L’Autriche suspend la vaccination obligatoire – pour l’instant

3
2049

La politique de vaccination est donc suspendue au moment même où des amendes devaient être imposées à partir du 15 mars pour ceux qui sont arrêtés sans papiers de vaccination complets. 

Wochenblick.at a également repris l’histoire (les navigateurs en feront une version traduite automatiquement). 

Le mythe « les vaccins sont sûrs et efficaces », ainsi que la ligne « Omicron est très doux, mais il pourrait y avoir d’autres variantes plus fortes à l’avenir » sont toujours poussés dans la position du gouvernement autrichien de suspendre le programme de vaccination pendant 3 mois. À noter :

Le nouveau ministre vert de la santé Johannes Rauch et la ministre constitutionnelle de l’ÖVP Karoline Edtstadler ont pris position aujourd’hui sur la vaccination obligatoire. Beaucoup avaient déjà soupçonné que la vaccination obligatoire était en fait suspendue pour le moment. Les sanctions, initialement prévues à partir du 15 mars, n’existeront pas pour l’instant. 

Cependant, la contrainte d’avoir un coup corona n’est en aucun cas hors de propos. 

Car dans trois mois – mi-juin – la commission doit à nouveau l’évaluer.

Ils ne semblent pas être conscients du fait que ce sont les triples piqûres qui sont à l’origine de la plupart des décès selon les statistiques britanniques :

Les décès chutent parmi les non vaccinés mais augmentent parmi les entièrement vaccinés, le triple piqûre représentant désormais 8 décès de Covid-19 sur 10 en Angleterre

********

L’Autriche suspend la vaccination obligatoire

FRANCE SOIR

La ministre autrichienne de la Constitution, Karoline Edtstadler, s’exprime lors d’une conférence de presse à la Chancellerie de Vienne, le 16 janvier 2022, pour présenter un projet de loi sur la vaccination obligatoire.

TOBIAS STEINMAURER / APA / AFP

Aujourd’hui, l’Autriche a suspendu la loi sur la vaccination obligatoire des adultes, qui était en vigueur depuis  le 5 février .  

Cette mesure, comme d’autres avant elle – par exemple  le confinement des non vaccinés , a été vivement critiquée au moment de son application. Cela n’a pas duré longtemps non plus, notamment à cause (ou grâce à ?) des caractéristiques de la variante Omicron, beaucoup moins dangereuse que Delta.

L’opposition ne s’est pas fait attendre

Dès que la loi fut adoptée par le Conseil fédéral du Parlement autrichien, les citoyens furent en état de combat pour s’y opposer. Dans la rue, l’agitation grandissait, avec des manifestations constantes et diversifiées. Deux partis politiques naissants (MFG et FPÖ) ont mené une part considérable de ces rassemblements, et des débats.

Juste à temps avant les tirs au but

Ceux qui contreviendraient à l’obligation générale de vaccination risquaient une amende de 600 à 3.600 euros. Et, dès la mi-mars 2022, la police devait à nouveau sévir. Evidemment, ils n’auront pas le temps pour ça. 

Karoline Edtstadler, ministre fédérale de la Constitution en Autriche, a déclaré aujourd’hui lors d’une conférence de presse à Vienne qu’elle avait « décidé de suivre l’avis de la commission d’experts » en suspendant le texte. Elle a justifié cela en expliquant que la variante Omicron était moins dangereuse que son prédécesseur Delta. Et d’ajouter à propos de la Constitution : « Il y a actuellement de nombreux arguments pour dire que cette atteinte aux droits fondamentaux n’est pas justifiée .

A noter également que l’application de la loi n’a  absolument pas permis de booster le taux de vaccination dans le pays. Malgré tout, le gouvernement autrichien a indiqué qu’un point d’étape sera fait dans trois mois, reprenant à peu près le même discours qu’en France : parce que « le virus évolue en permanence, il faut aussi être souple et adaptable  ». 

Les ministres semblent donc se réserver le droit de recourir à nouveau à la loi.

La source

Publié sur Liberty Beacon depuis  EuropeReloaded.com

3 Commentaires

  1. A quand le jugement des tueurs, ces piqueurs fous avec leurs injections de la MORT ?
    En FRANCE, nous avons des noms: macron l’emmerdeur/fossoyeur; véran son toutou, ….

Laisser un commentaire