“La science nous appartient”, se vante le représentant de l’ONU au Forum économique mondial

3
2962
NEW YORK, NY - SEPTEMBER 22: British Prime Minister David Cameron speaks during the United Nations General Assembly at UN headquarters on September 22, 2011 in New York City. This is the 66th session of the United Nations General Assembly with heads of state from over 120 countries attending. (Photo by Mario Tama/Getty Images)

Mercredi 05 octobre 2022 par : Ethan Huff

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/662882.html

La science est-elle quelque chose à laquelle le monde contribue et a accès, ou appartient-elle exclusivement à des bureaucrates autoritaires sans foi ni loi ? 

Selon Melissa Fleming, sous-secrétaire générale des Nations Unies aux communications mondiales, « nous possédons la science » – en référence à l’ONU.

Lors d’un récent événement du Forum économique mondial (WEF), Fleming a fait cette déclaration lors de son discours pourtant sur «Lutter contre la désinformation lors des réunions sur l’impact du développement durable en 2022», qui s’est tenue du 19 au 23 septembre 2022, auprès des soi-disant «élites» sont en charge de la science, et certainement pas la plèbe.

Fleming a admis que l’ONU a forcé un accord avec le géant de la technologie Google pour supprimer et censurer tous les points de vue opposés à la “science officielle des élites”, y compris ceux des experts qui ne sont pas d’accord avec l’histoire officielle du “changement climatique”.

“Nous nous sommes associés à Google”, a déclaré Fleming à Adrian Monck, directeur général et responsable de l’engagement public et social au WEF. “Par exemple, si vous recherchez sur Google le changement climatique, en haut de votre recherche, vous obtiendrez toutes sortes de ressources de l’ONU.”

“Nous avons commencé ce partenariat lorsque nous avons été choqués de voir que lorsque nous avons cherché sur Google le changement climatique, nous obtenions des informations incroyablement déformées tout en haut, nous devenons donc beaucoup plus proactifs.”

«Nous possédons la science et nous pensons que le monde devrait le savoir, et la plate-forme elle-même le sait également. Mais encore une fois, c’est un énorme défi que je pense que tous les secteurs de la société doivent être très actifs.

Regardez la vidéo ci-dessous pour entendre par vous-même ce que Fleming, l’ONU et le WEF pensent de qui contrôle la science :

La vérité n’a pas besoin de faire taire les autres points de vue pour rester vraie

L’ONU et le WEF sont fortement impliqués dans diverses questions climatiques, y compris dans les efforts déployés pour bloquer le soleil avec des “bulles spatiales” afin d’arrêter le soi-disant “réchauffement climatique”.

Le WEF a également fait allusion à une future « pandémie » cybernétique, qui, selon certains, sera utilisée pour inaugurer la tristement célèbre « grande réinitialisation » de Klaus Schwab.

L’ONU et le WEF avaient l’habitude d’essayer au moins de voiler leurs véritables intentions pour le monde, mais les dernières déclarations de Fleming au WEF montrent que les mondialistes ne se soucient plus de ce que le monde entend ou pense.

Ils sortent maintenant au grand jour pour déclarer qu’ils sont les responsables. Ce sont eux qui nous disent ce qui est vrai concernant la science, et quiconque contredit cela est immédiatement réduit au silence.

“Si vous avez raison, il n’est pas nécessaire de supprimer d’autres points de vue car la vérité l’emportera”,

a écrit un commentateur sur la façon dont l’ONU et le WEF montrent leurs cartes.

“Bien sûr, si vous avez tort, vous DEVEZ supprimer la vérité afin de maintenir votre point de vue.”

Joe Biden fait également partie de la cabale mondialiste, a ajouté un autre, citant une récente déclaration de Biden qui fait écho à ce que Fleming a déclaré au WEF :

« Ce que nous avons ici, c’est un problème de perception. Ce que nous devons faire, c’est changer cette perspective, même si ce n’est pas vrai.

La façon dont Biden et sa cabale y parviennent est de diaboliser, de marginaliser et finalement de criminaliser leurs adversaires, ce que nous voyons maintenant se produire à l’échelle mondiale.

“Leur orgueil devrait être leur chute, mais beaucoup de gens sont assez stupides”, a écrit un autre sur la façon dont l’idiocratie est la raison pour laquelle les déclarations de Fleming restent sans réponse et impunies.

“La vérité n’a jamais peur de l’examen”, a ajouté quelqu’un d’autre à la conversation. “Les mensonges ont toujours peur d’être exposés.”

“S’ils avaient raison”, a déclaré un autre, “alors ils accueilleraient d’autres points de vue et discussions – mais ils n’ont pas raison.”

Les dernières nouvelles sur les efforts mondialistes pour faire taire la vérité peuvent être trouvées sur Censorship.news .

Les sources de cet article incluent :

TheGatewayPundit.com

NaturalNews.com

NaturalNews.com

3 Commentaires

  1. En fait, la science sert la politique et, bizarrement, la religion.

    Sans parler de la « science » médicale, l’astrophysique officielle se révèle être un monceau d’âneries ad hoc, servant semble-t-il, à faire croire au « fiat lux » divin. Je ne conteste pas l’existence de Dieu, mais il faut respecter les faits et ne pas tromper le monde en bidonnant la science.

    Des groupes de scientifiques indépendants et même officiels, contestent les explications officielles concernant l’astronomie et affirment que l’univers est électrique. Quelques exemples de scientifiques indépendants :
    https://plasmauniverse.info/
    https://www.thunderbolts.info/wp/
    https://www.electricuniverse.info/

    Il y a aussi la recherche officielle (mais ignorée), au laboratoire national de Los Alamos, où les scientifiques expérimentent la physique des plasma et expliquent les phénomènes astronomiques grâce à elle :
    https://plasmauniverse.info/

    Pour les scientifiques indépendants, l’univers est fait de plasma à plus de 99,9%. De ce fait il s’y manifeste spontanément des phénomènes électriques et magnétiques. Ainsi, les soleils (étoiles) sont des lumières électriques (des arcs) alimentées de l’extérieur par des courants (électriques) de Birkeland. Le Big bang, les étoiles à neutrons et les trous noirs n’existent pas. Tous les phénomènes « bizarres » que les astronomes expliquent en faisant intervenir des concepts mystérieux, comme la matière et l’énergie noires, sont des âneries monumentales, qui s’expliquent très bien dans le cadre de la physique des plasma.

    • Il devient nécessaire de désapprendre la majeure partie de ces sciences prédigérées que l’on nous inculquent depuis notre enfance. Merci pour votre commentaire🙏

Laisser un commentaire