LE GÉNOME A PARLÉ. LE PROFESSEUR MONTAGNIER EST UN GRAND PROFESSEUR CONTRAIREMENT À LAURENT ALEXANDRE, UROLOGUE.

2
6072

PAR LAURENT GLAUZY

Opera Instantané_2020-05-14_181808_twitter.com

Le masque est tombé

Le Pr Montagnier est des plus crédibles qui soit et il est corroboré par des collègues indiens. Le génome a parlé. Le COVID-19 contient une séquence de VIH, il est donc trafiqué, c’est d’ailleurs la vocation des labos, de trafiquer des virus dans le cadre de recherches. Il est artificiel et comme l’explique le professeur, la nature reprend ses droits et rejette ce genre de mutant, il va donc disparaître naturellement, en combien de temps ?

Son explication a non seulement le mérite d’être rationnelle, mais aussi de correspondre à la réalité.

Conséquence, la Chine a menti et avec elle, pas mal de gens qui devaient forcément savoir, depuis le début et qui se sont tus. Et l’industrie pharmaceutique en sera pour ses frais, il n’y aura pas besoin de ce vaccin, qu’à toute force, elle veut, avec la complicité de nos politiciens à nous, nous mettre dans la peau. Cette propension à l’agitation pour employer, au final, les pires des solutions, avait bien quelque chose de suspect.

Le mensonge aura été total. Ne croyez plus au coup du pangolin.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-ac..

— avec Jabouina Clement Jean Pierre

Documentaire – On a retrouvé la MÉMOIRE DE L'EAU | Paroles ...

On a retrouvé la Mémoire de l’Eau : Professeur Luc Montagnier

Documentaire – On a retrouvé la MÉMOIRE DE L’EAU

C’est pourquoi depuis quelques jours l’on entend plus l’Urologue des Rectums, Grand Ami du Crif parler du Professeur Montagnier qu’il a qualifié de tous les noms !

Voyez un peu tout ce qu’à pu vomir cet Urologue des Rectums sur le Professeur Luc Montagnier !

Et je passe sur tout ce qu’il a dit sur le professeur Raoult !

Opera Instantané_2020-05-14_183356_twitter.com
Opera Instantané_2020-05-14_185036_twitter.com
Opera Instantané_2020-05-14_183423_twitter.com
Opera Instantané_2020-05-14_183251_twitter.com
Opera Instantané_2020-05-14_183317_twitter.com
Opera Instantané_2020-05-14_183155_twitter.com

Que ce détraqué Urologue retourne à ses Rectums et qu’il ne se mette plus les Grands Hommes Scientifiques à la bouche en sachant que si ces Grands Hommes lui crachaient dans sa face, ça leur porterait Bonheur.

#CHINESE VIRUS

#VIRUS FABRIQUE

FIN DU JEU.

2 Commentaires

  1. J’y suis.. Mon appareil ne comprend; ni caméra, ni micro. Facebook me refuse et m’en félicite,,pas de cellulaire non plus. Je ne m’abreuve que de connaissances et de contacts , avec mon Email si puissant…Denis..

  2. Je me réjouis que le Pr Montagnier ait mis en évidence la nature « bricolée » du covid-19. Mais je trouve par contre très intéressante l’analyse suivante, concernant l’origine chinoise de ce virus. Il me semble que de plus en plus d »investigations pointent plutôt l’origine américaine du laboratoire ayant fuité ; et à mettre en lien avec les jeux oympiques militaires qui eurent lieu en Chine, à proximité de Wuhan fin 2019. EXTRAIT de l’article : Big Pharma méfiez-vous, vos jours sont comptés ! Par Matthew Ehret − Le 30 avril 2020, paru dans « le Shaker francophone » : […]
     » L’ignorance politique de Montagnier est devenue tout à fait claire quand on lui a demandé qui pouvait être le responsable de cette manipulation génétique.

    En affirmant sa conviction que le laboratoire chinois BSL4 de Wuhan en était la source, Montagnier est tombé dans un piège tendu par les cercles anglo-américains du renseignement, qui encouragent depuis très longtemps une confrontation militaire entre les États-Unis et la Chine.

    Maintenant, même si Montagnier nie que la Chine a libéré ce virus avec une intention malveillante, contrairement à la bande de néocons fanatiques qui sont actuellement démangés par l’envie d’une guerre, l’hypothèse de «l’origine du laboratoire de Wuhan» ignore complètement la réalité des 25 laboratoires d’armes biologiques du Pentagone étendus à toute la planète qui ont ouvertement créé un nouveau coronavirus, y compris les variétés apparues chez les chauves-souris, comme l’a démontré le remarquable article de février 2020 de la journaliste Whitney Webb.

    Même si une interdiction temporaire entre 2014 et 2017 sur le financement «à double usage» – civil et militaire – a été imposée à la recherche américaine sur les armes biologiques, rien n’a empêché ce travail de se produire à l’échelle internationale ou même secrètement au sein des onze laboratoires militaires présents sur le sol américain lui-même et liés au labo de Fort Detrick qui a été fermé en juillet 2019 dans des circonstances suspectes. Comme je l’ai souligné dans mon article précédent, The Project for a New American Century, 9/11 and Bioweapons, plus de 50 milliards de dollars ont été dépensés pour la recherche sur les armes biologiques depuis 2001 qui, selon le manifeste du Projet pour un nouveau siècle américain, joueraient un rôle majeur dans l’arsenal de la guerre du 21e siècle déclarant : «des formes avancées de guerre biologique, qui ciblent des génotypes spécifiques, peuvent faire passer la guerre biologique du domaine de la terreur à un outil politiquement utile». [fin de citation ]

    D’autres intervenants, Canada, USA, relèvent aussi cette hypothèse de l’origine américaine de ce nouveau virus. Je suppose que vous connaissez tout cela, c’était plus pour vous donner ma propre vision, en guise de commentaire à votre article.
    Dans ce même article du Le Shaker francophone, les recherches du Pr Montagnier sur la mémoire de l’eau et les traitements par les ondes électro-magnétiques sont également bien documentées.
    Merci pour vos articles, toujours éveilleurs. Cordialement.

Laisser un commentaire