison-children.html

Pour le milliardaire mondialiste Bill Gates, devenir l’homme le plus riche du monde n’a jamais été suffisant. Depuis qu’il a amassé sa vaste fortune, Gates a financé un certain nombre de programmes de recherche scientifique par le biais de la Fondation Bill et Mélinda Gates, dont beaucoup sont dédiés à la promotion du développement et de l’utilisation de vaccins à travers le monde.

Son dernier projet, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), une organisation dont la mission déclarée est de « stopper les futures épidémies en développant de nouveaux vaccins pour un monde plus sûr », a été dévoilé par Gates lors du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, le mois dernier, en juin 2017.

Le CEPI a été créé et financé par la Fondation Bill & Mélinda Gates, avec le soutien du Forum économique mondial, de l’organisme de bienfaisance pour la recherche biomédicale Wellcome Trust et des gouvernements norvégien et indien.

Avec 460 millions de dollars de financement initial et des centaines de millions de plus promis au cours des cinq prochaines années, le CEPI espère créer « un partenariat innovant entre les organisations publiques, privées, philanthropiques et civiles ».

Le principal objectif de la coalition semble être le développement de nouveaux vaccins pouvant être approuvés rapidement pour une utilisation sur les humains, une stratégie que Gates affirme être peut-être nécessaire pour éviter une pandémie mondiale majeure dans un monde « tragiquement non préparé ».

Il a également averti que ces vaccins pourraient être notre seul espoir dans le cas d’une attaque bioterroriste, un scénario difficile à prédire, a-t-il admis, mais qui pourrait être « énorme » néanmoins en termes de dommages potentiels :

« Il y a eu jusqu’à présent une abondance de différents scénarios d’attaque bioterroriste et, par conséquent, une stratégie de biodéfense peu claire. Nous présentons un cadre pour l’évaluation des risques du bioterrorisme qui, selon nous, serait utile aux décideurs et compréhensible sans avoir besoin d’être un expert dans ce domaine. Nous avons récupéré la base de données Medline via PubMed (de janvier 1987 à janvier 2009) et recoupé et examiné les termes armes biologiques, attaques biologiques, bioterrorisme, bio (défense), bio (stratégie) et modèles épidémiologiques, et évaluation des risques. De plus, nous avons effectué une recherche sur Internet avec les mêmes termes et la même stratégie. Nous avons divisé les attaques bioterroristes en 3 catégories :

  1. Stratégiques (à grande échelle),
  2. opérationnelles (à moyenne échelle) et
  3. tactiques (à petite échelle). 

Une attaque bioterroriste est présentée comme un modèle de chaîne à 4 composantes, y compris les auteurs, les agents, moyens de livraison et objectifs. Pour chacune de ces 4 composantes, nous proposons des paramètres d’évaluation des risques quantitatifs et qualitatifs. Ici, nous présentons un système de notation simple dans notre modèle appliqué aux attaques américaines de l’anthrax de 2001. »[1]

  • « L’idée est de prendre une nouvelle façon de construire des vaccins qui pourraient nous permettre de développer en moins d’un an un nouveau vaccin, appelé vaccins ADN / ARN », a déclaré Gates à CBS News .
  • « À l’heure actuelle, il faut des années pour construire un nouveau vaccin », a-t-il déclaré. « Mais l’idée scientifique de ces nouvelles plates-formes pourrait radicalement changer cela, de sorte que de nombreuses étapes sont prêtes — la pièce d’usine, comprendre la pièce réglementaire. Et il vous suffit de brancher certaines informations et de faire des profils de sécurité rapides, puis vous pouvez entrer dans la fabrication assez rapidement. »

Tout cela semble si facile pour notre spécialiste informatique, à moins que vous ne sachiez quelque chose sur le point de vue de Bill Gates sur la dépopulation et sur la façon dont ces éléments sont liés aux vaccins. (Lisez plus de nouvelles sur le dépeuplement sur Depopulation.news .)

Par conséquent, les efforts visant à exterminer l’humanité doivent être accélérés.

