La presse corrompue obéit à Big Pharma qui est un cartel «criminel» qui manipule la science pour faire de l’eugénisme et du profit

1
3291

Une fuite entre le Lancet et les rédacteurs en chef du NEJM révèle qu’ils savent déjà que Big Pharma est un cartel «criminel» qui pousse la science truquée à la recherche de profit

N.News, mercredi 10 juin 2020 par: Mike Adams

Traduction pour cogiito.com : PAJ

Au lendemain d’un incident étonnant dans lequel The Lancet et le New England Journal of Medicine (NEJM) ont été contraints de retirer une étude qui utilisait des données ridiculement truquées pour tenter de détruire la crédibilité de l’hydroxychloroquine (et obtenir des essais cliniques annulées dans le monde entier), les détails d’une conversation secrète ont été divulgués, documentant un appel téléphonique entre les rédacteurs en chef des revues, au cours duquel Big Pharma est décrit comme une entreprise « criminelle » qui pousse à la malbouffe tout en truquant des études avec des données modifiées.

Cet aveu stupéfiant révèle que même les rédacteurs en chef de revues scientifiques «prestigieuses» savent très bien que Big Pharma est une entreprise criminelle corrompue

Et ils savent que le jeu est truqué, les données sont truquées et les revues médicales ne sont rien de plus que des marionnettes de Big Pharma qui répètent comme des perroquets les volontés de l’industrie pharmaceutique en favorisant la malbouffe afin de pousser la consommation des médicaments et des vaccins.

Comme vous pouvez l’entendre dans l’audio ci-dessous – audio français avec sous-titres anglais – Richard Horton, rédacteur en chef de The Lancet , déclare:

« Maintenant, nous ne pourrons pas, fondamentalement, si cela continue, publier plus des données de recherche clinique parce que les laboratoires pharmaceutiques sont financièrement si puissants aujourd’hui, qu’ils sont capables d’utiliser de telles méthodologies pour nous faire accepter des articles qui sont apparemment méthodologiquement parfait, mais qui, en réalité, parviennent à conclure ce qu’ils veulent qu’ils concluent. »

Paraphrasé, cela signifie que Big Pharma peut truquer toutes les données nécessaires pour réaliser la publication d’une science indésirable et fausse dans les revues scientifiques.

Tout cela a été révélé par une personne qui a participé à un appel téléphonique «privé» et qui décrit ce dont il a été témoin, y compris l’affirmation des rédacteurs en chef de la revue, déclarant que Big Pharma mène des opérations «criminelles» (ce qui est exactement ce que nous avons rapporté depuis près de deux décennies).

Via la description de la vidéo :

24 mai 2020: Philippe Douste-Blazy, cardiologie MD, ancien ministre français de la Santé et candidat à la direction de l’OMS en 2017, ancien secrétaire général adjoint des Nations unies, révèle que lors d’une récente réunion à huis clos de la maison Chattam 2020, les deux les rédacteurs du Lancet et du New England Journal of Medicine ont exprimé leurs préoccupations concernant les pressions criminelles de Big Pharma sur leurs publications. Les choses vont si mal, que ce n’est plus de la science.

Brighteon.com/90a12f14-e560-4199-b93e-a677c67ec4e6

Voici la transcription complète de ce segment vidéo:

Apolline de Malherbe ( BFM) :  Mais on a du mal à comprendre pourquoi des scientifiques, des études biaiseraient…

Dr Philippe Douste-Blazy : Exactement! Voilà c’est le grand sujet, c’est le grand sujet qu’on se pose tous au fond et vous connaissez ces conférences de Chatham House à Londres.

Apolline de Malherbe : Rappelez-nous de quoi il s’agit ? 

Dr Philippe Douste-Blazy : Ce sont des réunions qui se déroulent entièrement à huis clos, uniquement avec des experts. Personne ne peut enregistrer, personne ne prend de photos. Ce n’est qu’entre experts, Top secret.

Apolline de Malherbe:   Top secret.

 Dr Philippe Douste-Blazy: Top secret. Mais il y a quand même eu une réunion l’autre jour des responsables des revues scientifiques, comme The Lancet, The New England Journal of Medicine…

Apolline de Malherbe: The Lancet, qui est donc la revue qui a publié cette étude dont nous parlons…

Dr Philippe Douste-Blazy: Ce sont des revues extraordinaires. Quand c’est écrit dans Lancet, c’est «écrit dans Lancet». C’est pourquoi… Ici, on parle de quelque chose de très important dans cette discussion. Et ça a fini par fuiter : le patron du Lancet, Horton, a dit : «Mais non, nous ne pourrons plus, au fond, si cela continue, publier des recherches cliniques, parce que les laboratoires pharmaceutiques sont si tellement forts financièrement aujourd’hui et arrive à avoir de telles méthodologies, pour nous faire accepter des papiers, qui apparemment méthodologiquement sont parfaits mais qui, au fond font dire ce qu’ils veulent à cela, c’est très très grave…

Apolline de Malherbe: Mais ce que vous nous dites est très sérieux! Cela veut dire que ce sont les laboratoires pharmaceutiques qui mettent la pression, y compris financière, j’imagine, sur les résultats scientifiques! Mais maintenant vous comprenez, qui on peut croire encore aujourd’hui?

