Le couple Gates se sentant protégé par sa fortune, enchaine les déclarations eugénistes mondialiste.

4
5768

News, mercredi 10 juin 2020 par: Mike Adams

Traduction pour cogiito.com : PAJ

La mondialiste de la dépopulation, Melinda Gates pousse déjà les vaccins expérimentaux COVID-19 sur les «personnes de couleur» comme groupe cible à vacciner en premier

Un ami m’a envoyé un petit message ce matin. 

« Tu l’as appelé! » C’est parce que quelques jours seulement après que j’ai dit que le vaccin COVID-19 serait utilisé pour cibler les Noirs avec une injection de «kill switch» de dépopulation, Melinda Gates a déclaré que les nouveaux vaccins devraient être administrés avec une préférence prioritaire pour « les personnes de couleur» (Voir la source ci-dessous.)

Dès le début, c’est l’affirmation d’une fanatique. Si les vaccins sont sûrs et efficaces, Melinda Gates dit essentiellement : « les vies blanches n’ont pas d’importance ». Mais si les vaccins sont risqués et dangereux – ce que ce nouveau vaccin covid-19 est presque certain d’être – elle annonce clairement qu’il est acceptable de mener des expériences médicales sur des Noirs américains pour en observer les effets.

Les Noirs sont presque toujours les cobayes pour les expériences médicales des mondialistes, bien sûr. Vous n’avez même pas à regarder très loin pour voir l’histoire de Big Pharma et ses expériences de vaccination soutenues par le gouvernement sur des soldats noirs, des prisonniers noirs et des civils noirs, aux États-Unis ainsi qu’en Afrique.

Voir les mêmes personnes qui promeuvent le dépeuplement mondial – Bill et Melinda Gates – exhortant désormais et soudainement les efforts d ‘«égalité» du vaccin COVID-19 pour s’assurer que tous les Noirs sont vaccinés en premier, soulève la surprise et l’étonnement de l’Amérique noire. 

Plus particulièrement parmi les adeptes de Nation of Islam qui sont sans doute plus conscients que quiconque de la façon dont les mondialistes riches et blancs mènent un génocide contre les Noirs depuis au moins trois générations.

L’horloge tourne. Les Noirs n’ont pas plus de 18 mois avant d’être traqués avec des agents de contrôle des contacts et vaccinés de force avec un vaccin expérimental dangereux contre les coronavirus qui a contourné presque tous les protocoles de sécurité habituels généralement requis par la FDA.

D’abord, ils viennent pour les médecins… puis les noirs

Dans une interview publiée par TIME.com , Melinda Gates dit que les travailleurs de la santé (c’est-à-dire les médecins) devraient tous être vaccinés en premier. 

Cela garantira la mort de nombreux médecins et infirmières qui réagiraient normalement à une pandémie, garantissant ainsi le succès de la prochaine vague d’armes biologiques de dépopulation.

Après que les médecins soient vaccinés, ils viennent ensuite pour les Noirs . Comme l’explique Melinda Gates,

  • «Aux États-Unis, ce seraient les Noirs ensuite, très honnêtement, et bien d’autres personnes de couleur. Ils ont des avis disproportionnés sur le COVID-19. »

Rappelez-vous, ce sont les mêmes Noirs qui sont ouvertement encouragés à abandonner toutes les précautions et à rejoindre les manifestations de Black Lives Matter , alors laissons tomber le prétexte que les «autorités» se soucient des Noirs. Ils disent pratiquement à toutes les personnes de couleur de s’épuiser et d’être infectées le plus rapidement possible.

Cette vague d’infections post-protestataires justifiera bien sûr la vaccination de masse des Noirs au nom de la «justice sociale». Tout cela sera commercialisé auprès de la communauté noire comme un traitement bonus spécial, une sorte de «privilège noir» pour vous infecter avec le vaccin avant les blancs.

Bien entendu, les médias ne diront jamais aux Noirs américains que les vaccins antipoliomyélitiques de Bill Gates ont paralysé un demi-million d’enfants en Inde .

Les médias lancent déjà le récit qui exigera que les Noirs se préparent à se faire vacciner en premier

Nous voyons déjà les médias génocidaires traditionnels lancer une campagne de propagande absurde en ce moment qui affirme que le covid-19 est «raciste». 

Le nombre disproportionné de morts noirs de Covid-19 est fortement avancé comme prétexte pour exiger que les Noirs reçoivent les vaccins en premier pour leur protection. Ce que les Noirs américains ne savent pas, bien sûr, c’est que de nombreux Noirs seront forcés de prendre le vaccin Covid-19 contre leur volonté .

Les centres-villes américains deviendront des échos de l’expériencr Tuskegee alors que les Noirs américains sont menacés d’être emmenés dans les camps de quarantaine de la FEMA s’ils ne se soumettent pas aux exigences de l’État pour qu’ils reçoivent le nouveau vaccin expérimental.

Pas plus tard qu’hier, j’ai interviewé une résidente de Californie qui a été traquée par un «traqueur de contrat» qui est venu chez elle, a jeté un coup d’œil par ses fenêtres et a exigé qu’elle se soumette à une opération de surveillance de la recherche de contacts très invasive sur le covid-19. Elle n’a même jamais été testée ou diagnostiquée avec un covid-19. 

