Le directeur de l’OMS revient sur sa déclaration selon laquelle certains pays utilisent des rappels de vaccin COVID-19 pour “tuer des enfants”

7
4669

Samedi 31 décembre 2022 par : Lance D Johnson

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/687420.html

Tedros Adhanom Ghebreyesus, microbiologiste éthiopien et directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a récemment été filmé en train de dire que certains pays utilisent les boosters COVID-19 “pour tuer des enfants”. C’est la chose la plus honnête qui soit jamais sortie de la bouche de Tedros. Les dirigeants mondiaux refusent sans cesse de reconnaître les données relatives aux hospitalisations et aux morts subites d’origine cardiaque chez les personnes entièrement vaccinées et celles ayant reçu un rappel.

Malheureusement, l’OMS est revenue sur les déclarations de Tedros Adhanom Ghebreyesus, et les vérificateurs de faits affirment maintenant que sa déclaration était un “lapsus”.

Les vérificateurs de faits reviennent sur les déclarations de l’OMS concernant les décès d’enfants causés par les rappels.

Le post Instagram du 15 novembre comprend une vidéo de Tedros s’adressant à la presse. Dans la vidéo, il déclare :

“Donc, s’il doit être utilisé [le vaccin covid-19], il est préférable de se concentrer sur les groupes qui présentent un risque de maladies graves et de décès plutôt que, comme nous le voyons dans certains pays, d’utiliser des rappels pour tuer des enfants.”

Lorsque les journalistes de USA Today ont repris contact avec M. Tedros, un porte-parole de l’OMS a affirmé que M. Tedros s’était mal exprimé lors de la conférence de presse. Un vérificateur de faits de Reuters a remis les pendules à l’heure :

“Une vidéo montrant le chef de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, parlant de donner la priorité aux efforts de vaccination des pays les plus pauvres et des populations les plus vulnérables plutôt que d’administrer des injections de rappel aux enfants a été mal interprétée en ligne.”

écrit Reuters : Certains utilisateurs de médias sociaux ont pointé du doigt le clip pour affirmer à tort qu’il a “admis” ou “révélé” que les injections de rappel de COVID-19 sont utilisées “pour tuer des enfants.” Si la scène mise en avant en ligne est authentique, les utilisateurs ont mal interprété son message. Un porte-parole de l’OMS a déclaré à Reuters que la phrase était le résultat d’un lapsus.”

“Donc, si on doit l’utiliser, il vaut mieux se concentrer sur les groupes qui présentent un risque de maladies graves et de décès plutôt que, comme on le voit dans certains pays, d’utiliser pour donner des rappels pour tuer des enfants.

Jandrok pandora11 pandora XI
pandora XI disponible sur cogiito.com et sur Amazon : 2022, la vaccination COVID sur les enfants est-elle nécessaire ?

La transcription officielle a omis le mot “kill” (tuer) parce que Tedros aurait essayé de prononcer la première syllabe de “children” (enfants), mais le résultat a été “kill” (tuer). Le porte-parole de l’OMS a déclaré que Tedros s’était mal exprimé et qu’il s’était corrigé en disant rapidement “children”.

L’OMS continue de mentir au monde au sujet des blessures et des décès d’enfants causés par les vaccins covidés.

Selon la transcription officielle, Tedros n’est pas d’accord pour dire que les boosters tuent des enfants.

“Donc, si on doit l’utiliser, il vaut mieux se concentrer sur les groupes qui présentent un risque de maladies graves et de décès plutôt que, comme nous le voyons dans certains pays, utiliser pour donner des boosters aux enfants.”

Le mot “tuer” a été omis, mais ce retour en arrière n’enlève rien au fait que les vaccins blessent et tuent carrément des enfants.

Lors de la conférence de presse, Tedros a déclaré que les rappels devraient être utilisés sur les populations vulnérables, plutôt que sur les enfants. Au moins, le directeur de l’OMS a compris que les vaccins ne devraient pas être utilisés chez les enfants, mais il ne veut pas admettre que les vaccins nuisent aux enfants et provoquent des décès massifs dans le monde entier. L’OMS a eu l’occasion de remettre les pendules à l’heure, mais l’organisation financée par Bill Gates continue de mentir au monde sur les meurtres de masse et les malversations médicales.