Dr Philippe Douste-Blazy: En effet, c’est pourquoi je me permets de vous en parler, parce que c’est l’un des plus grands sujets… jamais personne n’aurait pu y croire, quand moi j’ai fais de la recherche pendant 20 ans dans ma vie. Jamais j’aurais cru que le patron du Lancet puisse dire ça et le patron du New England Journal of Medicine aussi. Il a même dit que c’était «criminel», le mot a été employé par eux. C’est à dire que, si vous voulez, quand il y a une épidémie comme le COVID, au fond, il y a des gens… nous, nous on voit «mortalité», quand on est médecin ou vous, vous voyez «souffrance». Et il y a des gens qui voient des «dollars»…

Le faux racket scientifique de Big Pharma s’appuie sur des revues médicales pour établir le mensonge comme des « faits »

Bien sûr, les lecteurs de ce site ne sont pas du tout surpris d’apprendre que Big Pharma truque des articles scientifiques avec des données fabriquées pour pousser des médicaments dangereux et défectueux à des profits obscènes. C’est tout leur modèle commercial , et les revues «scientifiques» ne sont que les marionnettes qui valident la science truquée pour créer l’illusion de l’efficacité scientifique des médicaments d’ordonnance toxiques qui fonctionnent en fait, rarement.

L’ensemble du système de Big Pharma, de la FDA, des revues médicales et de la soi-disant «science» n’est rien d’autre qu’une pyramide de mensonges, une ruse élaborée pour générer des bénéfices de la vente de produits qui nuisent à bien plus de personnes qu’elles ne les aident.

Tout un grand complot pour assassiner les Noirs avec des vaccins contre la dépopulation

Une grande partie de la raison pour laquelle Big Pharma et les revues médicales ont conspiré pour publier de fausses données truquées pour détruire les preuves de l’hydroxychloroquine + zinc pouvant sauver des vies est parce que Big Pharma se prépare à assassiner en masse des Noirs avec des vaccins dangereux.

Il existe un véritable complot visant à exposer d’abord des millions d’Américains noirs au coronavirus à travers les émeutes raciales, puis à exiger que les Noirs reçoivent les vaccins en premier, par sentiment d’«égalité». Cela vient d’être annoncé par la mondialiste du dépeuplement Melinda Gates , qui déclare que les «personnes de couleur» devraient être les premières à recevoir les vaccins (dangereux et à peine testés).

Ensuite, comme tous les Noirs seront alignés comme des bovins, ils seront vaccinés avec un vaccin d’ARNm spécifique à la race qui interfère avec la synthèse des protéines d’une manière qui est préférentiellement destructrice pour la physiologie de ceux d’origine africaine. 

Cela provoquera une explosion de troubles autoimmuns, d’infertilité et de cancer chez les Noirs, atteignant ainsi l’objectif de dépeuplement et d’eugénisme, qui est la philosophie raciste de la mort de masse qui sous-tend l’industrie du vaccin (dont les vaccins ciblent déjà les bébés noirs avec un risque accru de 420% de l’autisme par rapport aux bébés d’autres couleurs).

Cette conspiration extraordinaire et insidieuse pour exterminer les Noirs en utilisant une plandémie, des émeutes et des vaccins est entièrement décrite dans ce podcast choquant mais vrai qui est censuré partout sauf sur Brighteon.com.

AVERTISSEMENT: blasphème et contenu fortement choquant dans ce podcast.

Brighteon.com/f85bc3c6-a5a9-4349-9905-f5ce588acd73

Obtenez la vérité. Défendez l’humanité contre Big Pharma et «l’industrie de la mort». Lisez NaturalNews.com , qui est interdit partout, et regardez des vidéos sur Brighteon.com , qui est également interdit partout.

1 COMMENTAIRE

  1. Article essentiel, important pour bien comprendre la politique de santé mondial de ces criminels.
    Il est IMPORTANT que les humains prennent conscience de cela. La plupart hélas sont ignorants et continuent de s’empoisonner.

Laisser un commentaire