Cette opération de surveillance de porte-à-porte est en cours de test bêta en Californie et sera bientôt déployée dans tout le pays. Ce que cela signifie, c’est que dans tous les centres-villes à dominante noire de Chicago, Détroit, Houston, Baltimore, Atlanta et toutes les autres villes, les Noirs américains seront suivis et surveillés par des agents de «soins de santé» totalisant les vaccins qui signaleront les résistants au vaccin comme Des «dissidents» doivent être transportés vers les camps de quarantaine de la FEMA.

Ne vous y trompez pas: cela arrive. C’est pourquoi j’ai demandé à plusieurs reprises aux Noirs américains de «connaître votre véritable ennemi». 

Ce n’est pas autant le flic blanc raciste que la blouse blanche génocidaire qui dirige l’industrie du vaccin et veut votre mort.

C’est pourquoi chaque Américain noir doit posséder une arme à feu , où il est légal de le faire. 

Les riches mondialistes blancs viennent pour vous, et ils sont en mission de génocide. Au lieu de mettre un genou sur votre cou, ils vont mettre une aiguille dans votre bras, et cette aiguille contiendra des instructions spécifiques de synthèse des protéines d’ARNm qui détourneront les cellules de votre corps et amèneront votre corps à se déclarer la guerre, entraînant potentiellement niveaux mortels d’inflammation et de troubles auto-immuns.

Lorsque les effets secondaires du vaccin se manifesteront, les médias cacheront tout. 

Les géants de la technologie censureront quiconque dira la vérité. Les Noirs américains mourront en un nombre qui éclipsera toutes les statistiques de la violence policière combinées, et au moment où la vérité éclatera, l’industrie des vaccins prétendra avoir fait une erreur honnête tout en ayant «réglé le problème». 

Ils bénéficieront également d’une immunité juridique complète, garantissant qu’ils ne pourront jamais être poursuivis par les familles des victimes qu’ils ont détruites.

Pas plus tard qu’hier, l’OMS a annoncé quelque chose qui a complètement éliminé toute justification des vaccins

L’OMS annonçait hier encore qu’il n’y a pratiquement pas de propagation du coronavirus à partir de porteurs asymptomatiques . 

Pourtant, l’existence même de porteurs asymptomatiques était la base logique pour exiger des masques, des fermetures, des distanciations sociales et des vaccins rapides. Sans porteurs asymptomatiques, cela signifie que seules les personnes qui présentent des symptômes évidents peuvent propager le coronavirus, ce qui les rend très faciles à repérer et à éviter (ou à isoler).

En d’autres termes, les vaccins ne sont même plus nécessaires, selon les données de l’OMS. 

Alors pourquoi la course folle pour les fabriquer et les rendre obligatoires pour les «personnes de couleur» alors que le risque réel de transmission asymptomatique est très proche de zéro ?

Et si les autorités disaient simplement aux Noirs américains de prendre de la vitamine D et du zinc, le nombre de Noirs tués par Covid-19 chuterait à une statistique proche de zéro, du moins pour ceux qui ne souffrent pas déjà de facteurs de comorbidité chroniques.

L’essentiel est que les mondialistes blancs riches alignent le monde pour un «kill switch» de vaccin génocidaire et ils ont mis en place le récit complet pour cibler les Noirs en premier. Ils vont assassiner en masse des Noirs en prétendant que «Black Lives Matter» est important pour l’Amérique, en soufflant le chaud et le froid pour convaincre la communauté afro-américaine.

Et je suis un homme blanc révélant tout cela, soit dit en passant, donc les médias ne peuvent pas facilement rejeter cela comme une simple «conspiration noire». 

Non, c’est en fait une réalité génocidaire , et cela correspond à toute l’histoire des efforts pour éliminer les Noirs par le biais de produits chimiques contre l’infertilité, de vaccins contre l’infertilité, de cliniques d’avortement, de guerres et maintenant, de vaccins.

Obtenez la vérité en lisant Vaccines.news et en regardant des vidéos sur Brighteon.com , l’alternative à la liberté d’expression sur YouTube.

4 Commentaires

  1. Merci pour ce partage, cela nous ramène au déclaration de la bienveillante Claire Séverac dans ces publication « La Guerre secret contre les peuples ».
    aux guidestones, construit par des psychopathes, qui ne veulent pas partager et s’accaparer pour eux seul cette planète. Les fameux philanthropes pervers ! Bien à vous

  2. Pendant des décennies la Suède aussi a pratiquer l eugénisme.

    La bombe atomique a servit aussi à des expériences, quand les américains l ont lâchée, le jour après il faisait des photos en basse altitude, et des fillettes ont été suivie pendant des années sans que l’on soigne personne.

    Des juifs arabes ont eu le cuir chevelu irradier en Israël, pour les traités de la teigne avec une machine offert par les états-unis.
    Ou ils ont eu des cancers, cuir chevelu brûlé.
    Quelque personne ont été indemnisé ,mais c’est le parcours du combattant pour l être.

  3. Elle aussi, femme des ténèbres, finira par crever comme tout le monde…elle plongera dans des abysses si noirs et si profonds , qu’appeler sa mère au secours ne l’empêchera pas de sombrer dans des trous noirs insondables…

Laisser un commentaire