Les histoires tristes ne sont pas entendues, comme celle de Maddie de Garay –

https://thecovidblog.com/2021/07/08/maddie-de-garay-ohio-13-year-old-cannot-and-did-not-consent-to-vaccine-clinical-trials/

Cette jeune fille de douze ans qui a été poussée à participer aux essais cliniques du vaccin covid-19 de Pfizer à l’hôpital pour enfants de Cincinnati. Après avoir reçu le vaccin, elle a souffert de douleurs au bras et de graves douleurs cardiaques et abdominales. Depuis qu’elle a pris le vaccin, elle a vécu un enfer.

Elle est actuellement paralysée à partir de la taille et doit s’alimenter par sonde.

Ernest Ramirez a perdu son fils, Ernesto Ramirez Jr, après que celui-ci ait reçu le vaccin Pfizer COVID-19 le 19 avril 2021. Le vaccin a créé une telle inflammation du cœur du garçon, qu’il est décédé moins d’une semaine après avoir reçu le vaccin. Ces familles ne sont pas les seules. Pour plus d’informations sur les blessures et les décès dus aux vaccins, voir VaccineInjury.News.

https://citizens.news/552412.html

Sources include:

TheGatewayPundit.com

Twitter.com

DesmoinesRegister.com

TheCovidBlog.com

NaturalNews.com

Plus d’actualités sur la mauvaise santé :

Gov. DeSantis: Big Pharma will pay for deceiving the public with false advertising about COVID-19 vaccines

Gain-of-function means bioweapon: Musk blasts Fauci for overseeing creation of COVID-19

Vaxxed into early graves, little did they know the vax mandates would be death sentences – young and healthy people never used to just ‘drop dead’ at this astounding rate

WHO Director walks back his statement that some countries are using COVID-19 vaccine boosters to “kill children”

Hershey’s company being sued over heavy metal content in dark chocolate bars – but Consumer Reports may be misleading consumers about the actual risk

Scamdemic repeat? Biden demands travelers entering U.S. from China show “negative” covid test

Science finally admits that artificial sweeteners cause sudden death – but only to deflect from covid jabs

Canada spends $113M on COVID vaccine campaigns, but only $1.5M on opioid awareness ads

Study shows mRNA COVID vaccine damages heart muscle cells, leading to DEATH

Pfizer’s covid jab could kill you, but New Zealand government wants you to not worry and get injected anyway

7 Commentaires

  1. Tiens donc, il y avait longtemps que ce charlot n’avait plus fait parler de lui… mais le revoilà tout sourire et lavé de tout soupçon. Un lapsus, j’ai glissé chef !

  2. Il ne faut rien attendre de l’OMS, des gouvernements et autres. Il ne faut que compter que sur nous pour dire non aux injections. Si des personnes doutes encore de la mauvaise foi de nos institutions, malheureusement, qu’elles exigent au moins des enquêtes sérieuses. Qu’elles se demandent pourquoi tous les lanceurs d’alerte sont censurés, perdent leur emploi, au lieu de démontrer qu’ils ont tort. Qu’elles se demandent pourquoi on tait les décès et les victimes des injections ? Qu’elles se demandent pourquoi en 2005 un rapport non contesté déclarait que l’ivermectine soignait le SARS COV pour affirmer ensuite le contraire ?
    Je vous mets le lien d’une vidéo très instructive : https://youtube.com/watch?v=riahPzwyniQ&si=EnSIkaIECMiOmarE
    Restons tous unis. Cette année va sûrement être difficile. Ne jouons pas le jeu des politiques qui font tout pour nous diviser : diviser pour mieux régner !
    Encore une fois merci à Monsieur JANDROK et à son épouse de nous ouvrir les yeux et de permettre de nous exprimer.

  3. merci cass, j’espère que ce monsieur est honnête et n’a pas plagié toutes les recherches de monsieur Jandrok, quel dommage que toutes ces personnes fassent un travail parallèle au lieu de communiquer entre elles et s’unir pour publier ou diffuser ensemble ces informations ; pareil pour monsieur Dupond-Aignan, je le crois sincère mais…

  4. L’ OMS qui ramène sa fraise 😅🤣🙂 Quand on lit ce qu’ ils nous préparent pour gouverner le monde avec ses accolytes !!! Un ramassis de purin !

Laisser un commentaire