Ces efforts comprennent :

  • L’utilisation généralisée de produits chimiques contre l’infertilité dans les vaccins obligatoires, entraînant une chute des taux de natalité.
  • La promotion agressive des avortements, y compris les avortements après la naissance (infanticide).
  • L’empoisonnement chimique continu de l’approvisionnement public en eau avec du fluorure toxique, qui est lié aux lésions cérébrales et aux troubles neurodéveloppementaux.
  • La saturation artificielle de l’approvisionnement alimentaire en pesticides et herbicides toxiques cancérigènes, tous conçus pour provoquer la fin prématurée de la vie humaine par le cancer, les lésions hépatiques et les troubles neurologiques tels que la maladie d’Alzheimer.
  • Le déploiement rapide des réseaux 5G, un système d’arme électromagnétique élaboré qui se déguise en infrastructure de télécommunications. Le rayonnement 5G a déjà été démontré scientifiquement comme provoquant de réels changements de personnalité, altérant la chimie du cerveau et générant sous la peau des substances toxiques empoisonnant les cellules qui compromettent la santé humaine.
  • Événements d’apocalypse financière prévus qui détruiront des milliards de dollars d’épargne et de richesse des citoyens de la classe ouvrière, concentrant efficacement la richesse restante entre les mains de l’élite.
  • Des armes biologiques conçues dans des vaccins, conçues pour propager des infections et provoquer des pandémies, ainsi que le récit médiatique pratique selon lequel « tout le monde devrait se faire vacciner », accélérant encore la propagation des maladies.
  • Un effondrement de la nourriture artificielle entraînant la famine et le dénuement. Comment cela se fait-il ? Voir le point suivant :
  • Terraformation de la planète en libérant des particules dans la stratosphère, bloquant la lumière solaire qui alimente la photosynthèse dans les plantes et les cultures vivrières. Poursuivi sous la fausse bannière du « changement climatique », cet effort de terraformation est en fait un événement d’extinction de masse conçu pour éliminer les humains de la planète Terre. Voir mon site sœur OblivionAgenda.com pour des conférences vidéo expliquant tout cela.[2]

Dans une présentation TED 2010, Gates parle de la nécessité — à son avis — de stratégies qui pourraient aider à réduire la population mondiale. Incroyablement, il mentionne les vaccins comme l’un des agents qui pourraient être utilisés pour aider à atteindre un tel objectif.

Voici ses mots exacts :

  • « Le monde compte aujourd’hui 6,8 milliards de personnes… ce qui représente environ 9 milliards. Maintenant, si nous faisons un très bon travail sur les nouveaux vaccins, les soins de santé et les services de santé génésique, nous pourrions réduire cela de 10 ou 15 %. »

Alors, comment les vaccins aident-ils à réduire la population ? Ils sont censés sauver des vies, non ?

Eh bien, c’est la question à 460 millions de dollars.

Bill Gates n’a jamais expliqué en public comment les vaccins réduisent les populations, mais ceux d’entre nous qui n’ont pas été soumis à un lavage de cerveau par toute la propagande pro-vaccinale savent qu’il est possible de fabriquer des vaccins capables de stériliser les gens (entre autres). Vous n’êtes pas obligé de tuer des gens purement et simplement, empêchez-les juste de faire des enfants.

Et, bien sûr, s’il y avait une attaque bioterroriste — sous « faux drapeau » ou autre — cela fournirait certainement une excuse à l’industrie des vaccins pour faire ce qu’elle juge bon. 

BIEN SÛR, C’EST DÉJÀ À PEU PRÈS LE CAS, CAR L’INDUSTRIE DES VACCINS CONTRÔLE PRATIQUEMENT TOUS LES ORGANISMES CHARGÉS DE RÉGLEMENTER SES ACTIVITÉS.

Ne soyez donc pas surpris lorsque la prochaine menace de pandémie ou de bioterrorisme fabriquée inaugure une nouvelle ère dans laquelle des vaccins (sans aucun doute obligatoires) sont développés et distribués au public sans tests adéquats ni essais de sécurité. Cela cadrerait bien avec la vision de dépopulation de Bill, n’est-ce pas ?

Bill essayait-il de laisser entendre que quelque chose d’important allait vraiment se produire, ou était-ce simplement plus alarmiste pour pousser son programme de vaccination ?

Nous le découvrirons peut-être assez tôt…

Découvrez plus de nouvelles sur la fausse science des pousseurs de vaccins sur FakeScience.news .

Sources :

IFLScience.com

CBSNews.com

CEPI.net

Truthwiki.org

NaturalNews.com

CNBC.com


[1] https://science.naturalnews.com/pubmed/20028253.html

[2] https://depopulation.news/2019-12-17-globalists-accelerating-depopulation-eugenics-programs-in-response-to-populist-uprisings.html

Laisser un commentaire