Le gouvernement de Shanghaï recommande officiellement la vitamine C pour soigner le COVID-19

5
9398

Alors qu’en France, des médecins et les grands médias ridiculisent la Vitamine C comme médicament efficace contre les maladies virales et autres pathologie graves, Le Dr Richard Cheng prend tous les risques pour aller soigner les malades du COVID-19 en Chine, avec une cargaison de vitamine C comme unique médicament.

Comme je l’ai déjà souligné dans mes ouvrages de la série Pandora, la vitamine C à un pouvoir de guérison sans effets secondaires absolument étonnant, et les vrais médecins le savent depuis plus de 70 ans.

Big Pharma et ses médecins soumis au dictat de la finance, font tout pour minimiser ce pouvoir et s’ils le pouvaient, ils supprimeraient la vitamine C et ne la rendraient plus accessible pour continuer à imposer des médicaments synthétiques qui ne fonctionnent pas, la preuve, s’ils fonctionnaient, ils auraient pu sauver des milliers de victimes en Chine, n’est-ce pas ?

Cessons de faire confiance à des personnes malhonnêtes qui préfèrent l’appât du gain à celui de la vie de leurs patients.

Tous les remèdes sont dans la nature, la vitamine C n’est-elle pas le plus bel exemple ?

Le véritable problème est que les laboratoires préfèrent gagner de l’argent en vendant des vaccins inutiles et couteux plutôt que de soigner et de guérir des patients avec un produit peu couteux et disponible.

Nous vivons une époque formi…Diable!

cogiito.com

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Service de nouvelles sur la médecine orthomoléculaire, 3 mars 2020

par Andrew W. Saul :

http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n16.shtml

(OMNS 3 mars 2020) Le gouvernement de Shanghai, en Chine, a annoncé sa recommandation officielle selon laquelle COVID-19 devrait être traité avec de grandes quantités de vitamine C par voie intraveineuse. (1)

Les recommandations posologiques varient en fonction de la gravité de la maladie, de 50 à 200 milligrammes par kilogramme de poids corporel par jour jusqu’à 200 mg / kg / jour.

Ces doses sont d’environ 4 000 à 16 000 mg pour un adulte, administrées par voie intraveineuse IV. 

Cette méthode d’administration spécifique est importante, explique l’expert en thérapie intraveineuse Atsuo Yanagisawa, MD, PhD, car l’effet de la vitamine C est au moins 10 fois plus puissant par voie intraveineuse que s’il est pris par voie orale. 

Le Dr Yanagisawa est président du Japanese College of Intravenous Therapy, basé à Tokyo. Selon lui, «la vitamine C par voie intraveineuse est un antiviral sûr, efficace et à large spectre».

Richard Z. Cheng, MD, PhD, un médecin spécialiste sino-américain, a travaillé en étroite collaboration avec les autorités médicales et gouvernementales dans toute la Chine. Il a contribué à faciliter au moins trois études cliniques chinoises sur la vitamine C IV actuellement en cours. 

Le Dr Cheng est actuellement à Shanghaï, poursuivant ses efforts pour encourager encore plus d’hôpitaux chinois à mettre en œuvre une thérapie à la vitamine C incorporant des doses orales élevées ainsi que C par IV.

Le Dr Cheng et le Dr Yanagisawa recommandent tous deux la vitamine C par voie orale pour la prévention de l’infection au COVID-19.

Une déclaration officielle du deuxième hôpital de l’Université Xi’an Jiaotong (2) se lit comme suit:

« Dans l’après-midi du 20 février 2020, 4 autres patients atteints d’une nouvelle pneumonie coronavirale sévère se sont rétablis du service ouest C10 de l’hôpital de Tongji. Au cours des 8 derniers jours des patients sont sortis de l’hôpital… avec de bons résultats dans les applications cliniques. Nous pensons que pour les patients atteints de pneumonie néonatale sévère et les patients gravement malades, le traitement à la vitamine C doit être instauré dès que possible après l’admission …

L’application rapide de fortes doses de vitamine C peut avoir un fort effet antioxydant, une réduction des réponses inflammatoires et une amélioration de la fonction endothéliale …

