La thermographie peut détecter le cancer du sein plusieurs années plus tôt que les examens physiques et même les mammographies

0
1230
TanteTati de Pixabay

Traduction pour cogiito.com : PAJ

https://livingtraditionally.com/thermography-can-detect-breast-cancer-many-years-earlier-than-physical-exams-and-even-mammograms/

Le cancer du sein peut être une chose très grave et, dans de nombreux cas, la détection précoce est la clé d’une récupération réussie. Ainsi, les femmes en Amérique ont appris qu’une mammographie annuelle est la meilleure chose à faire. Mais comme toutes choses, il y a des avantages et des inconvénients. Cependant, malheureusement, comme beaucoup de choses, on nous dit simplement quoi faire sans entendre les inconvénients. Les mammographies entrent dans cette catégorie pour deux raisons.

Afin d’avoir une discussion honnête sur les mammographies, nous devons commencer par reconnaître que le but ultime ici est la vie. Il y a de nombreuses étapes à franchir pour y parvenir, mais ce dont nous parlons, c’est de sauver notre vie. Cependant, c’est là que les mammographies échouent. Bien que les médecins et autres puissent indiquer des statistiques de détection, si l’objectif est la préservation de la vie, les mammographies ne semblent pas beaucoup aider.

Les mammographies n’aident pas, elles nuisent aux femmes. Voici ce que vous DEVEZ savoir :

Les mammographies peuvent elles-mêmes provoquer le cancer. 

C’est vrai! 

Zuzalina de Pixabay

Vous pouvez vous rendre à votre rendez-vous de mammographie sans cancer et en sortir avec un cancer qui se développe dans votre corps. Pourquoi ? Il s’agit simplement d’une radiographie et toutes les radiographies utilisent des rayonnements ionisés, ce qui provoque le cancer en mutant et en endommageant les cellules normales. Vous êtes également exposé à un rayonnement de 30 kVp, qui est 300% plus cancérigène que le rayonnement à haute énergie comme celui émis par une bombe atomique!

Les mammographies ne sont pas aussi précises que vous le pensez

Chaque année, environ 1,6 million de biopsies de tissus mammaires sont effectuées (la plupart en raison des résultats des tests de mammographie). 80% d’entre eux sont négatifs. Le New England Journal of Medicine signale chaque année 1,3 million de cas de cancer du sein mal diagnostiqués. Amener des millions de femmes à s’inquiéter inutilement, à commencer un traitement et à gaspiller des ressources médicales et de l’argent. Lorsque le cancer est effectivement détecté, il est souvent appelé «stade zéro». Ce qui signifie qu’il est inoffensif s’il n’est pas traité (doit être surveillé cependant) et peut même souvent régresser de lui-même.

Les mammographies ne réduisent pas le risque de décès

Une vaste étude canadienne a indiqué que sur 90 000 femmes (suivies pendant 25 ans), le taux de mortalité attribuable au cancer du sein était comparé à celles qui avaient subi une mammographie et à celles qui n’en avaient pas. En fin de compte, celles qui ont subi des mammographies n’ont pas eu un meilleur taux de réussite global. Il était clair d’après l’étude que les mammographies aidaient certaines femmes tout en en blessant d’autres… il en résulte un lavage statistique.

Il existe d’autres alternatives aux mammographies

PIXABAY.COM

Il existe d’autres alternatives. L’une est la thermographie. Il s’agit d’un test non invasif qui peut réellement détecter des formations cancéreuses aussi petites que 256 cellules par rapport à des mammographies qui ne peuvent pas détecter la formation d’un cancer avant qu’elles ne soient environ 4 milliards de cellules. La thermographie détecte simplement les petits changements de température dans l’approvisionnement en sang. 

Parce que les cellules cancéreuses se multiplient si rapidement, elles nécessitent plus de nutriments, c’est-à-dire du sang. Là où il y a plus de chaleur, il y a plus de sang et de formations cancéreuses probables en croissance.

Les mammographies ne réduisent pas les risques de décès

Pour aggraver les choses, certaines recherches, y compris une récente grande étude canadienne qui a suivi 90 000 femmes pendant 25 ans, ont montré que les mammographies ne réduisaient pas le taux de mortalité global par cancer du sein . Il est clair que si les mammographies avaient pu sauver certaines femmes, elles nuisent probablement aussi à d’autres. Ici, il est important de faire la distinction entre les analyses émotionnelles et statistiques et de garder la vue d’ensemble à l’esprit.

edmondlafoto de Pixabay 

Meilleures alternatives aux mammographies

La thermographie est une bonne alternative à la mammographie. Il s’agit d’un moyen simple et non invasif d’accéder au risque de cancer du sein. Elle peut détecter le cancer du sein plusieurs années plus tôt que les examens physiques et même les mammographies. 

Les médecins progressistes en Europe et aux États-Unis utilisent la thermographie depuis 1962.

La principale différence entre la mammographie et la thermographie est que la thermographie peut voir des formations cancéreuses de la taille de 256 cellules, tandis que les mammographies ne peuvent pas détecter le cancer jusqu’à ce qu’il y ait environ 4 milliards de cellules regroupées ensemble.

Détoxifiez votre corps des substances nocives

Heureusement, vous pouvez désintoxiquer votre corps des substances toxiques et radioactives en utilisant des aliments dans votre alimentation comme la spiruline.

La spiruline est le meilleur aliment qui élimine les métaux lourds et les toxines des tissus mammaires. Il a l’effet le plus détoxifiant sur votre corps.

Laisser un commentaire