Le CDC admet qu’il n’y a aucune preuve que le COVID-19 est un virus aéroporté et qu’ils ont toujours trompé le public

3
11647

Traduction pour cogiito.com : PAJ

CETTE PUBLICATION VIENT D’ÊTRE CENSURÉE PAR LES ORGANISMES INDÉPENDANTS DE CONTRÔLE, FINANCÉS PAR LA FONDATION BILL&MELINDA GATES, GEORGE SOROS…

Qualifiée de FAUSSE INFORMATION !

Ces organismes qui censurent des faits véridiques et vérifiables, font clairement de la désinformation au profit de ceux qui veulent imposer un vaccin inutile contre le Co-vide-19 et permettre aux états de supprimer nos libertés fondamentales.

Les lecteurs apprécieront.

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC)  ont admis  que l’organisation avait trompé le public tout au long de la pandémie de coronavirus, revenant sur leur affirmation selon laquelle COVID-19 est un virus aéroporté.

  • «Le CDC met actuellement à jour ses recommandations concernant la transmission aérienne du SRAS-CoV-2», a expliqué le CDC dans une note publiée plus tôt cette semaine.
  • «C’était une erreur de la part de notre agence et je m’excuse au nom du CDC», a déclaré John Brooks, médecin-chef de la réponse d’urgence COVID-19 du CDC, lors d’un appel avec des professionnels de la santé lundi.

Les  directives mises à jour  indiquent que le virus COVID-19 «est censé se propager principalement de personne à personne».

«Il est possible qu’une personne puisse contracter le COVID-19 en touchant une surface ou un objet contenant le virus, puis en touchant sa propre bouche, son nez ou éventuellement ses yeux. On ne pense pas que ce soit la principale façon dont le virus se propage, mais nous en apprenons encore plus sur la façon dont ce virus se propage »

, indiquent les nouvelles directives, le CDC analysant soigneusement leurs mots pour noter qu’il n’y a aucune preuve concrète derrière leur affirmation.

C’est loin d’être la première fois que le CDC admet avoir induit le public en erreur au sujet du COVID-19 pour attiser l’hystérie de masse parmi le public, comme l’a noté Big League Politics:

168.864.

Selon le CDC, c’est le nombre de «décès liés au COVID-19» aux États-Unis au 31 août.

Bien sûr, en surface, près de 170000 décès – en particulier avec trois mois à gauche en 2020 – sont pour le moins effrayants.

Mais, comme d’habitude, le diable est dans les détails.

Vous voyez, sur les 168 864 décès signalés, seulement 6% d’entre eux avaient le COVID-19 répertorié comme la SEULE cause de décès.

Les 94% restants avaient, en moyenne, 2,6 causes supplémentaires répertoriées – par décès.

« Pour 6% des décès, le COVID-19 était la seule cause mentionnée. 

Pour les décès avec des conditions ou des causes en plus du COVID-19, en moyenne, il y avait 2,6 conditions ou causes supplémentaires par décès. – Site Web du CDC

En bref, selon les données officielles du CDC, environ 10 000 des 168 864 «décès liés au COVID-19» peuvent être attribués au COVID-19 seul.

10 000 – moins que le nombre moyen de décès par grippe par an aux États-Unis.

Alors pourquoi les politiciens – avec leurs copains dans les faux médias – appellent-ils à davantage de fermetures et de fermetures destructrices de l’économie?

S’agit-il vraiment de protéger les Américains du COVID-19. . .

. . . Ou s’agit-il plutôt d’essayer d’obtenir le résultat des élections générales du 3 novembre?

Les experts scientifiques et médicaux ont systématiquement laissé tomber le public lors de l’escroquerie COVID-19. La cause peut aller plus loin que la simple incompétence, ces experts exploitant probablement la crise pour promouvoir leur agenda politique technocratique préféré du mondialisme totalitaire.

3 Commentaires

  1. Eh bien, c’est énorme comme aveu! Ce n’est en aucun cas de l’incompétence, ils savaient (savent) très bien ce qu’ils font. Depuis un moment déjà on sait que cette crise sanitaire n’a qu’un seul but, mais de taille : soumettre la population mondiale au diktat de la Cabale en faisant peur aux gens. La réalité rejoint la fiction de G.Orwell (1984) Le seul espoir qui nous reste à ce qu’elle ne se réalise pas, c’est effectivement dans 1 mois que ça se joue…

  2. Bonjour
    Pour ma part c’est encore de la manipulation , on va faire croire que c’est au toucher qu’on va être contaminé ce qui est encore pire que le masque, imaginé le bordel si on dit cela a certaine personne et que les autorités abuserait de ce motif.
    .

Laisser un commentaire