De nombreuses études ont montré que la dose de vitamine C a beaucoup à voir avec l’effet du traitement … La dose de vitamine C peut non seulement améliorer les niveaux d’antiviraux, mais plus important encore, peut prévenir et traiter les lésions pulmonaires aiguës (ALI) et la détresse respiratoire aiguë (SDRA). « 

Pour plus d’informations, voici une liste des rapports antérieurs de l’OMNS sur le COVID-19 et la vitamine C :

1 mars 2020Les médias attaquent le traitement à la vitamine C du coronavirus COVID-19
28 févr.2020Vitamine C et coronavirus COVID-19
23 févr.2020TONNES DE VITAMINE C À WUHAN: La Chine utilise la vitamine C contre les COVIDES
21 févr.2020Trois études de recherche sur la vitamine C par voie intraveineuse approuvées pour le traitement de COVID-19
16 févr.2020La vitamine C intraveineuse à dose élevée précoce est le traitement de choix pour la pneumonie 2019-nCov
13 févr.2020Des patients atteints de coronavirus en Chine recevront un traitement à haute dose de vitamine C
10 févr.2020LA VITAMINE C ET SON APPLICATION AU TRAITEMENT DU CORONAVIRUS nCoV: Comment la vitamine C réduit la gravité et les décès dus aux maladies respiratoires virales graves
2 févr.2020Traitement intraveineux à la vitamine C en milieu hospitalier pour le coronavirus et les maladies connexes
30 janv.2020Traitement nutritionnel du coronavirus
26 janv.2020La vitamine C protège contre le coronavirus

Les références

1. https://mp.weixin.qq.com/s/bF2YhJKiOfe1yimBc4XwOA

2. http://2yuan.xjtu.edu.cn/Html/News/Articles/21774.html

La médecine nutritionnelle est la médecine orthomoléculaire

La médecine orthomoléculaire utilise une thérapie nutritionnelle sûre et efficace pour lutter contre la maladie. Pour plus d’informations: http://www.orthomolecular.org

Trouvez un médecin

Pour localiser un médecin orthomoléculaire près de chez vous: http://orthomolecular.org/resources/omns/v06n09.shtml

Le service de nouvelles sur la médecine orthomoléculaire évalué par les pairs est une ressource d’information à but non lucratif et non commerciale.

Comité de révision éditoriale:

Ilyès Baghli, MD (Algérie)
Ian Brighthope, MBBS, FACNEM (Australie) Prof.Gilbert
Henri Crussol (Espagne)
Carolyn Dean, MD, ND (États-Unis)
Damien Downing, MD (Royaume-Uni)
Michael Ellis, MD (Australie)
Martin P Gallagher, MD, DC (États-Unis)
Michael J. Gonzalez, NMD, D.Sc., Ph.D. (Porto Rico)
William B. Grant, Ph.D. (USA)
Tonya S. Heyman, MD (USA)
Suzanne Humphries, MD (USA)
Ron Hunninghake, MD (USA)
Robert E. Jenkins, DC (USA)
Bo H. Jonsson, MD, Ph.D. (Suède)
Jeffrey J. Kotulski, DO (États-Unis)
Peter H. Lauda, ​​MD (Autriche)
Thomas Levy, MD, JD (États-Unis)
Homer Lim, MD (Philippines)
Stuart Lindsey, Pharm.D. (États-Unis)
Victor A. Marcial-Vega, MD (Porto Rico)
Charles C. Mary, Jr., MD (États-Unis)
Mignonne Mary, MD (États-Unis)
Jun Matsuyama, MD, Ph.D. (Japon)
Dave McCarthy, MD (États-Unis)
Joseph Mercola, DO (États-Unis)
Jorge R. Miranda-Massari, Pharm.D. (Porto Rico)
Karin Munsterhjelm-Ahumada, MD (Finlande)
Tahar Naili, MD (Algérie)
W. Todd Penberthy, Ph.D. (États-Unis)
Dag Viljen Poleszynski, Ph.D. (Norvège)
Selvam Rengasamy, MBBS, FRCOG (Malaisie)
Jeffrey A. Ruterbusch, DO (États-Unis)
Gert E. Schuitemaker, Ph.D. (Pays-Bas)
Hyoungjoo Shin, MD (Corée du Sud)
Thomas L. Taxman, MD (États-Unis)
Jagan Nathan Vamanan, MD (Inde)
Garry Vickar, MD (États-Unis)
Ken Walker, MD (Canada)
Anne Zauderer, DC (États-Unis)

Andrew W. Saul, Ph.D. (USA), Rédacteur en chef
, Édition japonaise: Atsuo Yanagisawa, MD, Ph.D. (Japon)
Éditeur, édition chinoise: Richard Cheng, MD, Ph.D. (États-Unis)
Robert G. Smith, Ph.D. (États-Unis), rédacteur en chef adjoint
Helen Saul Case, MS (États-Unis), rédacteur en chef adjoint
Michael S. Stewart, B.Sc.CS (États-Unis), rédacteur en chef de la technologie
Jason M. Saul, JD (États-Unis), conseiller juridique

Commentaires et contact avec les médias: [email protected] L’ OMNS se félicite mais n’est pas en mesure de répondre aux courriels des lecteurs individuels. Les commentaires des lecteurs deviennent la propriété de l’OMNS et peuvent ou non être utilisés pour la publication.

Pour vous abonner sans frais: http://www.orthomolecular.org/subscribe.html

5 Commentaires

  1. Bonjour, je trouve quand même étonnant, que là bas en Chine il y ait autant de décès depuis le début et rapidement, sans parler de choses immondes qu’il se passe sur des citoyens vivants ?? mais que chez nous en France, ou même dans les autres pays touchés d’ailleurs, ce  » virus  » semble beaucoup moins virulent.
    J’avoue que lorsque certains émettent l’hypothèse d’un virus différent pour la Chine par rapport aux autres pays dont nous, un second virus en fait, 2 virus différents qui auraient été lâchés et pas au même moment, je me dis que cela tient la route ….même si ça n’engage que moi.
    Quoi qu’il en soit perso, j’appelle plutôt ce  » virus  » une nouvelle souche de grippe , pas de quoi en faire le foin que font tous les médias qui ressemble à du harcèlement tellement tous les jours on ne lit plus que ça à la une, ça tourne en boucle ! Je me doute bien que tout cela est fait sciemment pour foutre la trouille à tous les sans dents que nous sommes et ça marche apparemment.
    Oui je sais ça sent le  » complotisme  » encore d’aucuns diraient, reste à savoir de quel coté réellement serait ce  » complotisme  » SIC
    PS : anecdote récente dans une classe, avec une prof qui devant tous ses élèves le jour de la rentrée scolaire leur dit :  » je ne suis plus en 40 aine c’est terminé « , mais qui au même moment, refuse de serrer la main d’un autre prof SIC. Bien sur la classe n’a rien compris et n’a posée aucune question !
    Mais moi je m’en pose

    • vous oubliez un facteur essentiel, qui est la pollution en Chine et elle est autrement plus importante que la nôtre, et le second facteur est la 5G, qui détruit le système immunitaire

  2. Pour la 5 G il parait qu’ils en ont équipé l’hôpital quand ils l’ont construit en début d’épidémie ( sauf erreur de ma part : https://siecledigital.fr/2020/01/28/la-5g-pour-combattre-le-coronavirus-en-chine/ )
    Sinon d’après la carte je ne vois pas trop de 5G ( ou je n’y vois pas bien dans ce cas toutes mes excuses Mr Jandrok ) : https://www.nperf.com/fr/map/CN/1791247.Wuhan/2430.China-Mobile/signal/?ll=30.52867926677419&lg=114.38192367553711&zoom=10
    Mais la pollution là bas, oui bien sur c’est certain bien qu’elle ne date pas d’hier, avec prés de 2 million de décès par an ( https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/en-inde-et-en-chine-4-millions-de-morts-par-an-a-cause-de-la-pollution_139976 )
    Quant à l’Italie, la pandémie a démarré dans de tout petits villages où il n’y a pas de 5G et idem chez nous dans l’Oise ( https://www.ariase.com/couverture/oise-60 )

    Rien ne tourne rond dans cette histoire mais il est vrai que pour la Chine c’est catastrophique à tous les niveaux avec des retombées dans le monde tout azimut.

Laisser un commentaire